Partagez | 
 

 La liberté n'a pas de prix... [Mika Taylor]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Mika Taylor
« Civil »

« Civil »
» Messages :
128

avatar


Mar 1 Juil - 20:18
Mika TAYLOR

Identité
Nom & Prénom(s): Taylor Mika
Âge: Vingt ans
Surnom: Mika ou Taylor
FDD/Lame: A voir plus tard ^^
Camp: Civil
Race: Humaine
Haki: Réponse
CODE RÈGLEMENT: Validé par Shiragiku


Buts & Rêves
Le rêve de Mika ? Que la liberté souveraine des gens soit respectée, et si elle doit combattre la Piraterie, la Marine, le Gouvernement et la Révolution, elle n'hésitera pas.


Description Physique
Mika est une jolie blonde aux yeux noisette, avec une taille assez fine. Ses cheveux lui arrivent jusqu’aux épaules, et elle aime bien se faire une petite couette avec un nœud de couleur assorti à ses vêtements.

Parlons de ses vêtements, justement : pour mettre en valeur ses atouts – à savoir ses jambes fines, sa taille menue et sa poitrine généreuse (on ne va pas se mentir non plus) – elle porte des mini-jupes ou mini shorts, des T-shirts assez stretch ainsi que des chaussures à talon ou des baskets quand elle veut rester dans le pratique.

Ce n’est pas une grande fan des accessoires de fille, mais malgré tout, elle aime rester « classe » et agrémente ses tenues de bracelets, ceinture, etc. Elle est également légère avec ses 47 kilos toute mouillée – pas de sa faute si elle ne prend pas un gramme en mangeant même un festin bien gras à elle toute seule.

Attardons-nous sur le tatouage qu’elle a sur la main droite. C’est la relique de son kidnapping par des pirates, alors qu’elle était âgée d’une vingtaine d’années. Marqué au fer rouge, il a mis un peu de temps pour cicatriser et prendre la couleur rose qui est maintenant sienne. Et c’est ce qui l’a poussée à aimer la liberté plus que tout. Ce tatouage lui sert de piqûre de rappel pour son objectif : vivre libre.



Description Psychologique
Caractériellement, Mika est assez simple, mais à multiples facettes. Tout d’abord, elle a une facette qui pourrait la rendre presque insupportable. En effet, elle est très tête de mule, toujours à vouloir le dernier mot et à se battre bec et ongles pour avoir ce qu’elle souhaite. En ce qui la concerne, une page dans un journal indépendant concernant soit un membre de la Marine, soit un membre de la piraterie sur lesquels elle peut « taper » lui suffit amplement.

Viscéralement, elle hait la Marine et la piraterie pour ce qu’elles ont en commun : la cruauté dont elles pouvaient être capables, toutes deux. Pour elle, rien ne vaut la liberté des peuples sans le joug de l’une ou de l’autre. Faute de savoir se battre physiquement, elle manie les mots de façon à en faire des armes aussi efficaces qu’une épée bien affûtée.

Ce qu’elle aime ? Le chocolat, la lecture, l’écriture, mais par-dessus tout : la liberté de penser. Elle ne veut plus d’un monde bipolaire, avec la Marine d’un côté et la piraterie de l’autre. Les deux entités, si éloignées et si proches à la fois, pourraient lui donner des crises d’urticaire si elle n’était pas aussi sûre d’elle-même. Elle sait faire preuve de bon sens, ce qui pourrait contraster avec son air un peu naïf.

Un dernier détail : elle est facilement irritable, presque "sauvage". Donc le premier - ou la première - qui vient l'embêter alors que ce n'est pas le moment a de grande chances de finir en menus morceaux. Une vraie tigresse, cette Mika.



HISTOIRE
Il y a vingt-cinq ans naissait Mika, sur l’île Ohara, l’Arbre du Savoir. Les parents de Mika étaient tous deux bibliothécaires dans l’immense bibliothèque du Savoir, aimaient les livres, vivaient pour les livres et par les livres. Et ils avaient l’intention de transmettre ce savoir aux générations suivantes, qui débuta par l’arrivée de leur fille.

Au début, rien ne laissait présager que l’enfant serait un jour si passionnée par la lecture et l’écriture. Mika était au contraire du genre à courir partout, ne tenant pas en place, et faisait souvent des bêtises d’enfant. Mais à l’âge de six ans, la fillette blonde eut une sorte de « révélation ».

