Partagez | 
 

 The Blue Fury

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Yu Tsuboi
« Pirate »

« Pirate »
» Messages :
17

avatar


Dim 15 Juin - 9:36
Yu Tsuboi

Identité
Nom & Prénom(s): Yu Tsuboi
Âge: 21 ans
Surnom: Blue Fury
FDD/Lame: Ope Ope no Mi / Katana
Camp: Pirate
Race: Humain
Haki: Haki de l'Armement
CODE RÈGLEMENT: Ok, par Nivi ♫


Buts & Rêves

Yu veut sillonner les mers sur un navire, accompagné d'un équipage qu'il pourrait considérer comme sa famille, prêt à tout pour l’emmener au sommet de la nouvelle Ère.


Description Physique

Yu est un jeune homme âgé de 21 ans. Il est d'assez grande taille par rapport à la moyenne avec son mètre quatre-vingt ( 1m80 ) et avec son poids d'à peu près quatre-vingt-cinq kilogrammes couplé à cela, on peut le considérer comme un adolescent qui a eu une bonne croissance. Ainsi, si l'on pose le regard sur lui, on peut voir un homme qui ne se différencie pas de la moyenne, mais affichant tout de même une musculature tout de même développée et sculptée. Ce physique n'est pourtant pas qu'esthétique, car le jeune homme aux cheveux bleus montre une grande habilitée dans ses mouvements et attaques.

Le visage du bleu est assez spécial. Tout d'abord il présente une peau légèrement bronzée montrant son habitude de rester sous le soleil chaud de son île. Il montre aussi des traits le caractérisant bien, comme la forme de ses cils inférieurs dont quelques-uns sont plus longs que les autres. Ses iris sont d'une couleur rouge écarlate très marqués. Ses sourcils bleus sont assez fins, restant très souvent légèrement froncés, lui donnant un regard de détermination et de défi face aux autres. Il affiche énormément son sourire, gardant une tête qu'il faut toujours voir la vie positivement si l'on veut avancer. Il possède comme tout humain qui se respecte un nez et une bouche, rien de plus banal.

Le jeune homme garde une coupe moyenne, pas mal en bataille. Ses cheveux ont tout de même une caractéristique, celle d'avoir la couleur bleue Pastel qui met en valeur ses yeux. On pourra noter qu'il laisse la partie droite de ses cheveux retomber en mèche qui lui couvre presque la moitié du visage, ne cachant pas pour autant ses yeux en lui laissant ainsi une vue dégagée et ne le gênant pas pendant un affrontement. Le côté gauche, quant à lui, est dégagé vers l'arrière du crâne, faisant un grand contraste entre les deux parties de ses cheveux. Pour l'arrière, rien à noter de très spécial à par le fait que ses cheveux se terminent en queue de canard vers le milieu.

Pour ses tenues vestimentaires, Yu peut bien porter tout et n'importe quoi, mais garde tout de même une tenue qu'il affectionne énormément -si on peut appeler cela une tenue-.

Sa tenue principale est celle qui fait sa signature. Il reste toujours torse nu, explosant ainsi tout le haut de son corps habillé des tatouages qui font une bonne partie de ses bras et avant-bras, et s'étirant un peu vers ses pectoraux et le haut du dos. Elles sont de style tribale et de couleur bleues donnant un certain style avec sa peau bronzée. Il entoure ses avant-bras et le bas-ventre avec des bandages blancs sur plusieurs tours. Son bas est composé d'un pantalon bleu foncé, ou noir selon ses envies, qu'il attache à l'aide d'une ceinture en tissu blanc, montrant différents motifs de cercle à contour noir, et gardant à ses pieds des tongs de couleur noire. Il porte en dehors des combats une grande cape rouge qu'il accroche avec des chaînes dorées au niveau de son torse. Cette cape a le bas du tissu déchiré, mais illustré par des flammes jaunes-orangées qui donne l'impression que c'était voulu. Le col est anormalement grand, pointant vers l'extérieur des épaules et si l'on regarde ce grand tissu, on peut remarquer à son centre le symbole de son Pavillon. Une chose à remarquer avec le jeune pirate, c'est qu'il porte une paire de lunettes de soleil anormalement grande, de forme très particulière et de couleur orange.

Il porte toujours à ses côtés un Katana. C'est une lame qu'il a récupéré lors d'un pillage, dont la forge de cette dernière permet de voir des reflets de couleur bleue clair sur le métal éclatant d'une grande blancheur. Son manche est très confortable, faite à partir de peau de raie et d'une matière textile noir et violet qui permet un maniement fluide de la lame. Son fourreau est assez basique, de couleur noir et fait de bois, attaché grâce à un fil violet.




