Partagez | 
 

 Pollution humaine... Daunsho.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Daunshō
« Pirate »

« Pirate »
» Messages :
44

avatar


Sam 23 Aoû - 19:15
Prénom NOM

Identité
Nom & Prénom(s): Huiji Makako
Âge: 23 ans
Surnom: Daunsho
FDD/Lame: Suigin Suigin No Mi, fruit du mercure
Camp: Pirate
Race: Humain
Haki: J'attends le haki des rois
CODE RÈGLEMENT: Validé par Nivi ♫


Buts & Rêves
Devenir grand corsaire, faire du mal et se faire connaître. J'aime et je veux faire ce que personne n'a encore fait. Marché de sirènes.


Qui suis-je et comment suis-je?
Viens, fermes les yeux et imagines la perfection. Est-ce que tu as vu ce corps musclé ? Ces pectoraux, cette tablette de chocolat, ces mollets, ces cuisses, ces biceps, cette pomme d'Adan, etc. Est-ce que tu as vu ce nez si parfait, ces yeux verts mélangé de bleu ? Mais merde, je suis trop beau. Et je n'aime pas frimer, mais bon. Je serais mister univers si je m'y présentais. Mon physique me permet de pratiquer tout sport comme si j'en pratiquais depuis mon plus jeune âge. Oui, le physique n'est pas tout, vous avez dû comprendre que j'ai du talent. J'ai quelques cicatrices de combat, brûlures à cause de quelques cigarettes sur le torse quand je commençais les combats de rue. On m'a aussi ouvert avec des couteaux, sabres, entre autres. Comme vous le savez, j'adore la bagarre et mon corps transmet ce sentiment d'amour envers le sang. Cheveux mi-longs, je suis roux et ça, les filles aiment. Je ne sais pas pourquoi, mais avant, quand j'avais mes taches de rousseur, elles craquaient. Question combat: j'adore utiliser mes longues jambes, écraser l'ennemi, mais aussi mes poings, mais moins. Sinon je n'utilise pas souvent la tête, je préfère utiliser mes coudes ou genoux... Bon, ma prochaine victime verra comment j'aime me battre. Et avant de partir sur ma mentalité, les demoiselles qui me liront doivent savoir quelque chose... Oui.

Oui, j'aime le sang. Oui, j'aime être bien habillé. Et bien voyez, je ne connais personne qui n'aime pas être mal-habillé. Et ce n'est pas une raison pour ne pas mettre des tartes et en recevoir. Du sang sur un t-shirt ou une chemise, ça fait son style après. J'aime le mouvement, je n'aime pas la sédentarité, mais parfois il faut rester à sa place. Je n'aime pas avoir quelqu'un de plus fort que moi en face de moi, j'aime écraser mes ennemis (je l'ai dit combien de fois déjà ?). Je ne me considère pas un gars tranquille, gentil, timide, non. Je suis tout le contraire, un peu con, un vrai connard et dragueur (avec sa perversité). Comprenez-moi, j'aime les femmes. Qui ne pourrait pas aimer la femelle ? Je suis chiant avec mes trucs d'instinct animal, etc. Je sais, ne vous inquiétez pas. Je suis assez bizarre, pour vous, gens normaux sans personnalité. Mais moi, je me trouve bien. De toute façon, trouvez-moi comme vous le voulez, je m'en fous. Je ne suis pas les mougeons, un mélange de mouton (50 %) et pigeon (50 %) qui crée un humain (100 % mougeon). Ne me suivez pas si vous n'avez pas ce qu'il faut, car dans mon équipage, il y aura que des personnalités atypiques, des gens qui veulent du sang, entre autres.