Sa mère avait décidé de lui apprendre à lire et à écrire, et y mettait toute la patience dont elle pouvait être capable. Avec une fillette qui tenait difficilement en place, ce n’était pas vraiment évident. Un jour, la jeune maman lui dit :

- Reste tranquille Mika, sinon tu n’arriveras pas à te concentrer… Je te propose un deal : tu apprends sagement à lire et à écrire et ensuite, tu pourras t’amuser. Entendu ?
- Oui maman, répondit l’enfant avec une tête d’ange innocent.

La fillette put enfin se mettre au travail, lisant de façon hachée au début avant de finir par lire couramment, écrivant de manière maladroite avant d’écrire avec assurance. Sauf qu’au fond de son cœur naissait une passion qui ne la quitterait plus jamais : elle passa ses journées à lire et à écrire, ne sortant que sur l’insistance de ses parents.

Elle passa une bonne partie de son enfance et de son adolescence dans la bibliothèque du Savoir, où elle put rassasier sa soif de connaissances. Très vite, elle acquit une excellente mémoire qui lui permettait de réciter des passages entiers de livres dévorés en seulement quelques instants, au grand bonheur de ses parents et de leurs voisins qui tenaient tout autant qu’eux à transmettre le Savoir aux générations futures.

Mais un jour, cette belle vie fut bouleversée par un événement sans précédent dans l’histoire de l’île. Le débarquement d’un équipage de pirates sanguinaires qui allait pousser Mika à haïr la piraterie au plus profond de son cœur. Ce jour-là, alors qu’elle était âgée d’une vingtaine d’années, la jeune femme blonde était occupée à ranger les livres dans la bibliothèque lorsque l’un des habitants de l’île se précipita dans la salle, paniqué :

- Des pi… des pipi… DES PIRATES ! DES PIRATES NOUS ATTAQUENT !

Aussitôt ce fut la panique dans la bibliothèque et sur l’île en général. Les gens fuyaient, emportant avec eux les livres qui comptaient le plus à leurs yeux, et tentaient de se cacher. Mika était partie pour faire de même, ne prenant que deux ou trois livres, quand une voix tonitruante retentit dans le hall de la bibliothèque :
- Emparez-vous de quelques villageois, ils nous serviront d’otages pour dialoguer !

Mika réussit à prendre deux livres et tenta de s’enfuir : c’était sans compter un des pirates qui la remarqua et qui la visa avec son pistolet. De celui-ci sortit un filet qui tomba sur la jeune femme, la coupant net dans son élan. Pendant qu’elle se débattait, un autre pirate – un gros barbu – montait avec agilité jusqu’à elle et lança sitôt arrivé :

- Hé, capitaine ! On a attrapé une jolie proie !
- Descends-la alors, avant d’en trouver d’autres, répondit le capitaine dans un grand éclat de rire.

Toujours cherchant à se débattre, Mika se retrouva en travers de l’épaule du gros barbu, qui l’entraîna jusqu’à un immense navire. Elle hurla :

- Au secours ! Aidez-moi !

Mais rien à faire, personne ne l’entendait, trop occupé à fuir pour échapper à la rafle pirate. Elle continua cependant de se débattre pendant tout le trajet qui l’emmenait jusqu’à la cale du navire, où elle fut enfermée après avoir été attachée solidement au mur avec des fers. Mais même attachée, elle ne voulait qu’une chose : recouvrer sa liberté, quitte à y laisser des plumes. Elle se démena comme une diablesse, se blessant au niveau des poignets, et hurla pendant un moment. Le gros barbu redescendit, la gifla et la bâillonna pendant que ses comparses revenaient avec d’autres otages :

- Avise-toi de tenter quoi que ce soit et c’est morte que tu reviendras chez toi !

Sonnée par la gifle, la jeune femme ne put que se recroqueviller sur elle-même. Pour la première fois, elle avait peur. Peur pour sa vie, peur de ne pas savoir ce qu’il était arrivé à ses parents, à ses amis, ses voisins.

Ils naviguèrent longtemps, faisant perdre la notion du temps aux prisonniers venus d’Ohara. De temps en temps, le gros barbu descendait leur donner à manger, mais Mika refusait d’avaler quoi que ce soit. Sa fierté en avait déjà pris un coup avec la gifle, mais il lui en restait suffisamment au fond de son cœur pour refuser de s’abaisser pour se restaurer. C’est ce qui causa son tatouage. Un jour qu’elle avait encore refusé de manger, réussissant à renvoyer la gamelle dans la tête du gros barbu, celui-ci, de rage, sortit de la cale pour en revenir quelques instants plus tard avec un fer chauffé au feu, qu’il appliqua sur la main droite de Mika, la faisant hurler de douleur. Il lui mit le fer sous le nez avant de la menacer :

- Fais attention, la prochaine fois c’est sur ta gorge que je l’appliquerai, pigé ?