Description Psychologique

Yu est tout d'abord et surtout un homme qui souhaite vivre la vie au maximum et avec positivité. Il est rêveur et déterminé, prêt à tout pour avancer le plus loin possible au côté de l'équipage qu'il considère comme sa famille.

Il faut tout d'abord savoir que le jeune pirate aime sourire. Oui. Il sourira dès que l'occasion se présentera, peu importe la situation, peu importe qui se tiendra devant lui, il sourira. La vie est bien trop courte pour ne pas sourire, et de toute manière, les gens se rappelleront plus facilement d'une tête si elle sourit d'après lui. Il est souriant, mais ce n'est pas que pour l'apparence. Non, au fond de lui, c'est un jeune homme qui peut se montrer gentil et joueur avec des personnes qu'il apprécie. La vie d'un pirate est faite pour être vécu selon son bon vouloir, alors pourquoi ne voir en eux que des hommes prêts au massacre d'innocents et à se remplir le ventre de vin ? Je ne dis pas qu'il ne se montre jamais cruel ! A part cela, le jeune bleu possède un énorme appétit, tellement énorme qu'on en a presque l'impression qu'il a un trou à la place de son estomac, capable d'engloutir tout ce qui passerait à portée de main. Ne vivant pas de manière « honnête », il a dû apprendre à vivre grâce au vol et pillage de tout et de rien. Que ce soit un petit navire, une maison, un entrepôt, en passant par un navire de la Marine ou même une base. Il a ainsi acquis une grande habilité à l'utilisation du katana, lui permettant par la même occasion de pouvoir rivaliser avec de bons épéistes qui ont décidé de le défier -ou qui sont devenus fou de rage par le vol d'un de leurs biens-. Yu garde une grande confiance en lui et en ceux qu'il voit comme sa famille, prêt à en jouer en face de ses adversaires, montrant une certaine arrogance dans ses propos.

Etant un pirate, le jeune Tsuboi a tout de même dû acquérir une certaine réputation pour ainsi avoir son nom en tant que pirate officiel. Étant prêt à tout pour arriver au sommet des océans, il serait capable du meilleur comme du pire, n'hésitant que très peu si le problème posé est sur son chemin. L'énerver ou le menace est donc un mauvais choix, pouvant mener à une décision irréversible du côté de bleu, prêt à détruire ce qui pourrait bien bloquer son chemin. La vue du sang ne le dérange pas, ayant déjà utilisé son katana pour enlever des vies, le nettoyant dès qu'il sera tâché du sang de ses victimes. Il garde tout de même un sentiment de pitié, pouvant tout de même épargner s'il voit que son acte peut être évité et que ça n'influencera pas son futur. Mais pour lui, il y a avant tout son futur et sa « famille », ensuite il pensera -peut-être- aux autres. On peut voir Yu Tsuboi comme une personne qui aime les défis. Il a l'esprit compétiteur et adore le sentiment de victoire, pouvant le mener à se jeter dans la gueule du loup si défi il y a. Plus les combats sont rudes, plus il y prendra plaisir et sentira de l'amusement. Il serait ainsi prêt à attaquer de toutes ses forces si nécessaire. Pour lui, combattre une adversaire avec tout ce qu'on possède est une forme de respect envers l'autre, prouvant ainsi qu'il est digne d'un vrai combat. Ainsi, s'il rencontre une personne forte, il serait prêt à foncer tête baissée pour le défier et le combattre, quitte à se rejeter dans un piège pourtant voyant. Il est donc préférable de le raisonner ou du moins le retenir pour éviter que cela arrive, étant un garçon borné. En parlant de borné, il n'aime recevoir d'ordre de personne... Du moins, des personnes qu'il considère comme plus faible que lui et à qui il n'a pas donné son respect. Si quelque chose ne lui plaît pas, il le dira, s'il n'apprécie pas quelqu'un, il le dira aussi. Il n'est pas du genre à garder la langue dans sa poche.

A part ce côté de son caractère, c'est un jeune homme qui aime la joie de vivre, évitant le plus possible l'ennuie, allant jusqu'à embêter la première personne qui se trouvera à ses côtés. Pendant les temps à ne rien faire, il peut s'empiffrer comme baigner complètement dans l'alcool, aimant la sensation d'ébriété. Malgré qu'il aime l'alcool, il n'arrive pas à la tenir, car c'est au bout du 3ème verre seulement qu'il ne tient plus debout et qu'il est capable de raconter tous ses plus beaux combats. Donc oui, c'est un garçon ne réfléchissant que très peu aux conséquences de ses actes, agissant d'abord, et prenant des décisions sur un coup de tête.