Et le One Piece... J'ai toujours voulu trouver ce trésor... Le One Piece ! Ce trésor qui a donné des rêves à nos mers et fils, ce trésor qui crée la misère et le bonheur, ce trésor qui donne la richesse ou la pauvreté, ce trésor qui a pour but de convertir celui qui le trouvera en roi des pirates ou condamner ceux qui voulaient le trouver. Un trésor qui fait couler le sang, qui fait couler des larmes, un trésor qui nous oblige à sacrifier ce qui nous est le plus cher. Un trésor qui déclenche la terreur, le crime, la fierté, l'orgueil, la jalousie, la gourmandise, l'amour, la rancoeur, la maladie entre autres. De grands hommes ont coulés, de petits hommes ont cru à leurs victoires, en fin de compte, la justice a toujours régné. Que ce soit justice du mal ou du bien. Justice du gouvernement ou justice de la piraterie, justice des plus pauvres ou justice des plus riches, justice des plus fous ou justice des plus raisonnables, justice des plus grands ou justice des plus petits, la justice règne toujours. Éternellement, même si elle n'est pas juste envers notre vision des choses. C'est pour ça que j'ai voulu vivre ma propre justice, la justice des plus forts et plus astucieux. Cette justice qui fut employée par nos plus grands idoles, de grands pirates tels que Gol D. Roger. Je me rappelle du jour, mit sur la place centrale de Logue Town, la célèbre Logue Town. Cette petite île de l'East Blue fut le lieu de naissance du précédemment roi des pirates et fut aussi son lieu de décès.

Ce jour-là, à la mort de Gol D. Roger, peu étaient ceux qui pleuraient. Entre le réconfort des citoyens et la joie des plus ambitieux, il n'y avait pas de doute sur la force de cet homme. Après que ses derniers mots soient dit, "Si vous voulez mon trésor...". À ce jour, aucun humain ne connait pas exactement les mots de l'ancien roi des pirates.



HISTOIRE

Oh mon histoire, une histoire comme les autres. C'est l'histoire du méchant loup qui enlève la grand-mère et veut manger le petit chaperon rouge. Il y a toujours le bien et le mal, donc un ou plusieurs gentils et un ou plusieurs méchants. Dans cette histoire, le méchant, en fait c'est moi. Oui, mon histoire c'est exactement ça. Un méchant qui fait du mal pour obtenir quelque chose. Nous ne sommes jamais inspirés, nous les méchants et quand on l'est, il y a toujours un petit bûcheron ou chasseur (comme dans l'histoire) qui vient sauver les gens en péril. En fin de compte, on est toujours punis. Mais ça vaut le coup !

Je ne vais pas vous mentir, je ne suis pas comme tous ces gens qui disent avoir eu une enfance de merde. Quand je dis ça, je vous parle de morts dans la famille, la faim, la maladie, le viol, etc. Moi, toute mon enfance, j'ai été gâté pourri. J'avais ce que je voulais: Un escargophone tactile, une scargostation pour mon plus grand plaisir, avec des jeux comme Tario, un plombier et ses amis, Xonik, un hérisson bleu qui va à fond, Belda un elfe avec son arc ou son épée, ça dépend. Ronki Vonkey, un gros singe qui adore les bananes (oui, comme tous les singes) entre autres, un vélo de compétition, etc. J'avais trop de choses, je jouais qu'avec le quart de ce que j'avais.

Oui, mes parents étaient riches ou plutôt nobles. Oui, ils travaillaient au palais royal de Nuloo. Ma mère était conseillère du roi et mon père, chevalier. Grâce aux services de ma mère Stacy et mon père Hiroshi, nous recevions tous les trois ou quatre jours des cadeaux du roi. Donc, nous vivions de tous ce capital donné. Que ce soit de l'argent, des bijoux, entre autres. Le marché entre le roi et mon père était de lui promettre fidélité et protection en échange de quelques terres et des cadeaux à chaque mission. Pendant ces temps de piraterie, le roi se voyait en manque de stratagèmes pour faire fuir les pirates de l'île et il demandait conseil à ma mère, Stacy qui lui proposait de créer une base des force de l'ordre vers le porc. En gros, un QG de la marine. C'était grâce à toutes les idées et les services de mes parents que je me voyais aussi riche.