Puis il partit, laissant planer un silence entrecoupé par les sanglots retenus de Mika. Mais cet épisode ne fit que renforcer la détermination de la jeune femme.

Un jour, enfin, ils touchèrent terre. Les prisonniers, éblouis par le soleil qu’ils n’avaient pas vu depuis des lustres, furent descendus à terre et conduits jusqu’à un marché où un étal réservé aux ventes d’esclaves était déjà installé. Les prisonniers étaient liés entre eux par des chaînes au niveau du bassin et du cou, rendant impossible toute tentative d’évasion commune. A moins d’avoir de la ressource et de trouver le moyen de crocheter les serrures des chaînes pour pouvoir s’enfuir…
C’est Mika qui trouva la solution : une épingle à cheveux trouvée à son pied alors qu’on l’installait sur l’estrade. L’attrapant, elle entreprit de crocheter ses serrures et y parvint après avoir bataillé pendant quelques minutes. Une fois libérée, elle tendit l’épingle à son voisin de droite et lui chuchota à l’oreille :

- Libérez-vous et ne vous faites pas attraper ! On se retrouve à Ohara !

Puis elle s’enfuit, laissant les autres prisonniers intrigués et les pirates de très mauvaise humeur. Elle les sema dans les rues de la cité où ils avaient accostés, courant parmi le dédale de rues, avant de finir dans une boutique déserte. Elle se cacha de son mieux dans la boutique en les entendant passer, mais heureusement, ils ne cherchèrent pas davantage. A croire qu’au final, elle ne comptait pas plus que ça…

Elle sursauta quand une voix féminine retentit derrière elle :

- Que faites-vous là ? Ça vous prend souvent d’entrer dans une boutique pour vous y cacher ?
- Euh… c’est-à-dire… je suis poursuivie par ceux qui m’ont enlevée et je cherche à retourner chez moi.
- Où est-ce, chez vous ?
- A Ohara. Ce sont des pirates qui m’ont prise avec d’autres habitants…
- Ohara ?! Vous venez de l’île du Savoir ?! Quelle chance !

Mika sourit, gênée, avant de rougir quand la femme qui venait de lui parler s’approcha d’elle :

- Voyez dans quel état vous êtes ! Suivez-moi, je vais vous faire couler un bain et vous donner des vêtements propres. Vous me raconterez votre histoire à ce moment-là. Au fait, appelez-moi Jade.

Ladite Jade tendit une main fine à Mika, qui la prit doucement avant d’être tirée avec force jusqu’à une salle de bain toute en pierre et en carrelage bleu. Sa sauveuse – qui, à présent qu’elle était en pleine lumière, révélait une jeune femme d’une grande beauté aux cheveux aussi noirs que la nuit, à la taille fine et à la peau couleur de bronze – lui fit couler un bain chaud avant de sortir chercher des vêtements propres. Un peu inquiète, Mika se décida cependant à lui faire confiance et glissa un pied dans l’eau avant d’y mettre tout son corps. De l’eau propre… Un vrai bonheur après tant de jours sans une véritable hygiène…

Elle ouvrit les yeux qu’elle avait fermés lorsqu’elle entendit la voix de Jade à côté d’elle :

- Prenez tout votre temps pour raconter votre histoire et prendre votre bain. Je suis curieuse de savoir ce qu’une habitante d’Ohara fait dans ce trou paumé…

La jeune femme blonde lui raconta tout, de A à Z, sans omettre un seul détail. Y compris son tatouage au fer rouge sur la main droite. Fronçant les sourcils, Jade prit la main tatouée et la regarda sous toutes les coutures avant de se lever, d’attraper un onguent et de l’appliquer sur la main en déclarant :

- Cet onguent accélère la cicatrisation et la désinfection des plaies. Vous n’avez pas eu de chance, de tomber sur de tels pirates… Et bien entendu, je doute que la Marine ou le Gouvernement aient levé le petit doigt pour vous aider.
- Qu’est-ce qui vous fait dire cela ?
- Je suis comme vous, je ne suis ni pour la piraterie, ni pour le Gouvernement, ni pour la Marine. Je hais ces deux derniers à cause de leur égoïsme, ils ne sont pas intervenus pour sauver ma famille…

Elle serra fort la main de Mika avant de reprendre :

- Vous n’allez pas pouvoir rester ici éternellement. Et cela fait trop longtemps que je suis ici. Aussi je vous emmène avec moi jusqu’à Las Camp. Là-bas, vous trouverez peut-être un emploi qui vous permettra de vous payer une embarcation pour rentrer chez vous.
- Je ne sais comment vous remercier…
- Ne me remerciez pas encore. Attendez d’être à Las Camp et d’avoir un emploi pour me remercier. Vous êtes prête à me suivre ?