HISTOIRE

« Yu ! Yuuuu ! Où est-ce que tu te caches espèce de pourriture ! »


Un homme âgé d'une vingtaine d'année cherchait quelqu'un dans une grande maison blanche. Il avait les cheveux très courts et blonds, on aurait bien dit une coupe militaire tellement sa coupe était rasée de près. Son visage était dure montrant des sourcils froncés, avec un regard perçant qui cherchait pourtant dans la pièce où il se trouvait tout en tapotant des pieds comme signe d'impatience. Il portait une chemise blanche, au-dessus de laquel il avait laissé poser sur ses épaules un manteau blanc aux épaulières dorées, descendant jusqu'aux genoux, arborant dans le dos les lettres propres des manteaux de la Marine. C'était un grand homme imposant, il pouvait donner l'impression de pouvoir écraser n'importe du haut de ses 198 centimètres de haut, large comme une armoire à glace. Il était sorti dans la cours de la grande maison, où se dressait un grand arbre fruitier, qui montrait par son feuillage qu'il vivait bien là où il avait été planté. Bien entendu, c'était sans compter la brute blonde qui venait tout juste de frapper l'arbre avec violence, la faisant vibrer et blessant par la même occasion le tronc. Comme une réponse au coup donné à l'arbre, un bruit sourd ce fît entendre, attirant le regard du Marine vers l'autre côté de l'arbre. Était allongé là un jeune adolescent aux cheveux bleus, vraisemblablement tombé des branches où il devait se cacher, profitant par la même occasion pour avoir mangé les quelques fruits qui s'y trouvaient au vu des restes l'entourant au sol. Le garçon releva sa tête pleine de feuille et de poussières vers l'homme qui le regardait de toute sa hauteur, lui lâchant un sourire gêné en se grattant l'arrière du crâne.

« Déjà debout Joey ? Haha... »

Le soleil s'était à peine levé, laissant encore un air frais parcourir la grande cours où les deux personnes se trouvaient. Il devait être sept heures du matin en utilisant l'inclinaison du soleil. Le jeune homme se releva, en tapotant rapidement sur son short marron pour y enlever la poussière qui s'y était accroché, laissant le temps à la montagne de la marine d'arriver à sa hauteur. D'un geste rapide, il l'attrapa au cou et le plaqua contre l'arbre en maintenant fermement sa prise, sans pour autant lui couper la respiration. Le garçon n'avait plus pied. Difficile avec une taille d'un mètre soixante-cinq. A part son short, il ne portait pas de vêtement malgré la fraîcheur du matin, laissant son torse et ses pieds exposés. Il n'essayait pas de se débattre de la poigne du Marine, fronçant les sourcils et essayait tant bien que mal de regarder son assaillant dans les yeux malgré que la tête soit un peu remontée. Il lui lâcha un léger sourire avant que le blond ne prenne la parole.

« 15 ans et déjà à tenter d'esquiver ses corvées ?! Qu'est-ce que tu vas devenir plus tard, sale mioche ? Seul la Marine pourra te redresser comme il se doit, Yu ! »

« Désolé Joey-ni, mais faut bien que le petit-frère casse les pieds du grand, sinon c'est pas drôle non ? »


Joey le relâcha d'un coup sec sa prise en laissant tomber le jeune bleu, fesses les premiers, au sol, dos contre le tronc de l'arbre fruitier où il s'était caché quelques instants avant. Yu s'était attrapé le cou avec la main, la frottant légèrement pour enlever la sensation désagréable de l'étreinte qu'il venait de subir. Il se rappelait rapidement pourquoi il s'était retrouvé à vivre avec ce blondinet... Il n'a jamais connu sa famille, vivant dans une sorte d'orphelinat durant toute son enfance. C'est là qu'il avait rencontré Joey, lui aussi orphelin, qui avait déjà huit ans de différence, mais avec qui il s'était lié d'amitié. Enfin... C'est ce qu'il essayait de se convaincre en tout cas. Le fait de vivre avec des règles et enfermé dans un bâtiment où il y avait d'autres enfants se plaignant de leur situation n'était pas vraiment l'enfance que voulait le jeune Tsuboi. Et le blond étant le plus vieux orphelin, il savait qu'il allait bientôt quitter l'orphelinat. Quoi de mieux que de se faire considérer comme un petit frère par cette personne pour pouvoir quitter ces lieux en même temps que lui ? Il était jeune à ce moment-là, mais savait déjà ce qu'il voulait faire. Ce qu'il n'avait pas prévu, c'était que Joey rentre dans la Marine, lui faisait vivre le rythme et style de vie d'un soldat.