L'argent, cette source qui me permettait d'avoir ce que je voulais, ce qui m'était le plus cher, sauf des parents à mes côtés. Plus je grandissais et plus je rendais compte de ça. Que d'avoir tout ce qu'on veut ne suffit jamais. Je n'avais pas de parents pour me dire "bonjour", "bonsoir", "ça va l'école ?", "joyeux anniversaire", etc. Dans les moments où je doutais, je n'avais personne. Ce que je ne comprends pas c'est pourquoi ils travaillaient alors qu'ils étaient nobles. Ça ne respecte pas la logique. Et comme je doutais, je faisais des conneries. C'est normal non ? J'allais voir les gens se battre dans des battle clubs.Je voyais toute cette violence, toute cette haine employée à chaque coup reçu. Chaque poing dans la figure transperçait, tellement qu'ils tapaient fort. À chaque fois que je venais, je m'amusais. Puis, un jour je commençais à parier. Je connaissais un peu prêt le terrain et les combattants. Sauf que je me faisais voler à la sortie par des bandes de connards qui se croyaient malins. Le truc, c'est que je m'en foutais de l'argent. J'en avais comme je voulais, moi, ce qui m'intéressait c'était la bagarre.

J'aimais le sang, j'aimais faire mal. J'aimais cacher cette peine dans des coups. J'aimais casser, détruire, j'étais plus humain que vous tous (car l'homme est destructif). J'aimais l'argent, mais la violence, faire mal, c'était mon extasie. Alors, la rue m'a forgé, j'ai abandonné cette grande maison qui m'hébergeaient pour les bidonvilles. J'avais pour ça, fait quelque chose qui me fit un grand plaisir...

-- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- --
C'était une nuit comme toute, ennuyeuse et silencieuse. La télé qui était allumée dans ma chambre faisait le bruit de la maison. Comme d'habitude, il n'avait rien à la télé, je me faisais réellement chier. Le truc, c'est que le battle club où j'allais habituellement était fermé ce soir ,car la taverne d'à côté accueillait un héros de la marine, sa famille, ses proches et des matelots, donc il ne fallait pas se mettre dans la gueule du loup. Alors que mes parents dormaient, nos serviteurs étaient debout et avaient invité du monde. Ce qui ne m'avait pas plu. Le pire c'était qu'ils avaient commencé à mettre de la musique et picoler, vous me comprenez, j'étais bien énervé.

"Vous vous prenez pour qui ? Bande de chiens... On vous donne un toit, on vous donne un travail, on vous donne à manger et on vous paye et c'est comme ça que vous nous le remercier? Vous êtes des porcs !!!"
J'étais parti rendre visite à ces gens et ma colère se reflétait dans mon expression corporelle et verbale. Vous n'avez jamais eu cette sensation de vouloir tout péter ? Cet instinct animal qui vous fait faire quelque chose que tôt ou tard, vous savez que vous allez regretter. Il y avait les gens de la battle club, qui tapaient pour prouver leur force et il y avait des gens qui méritaient vraiment de se faire taper. Devinez ce que j'ai fait.

"Va te coucher gamin ! Il a rêvé sa vie ce môme..."
Il n'y avait plus de bruit, aucune musique. La seule chose qui pouvait s'écouter était ma respiration. J'avais utilisé le couteau de boucher de notre cuisinier, enfin, ex-cuisinier Alex. Je ne savais pas vraiment comment j'avais pu faire pour tous les tuer comme ça. Ça m'avait été si facile, j'aimais ça. Je voyais tous ce sang sur mes mains, les derniers soupires de mes victimes que j'entendais et mon sourire. J'aimais ça, l'instinct de mort. Je ne savais pas vraiment pourquoi je faisais ça, mais j'avais commencé à toucher à leurs verres de tequila. C'était sans doute une mauvaise idée, puisque je rentrais dans la chambre de mes parents...

-- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- --
Quelques années plus tard, le petit Makako se retrouvait avec vingt-trois ans et avec des années coulées sous les barreaux. J'avais appris dans la rue : la boxe thaïlandaise, la capoeira et le judo. Je m'en sortais bien, je m'étais fait un nom sur Nuloo. J'étais désormais cherché par les forces de l'ordre, j'étais l'ennemi numéro un du royaume à cause de l'assassinat de mon père. Et je vous rappelle que mon père était un homme très important pour ses services de chevalerie. Comme je vous l'ai dit avant, j'étais allé au trou quelques années. Si je suis allé là-bas, c'était parce que j'avais fait la meilleure chose qui pouvait m'arriver en tant que nouveau pirate... Oui, un fruit du démon volé !

Je vous aviez dit au début que mon histoire était banale, comme les autres. Je vous aviez parlé de l'histoire du petit chaperon rouge... Et bien, je suis le grand méchant loup, le petit chaperon rouge c'est le fruit du démon que je vole, la grand-mère c'était le roi du royaume et le bûcheron ou chasseur c'était la garde royale. Je m'étais infiltré dans le château royal, tout était si calme, tellement calme. J'avais assommé un garde et je m'étais vêtu de ses propres habits (non, je ne lui ai pas pris le slip...). Vous devez vous poser cette question ? Comment j'ai su que dans le château royal se cachait un fruit du démon ? Et bien tout simplement, car les rumeurs sont presque toujours vraies.

J'étais allé là où j'allais presque tous les jours, la taverne du port. Vous devez savoir que là où il y a un port, il y a des marins et plus précisément des pirates. Je buvais un verre de rhum, mi-saoul, je rigolais avec le tenancier. D'un coup, plusieurs pirates rentraient dans la taverne. Tout le monde se cachait, je ne vois pas pourquoi ils devraient avoir peur de moins-que-riens comme eux, mais bon.

"Je paye une tournée à tous ceux qui veulent rejoindre mon équipage ! Je me nomme Deredro Kilper et ma prime est de vingt-trois millions de berrys. Je suis assez connu par ici ! Bon, qui a la valeur de rejoindre le futur roi des pirates ?"
C'était un type assez sale, avec une bouteille de rhum à la main. Le gars avec sa panoplie de capitaine pirate, oui, mais il n'avait pas ce qu'il faut. En gros, c'était un minable. La plupart des gars en manque d'alcool avaient dit oui, sans savoir qu'ils allaient regretter ce qu'ils avaient fait. L'homme était satisfait de son recrutement, donc il commença à parler et parler...

"Si je suis venu ici, c'est pour manger mon fruit du démon ! Celui qui se cache dans le palais royal de Nuloo, alors j'espère que vous m'aiderez à accomplir cette tâche."
Je souriais, car je savais que j'aurais des facilitées à rentrer dans le château (je le connaissais par coeur), mais l'autre nase ne comprenait pas, surtout, il ne me connaissait pas.

"Pourquoi tu rigoles toi ? ! Tu te fous de la gueule du prochain roi des pirates ? Supplie-moi !"
Je ne doute pas, vous savez ce qu'il s'est passé. Le passé c'est du passé. Puis, à la fin, j'ai brûlé la taverne. C'était amusant ! Surtout, quand on sait que le bar est à cent-vingt mètres du QG de la marine de l'île. Bref, revenons sur mon infiltration dans le palais royal. J'avais monté les escaliers et je me trouvais au deuxième étage, là où le roi dormait. Selon les rumeurs de Deredro Kilper, le fruit se trouvait dans la chambre même du roi. Ça avait été assez chaud, mais bon, je suis génial. En entrant dans la chambre du roi, j'apercevais ce magnifique fruit. Illuminé par la lumière lunaire, on aurait dit la scène d'un film. Il était recouvert par un cristal, tiens comme dans le Beau et la Bête (ceux qui connaissent sont des amateurs de films de la région du West Blue). Après de longues secondes dans la chambre du roi, j'entendais des bruits. Le roi bougeait...