La jeune femme hocha la tête en silence. Jade esquissa un sourire avant de se relever et de commencer à partir :

- Nous partirons donc cette nuit. Nous prendrons le temps d’avaler un morceau avant d’y aller. D’ici là, décompressez un peu.

Puis elle quitta la pièce, laissant Mika seule avec ses pensées. Las Camp… Une première étape avant de retourner, peut-être, à Ohara… Après s’être habillée – se sentant enfin propre – Mika descendit et rejoignit Jade, qui lui tendit une tranche de pain et du jambon. Mika n’avait pas mangé depuis plusieurs jours, mais pour l’instant, ce repas frugal lui suffirait. Après tout, elle pourrait se rattraper pendant le voyage.

Le dîner vite avalé, les deux jeunes femmes se rendirent au port, montèrent à bord d’un navire et larguèrent les amarres, direction Las Camp. Là-bas, Mika espérait trouver un emploi qui nécessiterait de savoir manier la plume…



Derrière l'écran
Prénom: Julie
Âge: 19 ans
Tu veux l'accès à la zone hentai ? Non, pas spécialement ^^'
Avatar (feat.): Lucy Heartfilia de Fairy Tail
Comment as-tu connu le forum ? Par un ami qui s'y est inscrit il y a peu ^^
Une question ? Euh... joker ! ^^

© One Piece Apocalypse



Dernière édition par Mika Taylor le Ven 1 Aoû - 10:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiragiku Hakujou
• ADMINISTRATEUR • † Le Chrysanthème Blanc

• ADMINISTRATEUR •
† Le Chrysanthème Blanc
» Messages :
95

avatar


Mer 2 Juil - 9:21
Salut,

Tout d'abord bienvenue ! Je voudrais pas noter avant que tout soit comme tu le veuilles donc up le topic pour prévenir si/quand tu as terminé.

__________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mika Taylor
« Civil »

« Civil »
» Messages :
128

avatar


Mer 2 Juil - 9:38
Merci ^^ et oups, j'ai oublié de signaler qu'elle était finie ^^'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nivel Wantov
• ADMINISTRATEUR •« Second des Okami  »

• ADMINISTRATEUR •
« Second des Okami »
» Messages :
146

avatar


Mer 2 Juil - 12:35
QUALITÉ :

Très Bien : 140 pts

Présentation agréable à lire, très fluide. Tu as un style assez classique mais qui convient bien à ton personnage. Quelques menues répétitions sont cependant à éviter, mais elles ne sont pas bien graves ♫


LONGUEUR :

2282 mots > Coeff. 1.3

Même si ce n'est que la longueur de l'histoire qui compte, je pense que tu aurais pu en faire un peu plus sur le physique et sur la psychologie de ton personnage. Tu nous as donné une idée globale, mais détailler aurait été bien. Quant à l'histoire, elle est aussi un peu courte, mais elle reste relativement conséquente.

ORTHOGRAPHE :

Excellent : 1.8

Que dire d'autre ? Pas une seule faute, ce qui fait du bien aux mirettes. Ton texte est du bonbon pour les yeux ♥

BONUS :

Tu es fort sympathique et tu as l'air d'être un membre actif, donc je te donne un bonus de niveau 1, soit 1.3 !

140  X 1.3 X 1.8 X 1.3

Tu gagnes donc 425.88 points d'expérience.
Congratulations !

Passons à la réputation :

Je recense ici les actes positifs notables :

Sauvetage (indirect) d'esclaves => 30 points.

Réputation Positive : 30

Et je recense ici les actes négatifs notables :

Que tchi !

Réputation Négative : 0

Prime de départ : 0 Berrys !

Voilà, une bonne présentation en résumé, que j'ai eu du plaisir à lire. Tu n'as pas de prime pour l'instant, puisque ton personnage est actuellement un ange (♥). Bravo ♫

EDIT: Modification de l'Exp pour cause d'erreur dans la longueur. Nouvelle Exp: 425.88

__________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
 

La liberté n'a pas de prix... [Mika Taylor]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Fort-Liberté, une potentialité touristique
» Aimé Césaire, la liberté pour horizon
» 25 septembre 1991, Aristide à L'ONU : Liberté ou la mort !
» Remise des Prix à la VBM
» L'amitié n'a pas de prix...(PV : Petit Lagon)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Gestion des Personnages :: Présentations :: Présentations Validées-