Yu sortît rapidement de ses pensées quand il remarqua que le Marine était déjà en route pour partir travailler. Il ne lui avait pas répondu après la taquinerie que le jeune bleu lui avait envoyé à la face. Était-ce le sujet de la fratrie qui l'avait calmé ? Yu le regardait s'en allait au loin, se disant que la tenu de la Marine lui allait si bien, qu'il faisait tellement classe. Dans un certain sens, il était fier d'avoir un homme qui fait régner la justice comme frère, mais dans l'autre, cela lui mettait un frein considérable dans son existence, comme si son futur était destiné à aller prendre place dans la Marine avec le blondinet. Il ne pouvait pas accepter ça, il se disait que son destin était tout autre et qu'il était déjà tracé. Il ne lui restait plus qu'à déblayer le chemin pour en découvrir la destination.

Quelques années plus tard


« Yu, tu as déjà attiré l'attention des grosses têtes de notre base. Et vu les bases que je t'ai déjà enseignées, tu seras une recrue prometteuse ! »

Yu et Joey marchaient côte à côte, accompagné de quelques autres membres de la Marine. Le bleu avait bien grandit, il avait maintenant 21 ans, mesurant 1m80 mais n'arrivant toujours pas à rivaliser avec son frère d'orphelinat. Il avait battit un corps fin, mais musclé, sculpté par les heures d'entraînements qu'il a subi avec le Marine, que ce soit au corps à corps ou au Katana. Il portait une veste en cuir grisé, ouverte pour exposer son ventre et torse, portant un pantalon en tissu noir accompagné de tongs. Il semblait avoir gardé la manie de rester à demi-nu qu'il a eu depuis déjà l'enfance. Le crépuscule prenait place dans le ciel de l'île, pendant que la petite équipe se dirigeait vers leur destination. Joey avait décidé de prendre le jeune Tsuboi avec lui pour cette mission, il lui avait expliqué que c'était pour lui donner un avant goût du type de mission auquel il allait peut-être devoir faire face à son arrivée à la Marine. Le bleu savait qu'il n'allait pas réussir à s'échapper des idées faites de son frère. Finalement, il s'était peut-être résigné à rejoindre les rangs des représentants de la justice après tout.

Arrivé à destination, la nuit commençait à prendre sa place, instaurant le royaume noir qu'est l'obscurité. Le groupe s'était arrêté devant l'entrée d'une grande villa, sûrement d'un noble aristocrate ou une personne de pouvoir sur cette île. On lui avait expliqué que la mission était de servir de sécurité pour une soirée importante qui avait lieu justement ce soir-là, où serait présenté toute sorte d'objet de valeur. L'équipe ne comptait pourtant pas plus de 8 personnes en comptant le jeune homme. Est-ce que c'était dû au fait que l'île n'avait plus subi aucune attaque depuis des années ? Sûrement... Dans tous les cas, c'était tout de même peu pour sécuriser une soirée qui allait regrouper une centaine de personnes plus ou moins riches. De toute manière, cela ne regardait pas Yu, il était là pour suivre le chef d'équipe qu'était le blondinet. Il expliqua rapidement les directives à l'équipe, proposant de séparer le groupe en équipe de deux personnes. Quatre équipes allaient donc se placer de manière stratégique dans toute la villa, en se disant pertinemment que la soirée ne sera qu'ennuie et attente.

Leur prémonition n'était pas fausse... Pour preuve, deux heures avaient déjà passés et rien de palpitant n'était à l'horizon. La musique du bal à l'intérieur du bâtiment principal se faisait entendre au travers des murs, le brouhaha des différentes personnes de haut-rang se mélanger à la symphonie, comme pour rajouter un bruit de fond qui gâcherait une belle partition. Joey était bien entendu en binôme avec Yu, se retrouvant dans l'arrière cours, marchant à pas lent en gardant le silence, comme s'ils n'avaient rien à se dire, que toute conversation avait déjà expirée. Le Marine s'était arrêté sur un banc en pierre, prenant place et levant la tête pour regarder les étoiles qui habillaient le ciel de ténèbres au-dessus d'eux. Il laissa échapper un léger rire, reposant son regard sur le bleu qui se tenait encore debout en face de lui.