Non, il n'est pas mort. Je le respecte tout de même, ne croyez pas que je tue tout ce qui bouge non plus. J'avais avec honneur englouti ce fruit, la sensation était vraiment bizarre. J'avais la sensation que je m'étouffais, puis aussi j'avais mal au ventre. Un truc de fou, c'était insupportable. En sortant par la porte de derrière, là où arrivait la nourriture royale, je voyais que j'étais suivi. Ce mal de chien empêchaient tout mouvement et j'étais obligé de me cacher. Dommage pour moi, la garde royale m'a trouvé et m'avait emmené au QG de la marine. Ils n'avaient pas spécifié ce que j'avais volé ni pourquoi j'étais dans tous mes états. Autrement dit, ils m'avaient amoché. Mais bon, trois ans écoulés et je sortais de prison avec pleins d'ambitions. Daunsho était bel et bien né.



Derrière l'écran
Prénom: Mehdy
Âge: 15 ans
Tu veux l'accès à la zone hentai ? Non
Avatar (feat.): Personnage non connu
Comment as-tu connu le forum ? Je fouille partout
Une question ? Quelle question poser?

© One Piece Apocalypse



Dernière édition par Daunshō le Mer 27 Aoû - 13:30, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daunshō
« Pirate »

« Pirate »
» Messages :
44

avatar


Mer 27 Aoû - 13:12
PRÉSENTATION FINIE. Bonne lecture à vous. (Oui, la description...).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nivel Wantov
• ADMINISTRATEUR •« Second des Okami  »

• ADMINISTRATEUR •
« Second des Okami »
» Messages :
146

avatar


Mer 27 Aoû - 14:47
QUALITÉ :
Bien : 120 pts

Bon. Les descriptions sont fluides, quoi que le style "j'agresse le lecteur" soit un peu agaçant ... Mais bon, ça coule plutôt bien. L'histoire c'est une autre affaire. Certains passages sont résumés, d'autres dilatés, le tout sans vraiment de fluidité, contrairement aux descriptions. C'est un peu râpeux, mais ça reste très honorable.

LONGUEUR :
2710 mots => 1.3

Les descriptions sont courtes. Tu aurais nettement pu étoffer des passages. Je pense au début par exemple: "Ces pectoraux, cette tablette de chocolat, ces mollets, ces cuisses, ces biceps, cette pomme d'Adan, etc.". C'est très réducteur, tu aurais pu passer sur une vue d'ensemble du corps, et sur un plan détaillé du visage. Quant à la personnalité, tu abordes les points cruciaux, donc c'est raccord.
L'histoire, comme je l'ai dit avant, est trop résumée à certains endroits, notamment un passage qui aurait pu durer beaucoup plus: "Mais bon, trois ans écoulés et je sortais de prison avec pleins d'ambitions. Daunsho était bel et bien né.". Raconte-nous donc ton séjour en prison ! Enfin bon, ça fait un peu flemme ... Mais le plus important est là, une fois encore.


ORTHOGRAPHE :
Très bien : 1,6

De ce côté, pas grand chose à dire. Quelques petites fautes d'inattention qui font un peu mal aux yeux, je pense surtout à tes conjugaisons (problèmes de concordance des temps et de personnes entre autres). Mais sinon, c'est très bien de ce côté !

BONUS :
Bonus de niveau 2 – respect des concordances, respect des membres, efforts fourni : 1,5

T'es présent, sympa ... Que dire de plus !