« Tu sais Yu, j'ai beau t'avoir traité comme un soldat, te voir grandir est un réel plaisir pour moi. Je suis fier de t-... »

Sa phrase fût interrompu par la vue d'un groupe de gens portants des foulards au niveau du visage, les masquant partiellement. Il leur fonça dessus sans même dire quoi que ce soit, faisant signe au bleu de le suivre. Le groupe de bandit n'avait pas encore réagi, montrant qu'il n'avait pas encore remarqué la présence des deux jeunes hommes présent dans la cours avec eux. La surprise fût vite levée quand le colosse tomba sur l'un d'eux, l'écrasant sous son grand poids, profitant de l'effet de surprise pour balancer son énorme poing vers le reste du groupe. Le coup balaya rapidement une bonne partie des malfrats. Ils n'étaient que 6. Yu s'était débarrassé de deux d'entre eux qui avaient tenté d'attaquer le blond dans son dos, laissant son frère en finir avec le reste. Un des malfrats avait réussi à échapper aux attaques du Marine, prenant ses jambes à son cou et fonçant tout droit vers l'angle de la barrière qui devait protéger l'entrée vers la villa. Le duo s'était empressé de le rattraper, le bloquant ainsi dans le coin. Joey avait tout de suite senti un piège, remarquant la présence d'ombre se rapprochant dangereusement d'eux... Une dizaine... Non, une quinzaine de bandits avaient fait leurs apparitions. Le Marine se mit rapidement en position de garde, remarquant qu'ils les avaient rapidement encerclés, en se plaçant devant Yu comme écran.

« Tss... Regarde moi ces couards ! Ne t'inquiète pas, même à vingt je pense que je peux m'en sortir facil-... »

Il avait senti une vive douleur au niveau de l'estomac, baissant lentement son regard pour remarquer une lame de Katana qui ressortait de son abdomen, laissant quelques gouttes de sang couler le long de la partie tranchante. L'épée se retira lentement, laissant un son de découpe tout le long de son chemin, faisant ressortir un peu plus la couleur rouge qui commençait à teinter la chemise blanche du soldat Joey. Ce dernier fît un pas difficile vers l'avant, se retournant avec lentement vers Yu avec de gros yeux, ne comprenant rien de ce qu'il pouvait bien se passer. Le bleu essuyait rapidement le katana avec son pantalon, avant de le ranger dans son fourreau qui était accroché à sa ceinture. Il regarda son frère blessé avec un sourire, gardant la même expression de défi qu'il affichait tout le temps.

« Désolé Joey-ni, mais tu es vraiment un mur qui risque de m'empêcher d'avancer. »

« Y-yu... »

« Adieu frangin, et ne t'inquiète pas, les grosses-têtes de la Marine vont apprendre à me connaître. »


Il tourna le dos au Marine, marchant vers l'un des mercenaires comme si de rien n'était. Le blessé avait posé un genou à terre, se tenant le ventre au niveau de la blessure, essayant tant bien que mal de bloquer l'écoulement du sang. Mais ses adversaires ne semblaient pas apprécier son effort pour rester en vie, lui sautant dessus sans attendre en lui plantant les lames dans le corps pour enfin se débarrasser de lui et lui faire expirer son dernier souffle.

« Comme promis, tu peux avoir le choix de tes butins ! Tuer son propre frère... »

« Je t'arrête tout de suite, il n'était pas mon frère. Et il faut ce qu'il faut pour faire avancer le destin, non ? »

« … Peu importe. Prends ce que tu veux, sauf un certain coffre ! On est venu pour celui-ci alors pas touche ! »


Il avait gardé son sourire presque sadique au visage et regardait dans les yeux de son interlocuteur avant de prendre le chemin vers la villa qui semblait déjà pris d'assaut au vu de la fumée qui s'échappait de certaines fenêtres du bâtiment. Il ne lui fallût pas longtemps avant d'entrer dans le hall où se trouvaient toutes les « personnalités » pour cette soirée d'exposition, où se trouvaient maintenant des personnes blessées, des morts -les gardes de la Marine y compris- ou des otages. Le hall était tout de même grand et était d'un blanc immaculé... Ou aurait dû être en fait. Les tâches noires des explosions et les éclats de sang sur les parois ont un peu dégradé ce blanc qui aurait représenté la luxure. Le jeune Tsuboi avait réussi à faire son chemin parmi tous les éclats, débris, corps qui se trouvaient à terre, pour atteindre l'endroit où était entreposé les différents objets. Il avait jeté un rapide coup d'oeil dans la salle pour remarquer une lame, ou un Katana pour être plus précis, qui était mis en valeur dans sa boite rembourré en mousse. Il la sortie de son fourreau pour découvrir une lame d'une qualité unique, le métal reflétant comme un miroir avec des lueurs bleuté, montrant qu'elle avait été forgée à une température spécifique. La stabilité de celle-ci était juste parfaite, laissant Yu faire des mouvements de va-et-vient avec sans aucune difficulté.

Il l'avait récupéré, l'attachant à la place de celle qu'il portait auparavant. Son regard fût rapidement attiré vers un coffre qui semblait assez petite mais devait renfermer quelque chose de précieux, car il était mis à l'écart de tous les autres objets. Le jeune traître s'était rapproché, se demandant si c'était le coffre que les brigands étaient venus voler. Il l'ouvrit lentement, remarquant alors qu'un fruit était placé au milieu de celui-ci, un fruit d'une forme bien étrange, que le bleu n'avait jamais vu avant. C'est alors que la personne à qui il avait parlé quelques instants avant était lui aussi entré à son tour dans la pièce.

« Oy ! Tu as trouvé ton bonheur ? Dit, tu n'auras pas trouvé le fameux coffre ? »

«  Parfdonf ? »

Le jeune homme s'était retourné vers le trentenaire, la bouche gonflée par la grosse bouché qu'il venait de prendre du fameux fruit qu'il venait de trouver. En voyant le regard terrorisé de l'homme, il avala la pâte qu'il avait en bouche, laissant un arrière-goût qu'il n'appréciait pas du tout. Il balança le reste du fruit par-dessus son épaule, le laissant s'écraser à terre tout en continuant de regarder le bandit sans comprendre ce qu'il se passait. L'homme tremblait, mettant sa main sur le manche de son sabre qu'il portait sur son dos, et le regard de peur qu'il avait au visage se transforma peu à peu pour devenir celui de la colère.

« T-t-tu te fou de moi ?! Tu as mangé le Ope Ope no Mi sale gamin ?? Je vais te tuer, je le jure je vais te faire la peau !! »

« Mais il va se calmer le papy ? Comme si je devais savoir que ce fruit était ce que vous cherchiez. Et en plus de ça, un Fruit du Démon. Comme si j'allais laisser une chose aussi dangereuse entre vos mains. »


Le jeune garçon en avait entendu parlé grâce à son frère, parlant souvent de pirate possédant un grand pouvoir dû à un fruit maudit. Il ne savait pas que cette île en avait un, qui plus est, sous son nez. Il fût surpris par l'attaque frontal de son ancien allié, le faisant reculer, dos au mur. Les autres membres de l'équipe ennemi s'était vite regroupé, formant une barrière qui risquait d'empêcher tout type de fuite. Yu commençait tout de même à paniquer. Il n'avait tout de même pas sacrifié Joey, la Marine et les gens de cette villa pour mourir ici ? Dans sa panique, il éclata, l’adrénaline était monté d'un coup, le laissant crier.

« APPROCHEZ !! »

Il sortît son sabre rapidement, déclenchant inconsciemment une chose qu'il n'avait jamais vue auparavant. Un demi cercle s'était rapidement créé sous sa réaction, l'enveloppant lui et la vingtaine d'hommes qui lui faisaient face. Il ne comprenait pas ce qu'il se passait, mais la réaction de l'homme qui l'avait attaqué en premier lui fît comprendre que ce dôme présentait une menace pour eux. Il lança rapidement un attaque de sa lame, tentant de toucher ce dernier sur le côté, plaçant sa lame à l'horizontale. Le coup fût rapide et net, c'était une mort assurée... Pourtant, le bandit ne fût pas le seul touché, division toutes les autres personnes présentent en deux, y compris les objets qui les entouraient. De plus, ils ne semblaient pas avoir subis de dégât à proprement parlé, les parties coupées flottants de manière libre dans la zone bleuté. Yu ne comprenait vraiment pas comment il avait pu activer ce pouvoir, mais il savait qu'il aurait tout le temps pour apprendre à l'utiliser. Son sourire s'était de nouveau affiché. Il se dirigea rapidement dans le hall en laissant les bandits paniqués dans la salle aux objets, se concentrant comme il le pouvait pour activer la capacité qu'il venait d'acquérir. La zone s'activa autour de lui, pas en une très grande zone mais assez pour englober les piliers de soutien, lançant plusieurs coups rapides de katana à 360° et ainsi les découper ces piliers comme de vulgaire saucisson. Il rangea de nouveau son arme, avançant vers la sortie, déclarant avant de partir.

« Désolé pour les survivants, mais je n'ai pas le temps de vous sauver. Les renforts de la Marine arrivent, et c'est ma vie contre la vôtre et mon choix est vite fait. »

La zone s'était alors estompé, détruisant ainsi les fondations comme des dominos. Le toit s'était écroulé dans le hall après les appels à l'aide et cris de désespoirs des personnes encore présentent. Le lieu avait laissé que des débris et des corps sans vies. Le lendemain matin, les pertes ont été confirmées, la Marine était arrivée trop tard pour espérer changer quelque chose à l'issue de la soirée. Le commandant en charge de cette île devait confirmer l'identité de Joey, l'un de ses hommes les plus fidèles. Il remarqua tout d'un coup un homme qui s'approche vers lui. Il était tout de même d'un certain âge, habillé d'une tenu de pêcheur, donnant l'impression qu'il revenait de son travail.