120  X 1.3 X 1.6 X 1.5

Tu gagnes donc 374.4 points d'expérience.
Félicitations.
Passons à la réputation :
Je recense ici les actes positifs notables :


  • A purgé sa peine de prison (à savoir 3 ans): 20 points


Réputation Positive : 20

Et je recense ici les actes négatifs notables :


  • Membre d'un Fight Club à l'air pas très légal: 20 points
  • Meurtre d'un gros nombre de personnes: 50 points
  • Vol d'un Fruit du démon: 30 points


Réputation Négative : 100

Prime de départ : 2.500.000


[*]
A propos de ton Fruit du Démon, je te laisse poster à la suite de ta présa quand tu auras fait ton choix pour qu'on puisse te donner un Test RP ♫

__________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daunshō
« Pirate »

« Pirate »
» Messages :
44

avatar


Mer 27 Aoû - 18:16
Coucou, j'ai choisi le Peto Peto No Mi :
Spoiler:
 
C'est un fruit de One Piece (qui apparaît dans la série).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nivel Wantov
• ADMINISTRATEUR •« Second des Okami  »

• ADMINISTRATEUR •
« Second des Okami »
» Messages :
146

avatar


Mer 27 Aoû - 19:56
Voici ton Test RP:

Citation :
Tu débarques sur une île déserte. Alors que tu découvres les lieux, tu tombes sur une troupe d'une vingtaine d'hommes de la Marine. Ton objectif est de les combattre en utilisant au maximum le potentiel de ton Fruit.


__________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daunshō
« Pirate »

« Pirate »
» Messages :
44

avatar


Jeu 28 Aoû - 10:03






We Want War by These New Puritans on Grooveshark

Ils n'auront jamais ma classeTEST RP - Fruit du démon Peto Peto No Mi



Quelques mois après mon départ de Nuloo, je me retrouvais un peu pommé dans ce nouveau système de navigation, etc. Faut l'avouer, je suis bon en tout sauf en navigation et le pire c'était que j'étais seul sur un vieux bateau de pêche que j'avais volé. Je passais mes journées assis, sous un petit parasol que j'avais acheté à un marchand sur une île nommée Fiofio. Ce que je ne savais pas, c'était que j'allais m'aventurer sur une île déserte bien bizarre, avec des champignons partout. Je m'étais arrêté sur cette île grâce "l'envie de la mer" vu que je ne savais même pas diriger un bateau. Je me posais bien des questions : Qu'est-ce que j'allais foutre sur une île non habitée ? Peut-être qu'il fallait attendre des êtres vivants ? Et bien, ma question est ma réponse...

Alors que je me promenais sur les plages de cailloux de cette mystérieuse île, je commençais à entendre des pas. Il faisait très chaud et la chaleur me faisait mal vu que là où j'habitais par le passé, Nuloo, était une île recouverte par les nuages. Il ne faisait presque jamais beau, c'était toujours gris et puis souvent pas un chat dans les rues... C'était un peu emmerdant pour un jeune comme moi ! Bref, je commençais à apercevoir des silhouettes au loin et je m'impatientais alors je fus à leur rencontre en espérant qu'ils collaboraient avec moi, sinon...

- Eh vous ! Est-ce que vous pourriez m'aider ? Je suis un peu perdu, je ne vous ferais pas de mal.

- UN PIRATE CHEF !!! C'est Makako Huiji aussi surnommé Daunsho. Cet homme a mangé un fruit du démon attention !

- C'est fou comme les gens peuvent s'intéresser à ma vie... Vous allez collaborer ou non ? Je ne le répéterais pas.

- Moi et mes hommes on préfère mourir à l'idée d'aider un pirate ! Vous êtes tous des vermines, vous ne méritez pas la vie, attaquons !

Ils ne me laissaient pas le choix, j'avais besoin d'eux pour sortir de cette île et eux de moi pour vivre (vous connaissez déjà l'histoire). C'est alors que j'utilisais pour la première fois devant des marines le pouvoir que m'avait donné le fruit que j'avais volé au roi de Nuloo. Alors que les hommes hésitaient à attaquer, je me servais de leur hésitation pour utiliser mon pouvoir. Il faut le dire, aussi dans ce groupe de vingt ou trente marines, il n'y avait que des moins-que-riens alors j'étais très calme. Je voulais m'amuser, vous me comprenez.