« Monsieur ! Un homme m'a volé mon navire ! »

« Comme si on avait pas assez à faire ici... »

« J'ai pris le voleur en flagrant délit, mais il était déjà trop loin pour que je puisse tenter quelque chose... Il m'a dit de faire passer un message à la Marine. »


Flashback

« Grand-père ! Dit à la Marine de l'île que cet ère deviendra l'air du Blue Fury, Yu Tsuboi !! »

Il avait un bras levé vers le ciel, pointant le soleil de l'index comme un signe de victoire.





Derrière l'écran
Prénom: On va dire Roj' / Yu
Âge: 20 ans
Tu veux l'accès à la zone hentai ? … Oui  What a Face 
Avatar (feat.): Kamina de Gurren Lagann
Comment as-tu connu le forum ? Tellement hasardeux que je ne m'en rappel plus... >.>
Une question ? Pas pour le moment

©️ One Piece Apocalypse



Dernière édition par Yu Tsuboi le Mar 17 Juin - 13:31, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nivel Wantov
• ADMINISTRATEUR •« Second des Okami  »

• ADMINISTRATEUR •
« Second des Okami »
» Messages :
146

avatar


Dim 15 Juin - 9:38
Hoy ♪

Bienvenue sur le forum, si tu as des questions, n'hésite pas !

Up quand tu as fini ♫

__________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yu Tsuboi
« Pirate »

« Pirate »
» Messages :
17

avatar


Mar 17 Juin - 13:31
Bon, finalement je redis que c'est finish ~

__________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiragiku Hakujou
• ADMINISTRATEUR • † Le Chrysanthème Blanc

• ADMINISTRATEUR •
† Le Chrysanthème Blanc
» Messages :
95

avatar


Mer 18 Juin - 14:03
QUALITÉ :

   C'est très con ce que je vais dire mais j'aime bien, tout simplement. Le style est fluide, on se laisse prendre par l'histoire et y a pas grand chose qui rend ma lecture franchement désagréable. En bref je suis pas transcendé par l'histoire mais en même temps je sens une promesse dans cette histoire et je sens que tu peux faire vraiment des trucs sympas sur ce forum. Je pense pas que ce soit excellent mais je pense que c'est Très bien, ce qui te vaut 140 points.

   
LONGUEUR :

   4672 mots => 1.6

   Une longueur respectable et suffisante pour une présentation respectable et satisfaisante.


   

   
ORTHOGRAPHE :

   Excellent, donc x1.8, rien à dire mon garçon c'est du propre.

   
BONUS :

   Membre agréable, 1.5.

   
140  X 1.6 X 1.8 X 1.5

   Tu gagnes donc 604.8 points d'expérience.
   
Félicitations.

   
Passons à la réputation :

   
Je recense ici les actes positifs notables :

   J'en vois aucun.
   ...

   Réputation Positive : 0

   Et je recense ici les actes négatifs notables :

   1) Meurtre de Joey => 60 points.
   2) Destruction d'infrastructure => 60 points.
   3) Vol et Ingestion du Ope Ope no Mi => 75 points. (Parce que Pirate = Crainte)
   4) Meurtre et combat pour avoir le fruit (+ trahison) => 60 points

   Réputation Négative : 255

   Prime de départ : 6.375.000 Berrys
   

   Je suis assez concis dans mon commentaire mais je crois qu'il est clair que t'as fait du bon boulot, reste une dernière chose à faire un beau test rp pour mériter ton Haki ainsi que ton Fruit.

Voici le sujet :

Citation :
Je me fous de comment tu t'y prends mais tu dois aider un village et le protéger de brigands, pour ou contre tes intérêts personnels. L'un d'entre eux utilise un fruit du démon -inventé- que tu devras inventer toi-même, décrire et vaincre à l'aide de ton Haki et de ton Fruit en montrant que tu sais utiliser tes capacités sans grobillisme, bon courage !