- PETO PETO NO... VOUS ALLEZ MAINTENANT FAIRE TOUT CE QUE JE DIS. JE VEUX QUE VOUS ME DONNIEZ TOUT L'ARGENT QUE VOUS AVEZ SUR VOUS AINSI QUE VOS ARMES... VOUS ÊTES À PRÉSENT MES CHIENS, DES MOINS-QUE-RIENS QUI OBÉISENT. TIENS, RIEN A CHANGÉ ! AVANT C'ÉTAIT AVEC LA MARINE, MAINTENANT C'EST AVEC UN PIRATE. BRAVO, VOUS NE CHANGEREZ JAMAIS, BANDE DE SOUMIS...

J'avais fait couler une masse de couleur verte fluorescente de mes mains et je l'avais jeté sur tous les hommes des forces de l'ordre. J'avais mangé un fruit de démon de type paramecia. Celui que j'ai mangé est le Peto Peto No Mi, d'où vient le nom ? De l'anglais "pet" qui veut dire animal de compagnie. En gros, le produit que je produis avec mon corps transforme une personne libre en esclave dès que cette masse visqueuse touche la personne que je veux esclavager en créant un collier de la même couleur, donc vert. Ensuite, je peux m'auto-esclavagiser pour me donner des capacités surhumaines. Incroyable non ? Je menais donc ces hommes de la marine à ma guise. Je m'amusais avec eux, je les avais déshabillé et ils se combattaient à poil. Sympa non ?

- JE VEUX QUE VOUS ME DONNIEZ VOTRE BATEAU IMMÉDIATEMENT ET QUE VOUS M'EMMENIEZ SUR L'ÎLE HABITÉE LA PLUS PROCHE !

Et mes esclaves obéissaient sur-le-champ, j'adore mon pouvoir. Je m'en étais bien sorti, j'avais changé de la barque de pêche qui allait bientôt couler au bateau moyennement grand de la marine. Ce que j'ignorais, c'était que le vrai chef se trouvait sur le pont du bateau...

- Hmmmm, c'est qui lui ? Qu'est-ce que vous faites avec des colliers sur le cou ? Non mais, c'est quoi ça ? Un peu de dignité s'il vous plait, enlevez-moi ça !

- Monsieur, cet homme nous donne des ordres et on est obligé de les faire... Aidez-nous monsieur !

L'homme était moustachu et très musclé. Il avait un débardeur et un katana. Il était très fâché vu l'expression de son visage, ça ne me faisait pas peur, mais je restais sur mes gardes.

- J'ai compris. Vous êtes donc un hors-la-loi ! Vous êtes en état d'arrestation, monsieur qui?

- Monsieur, c'est Daunsho. C'est celui qui vient de Nuloo.

- Ah c'est lui. Tiens on te cherchait, à ce qui parait le roi de Nuloo payerait dix millions de berrys si on te ramènerait en vie. Il veut t'exécuter en public pour l'humiliation publique subie à ses chevaliers et nous ne voulons pas de problème avec nos alliées. Donc, même si tu ne vaux pas cette prime, vous allons te traiter comme un grand criminel de la province. De plus, d'après ce que je vois, tu es utilisateur des pouvoirs que donnent les fruits du démon. Cessons de parler.

- Oui, tu parles trop hahahahaha

Le marine avait pris son katana en main pour essayer de heurter mon bras. J'esquivais et en esquivant, son sabre restait coincé dans le sol du bateau. C'est alors qu'il utilisa son épée comme barre de stripteaseuse pour m'envoyer plusieurs coups de pieds. Là, je n'avais pas pu esquiver et il m'avait donc touché et j'étais tombé quelques mètres plus loin. Il reprenait son souffle et son katana en mains. J'utilisais alors ses propres hommes contre lui en leur donnant des ordres et ils exécutaient.

- Attaquez-le minables et tuez-le !

L'homme avait bien compris que je les contrôlais et ils ne pouvaient pas éviter d'obéir. C'est alors qu'il commençait à tuer ses propres hommes ! Incroyable ça ! Je ne comprenais pas, mais ce n'était pas un homme qui sauvait les gens ? Et là, il tuait des "innocents" comme ils disent tous. Ça fait pitié. Je m'étais un peu écarté du combat le temps qu'il tranche ses hommes en deux, puis, en voyant la force qu'il employait sur son katana, je devais utiliser mon fruit du démon pour me booster. Je me donnais des ordres (dans les pensées évidemment) et ça marchait. Tout ce que je faisais marcher à la seconde près. Mon apparence avait un peu changé. J'avais pris de la force, de la vitesse, de l'agilité, entre autres en plus. Je me voyais vraiment fort et je venais de me rendre compte que je pouvais faire cela en pensant un peu pendant que mes esclaves obéissaient à mes ordres.

Le marine utilisait ses meilleurs coups, mais je les contrais avec ma vitesse et mon agilité. Il se fatiguait et moi je m'amusais parce que pour une fois, je n'avais même pas donné un coup de poing. Imaginez cette sensation de supériorité. Pour en finir, j'utilisais un coup habituel en muay thai. En sautant en utilisant d'appui son genou, je le frappais avec mon coude dans le cou. Et puis là, il ne bougeait plus. Hors de combat, K.O.

Je lui enfilais donc un collier et j'utilisais tout l'équipage pour m'emmener vers la prochaine île de mes aventures.


© Jawilsia sur Never Utopia




Dernière édition par Daunshō le Jeu 28 Aoû - 19:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daunshō
« Pirate »

« Pirate »
» Messages :
44

avatar


Jeu 28 Aoû - 18:46
Je up pour dire que mon test rp qui était pas fini et posté, maintenant est fini.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nivel Wantov
• ADMINISTRATEUR •« Second des Okami  »

• ADMINISTRATEUR •
« Second des Okami »
» Messages :
146

avatar


Ven 29 Aoû - 15:12
Alors, alors.

Suite à lecture de ton Test, il a été décidé que tu n'obtiendrais pas ton Fruit dès la présentation. Tu peux cependant le réserver. La raison est simple, le Test que tu as fourni n'a pas la qualité requise pour un fruit dont la puissance a cette ampleur. Un détail plus approfondi du combat aurait été le bienvenu, et certaines phrases sont maladroites ("Je m'étais un peu écarté du combat le temps qu'il tranche ses hommes en deux, puis, en voyant la force qu'il employait sur son katana, je devais utiliser mon fruit du démon pour me booster.").

Si tu souhaites réserver ton FDD, je t'invite donc à le faire à la suite de ce message, mais pour le moment, du débutes sans ses pouvoirs ♫

__________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daunshō
« Pirate »

« Pirate »
» Messages :
44

avatar


Sam 30 Aoû - 8:21
Coucou,

Alors j'aimerais m'expliquer sur le rp. Pour les phrases maladroites, la raison est que comme j'ai vécu en Espagne 4 ans, je fais comme une traduction Français-Espagnol. Ce n'est pas grave, en tenant compte de mon erreur (que j'ai déjà fait dans le passé), je pense m'améliorer vu que je retourne en France. Je souhaite donc le réserver puisque j'aime ce fruit. Merci à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nivel Wantov
• ADMINISTRATEUR •« Second des Okami  »

• ADMINISTRATEUR •
« Second des Okami »
» Messages :
146

avatar


Sam 30 Aoû - 9:01
Présentation validée ♫

Je t'invite dès à présent à t'occuper de ta Fiche Technique.

__________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
 

Pollution humaine... Daunsho.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» pollution atmosphérique et allergie des enfants
» Le Hobbit, une espèce humaine différente de l'homme moderne.
» Pire que les OGM ?La pollution par les nanotechnologies
» Les effets de la pollution sur le sperme des souris
» Lassitude de la vie humaine -Terminé-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Gestion des Personnages :: Présentations :: Présentations Validées-