__________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yu Tsuboi
« Pirate »

« Pirate »
» Messages :
17

avatar


Jeu 19 Juin - 10:10

First Fruit Incounter


TEST RP





Cela faisait déjà quelques temps que le jeune pirate était parti de son île natal, s'arrêtant d'île en île pour se reposer, découvrir, explorer. La mer était calme, d'un magnifique azur qui reflétait à merveille le soleil qui était à son zénith, sans aucune grosse vague pouvant faire tanguer le navire qu'il avait récupéré. Cette dernière était assez grande pour qu'il puisse du moins s'allonger le temps de la traversée des océans. Fait de vieux bois et possédant une voile quelque peu déchiré, il devait se contenter de ce genre d'embarcation, le temps de trouver de quoi pouvoir vivre de véritables aventures. Il était donc là, allongé au fond, laissant sa peau déjà bronzée cuire au soleil de midi. Un regard vide au travers de ses verres orangés, il n'attendait qu'une chose : arriver à destination, une île où il pouvait espérer trouver un véritable navire. La chaleur le faisait suer, l'ennuie ne faisait qu'augmenter sa paresse. Pourtant, il continuait à garder le cap en tête. Après tout, ce n'était plus les quelques instants restant qui allaient le démotiver. Son regard se déposa alors sur une mouette qui semblait vouloir lui tenir compagnie, animal emblématique des mers. Se disant qu'il avait au moins un accompagnateur, le jeune Tsuboi afficha un sourire qui l'avait redonné un petit boost... C'était sans compter l'envie du volatile de récupérer sa paire de lunettes, s'envolant au loin, butin au bec.

«  Non mais j'y crois pas ! Rend-moi ça, sale piaf !! »

Le navigateur s'était relevé rapidement, comme si toute sensation de fainéantise avait disparu, multipliant les injures au vers le voleur. Chose positive à ce incident, c'est que sous ses yeux se trouvait l'île qu'il souhaitait rejoindre. Sa journée n'était pas si mauvaise après tout. Le navire était arrivé au port, prenant une place qui semblait être libre, lui permettant ainsi de poser pied sur le ponton en bois qui menait directement à l'entrée d'un petit village. Ce dernier ressemblait fortement à un village de pêcheur, les maisons étaient entourées de différentes caisses en bois, filet de pêche, harpon et autres outils marins. Malgré la couleur grisâtre qui était majoritaire, le lieu ne dégageait pas une atmosphère monotone ou maussade. Les villageois étaient bien présents dans les ruelles, montrant beaucoup de sourires et de vie. Yu prit alors une grande inspiration, remarquant que l'odeur de la mer et de poissons fraîchement pêchés parfumait -si on peut dire- l'air. Il plaça ses mains derrières sa tête, coudes pointaient vers l'extérieur, commençant sa marche au milieu de tout ce petit monde qui l'entourait. Après quelques instants, il remarqua rapidement un bar qui semblait l'inviter à y mettre les pieds, ce qu'il fît sans vraiment peser le pour ni le contre. Ce dernier n'avait aucun moyen de payement, même pas une pièce. Non, il n'était pas là pour acheter de quoi étancher sa soif, il était sur place pour s'informer sur les différents navires qui pouvaient être disponible.

« Et bien mon garçon, je crois bien que tu n'es pas arrivé au meilleur moment pour trouver ton bonheur... »

« Comment ça, vieil homme ? »


Le bleu était assis sur un tabouret du bar, discutant directement au teneur du lieu. C'était un homme d'un certain âge, une tête qui ne faisait fuir aucun client et une façon de parler agréable à l'écoute. Il avait un début de calvitie qu'il ne cachait pas, des yeux a demi-fermé, n'aidant pas à distinguer la couleur de ses iris. Il avait une moustache cachant bien ses lèvres, même quand il parlait, et avait un bon petit bidon. Il portait un t-shirt gris, surmonté d'un tablier blanc comportant quelques petites tâches marrons. L'homme expliqua à son interlocuteur que le village subissait la pression d'un groupe d'individus malintentionnés, filtrant toute sortie de navire pour appliquer une genre de taxe. Personne n'ose vraiment les confronter, encore moins le chef du village, gardant une certaine peur de la tête pensante du comité. Il semblait en effet qu'il se faisait craindre de tous pour sa forte carrure, sa grande taille et son pouvoir destructeur, de quoi dissuader même les hommes les plus téméraires présents sur le bout de terre. Le garçon torse nu répliqua rapidement de ce genre de situation ne le regardait pas, ne demandant qu'un transport adéquate pour parcourir le monde qu'il comptait explorer. La réponse fût rapide. Aucun bateau ne sera disponible si la menace n'est pas écartée.

« Tss... Moi qui espérais énormément de cet endroit pommé... Merci pour les info's grand-père, mais je crois que je vais tenter ma chance ailleurs. »

Il ressortit du bâtiment, faisant un signe de la main à l'homme qui lui avait fait la causette, avant de reprendre le chemin vers l'objet flottant qui lui servait d'embarcation de luxe. Sur le chemin, il commençait déjà à chercher les prochaines îles qui pourraient l'aider dans sa quête du bâtiment naval de ses rêves. Après tout, il ne pouvait pas se faire connaître en gardant ses pieds dans ce genre de bout de bois prenant l'eau et menaçant de couler à tout moment. Il fût rapidement sorti de ses pensées en entendant un vacarme venant du ponton. Il essaya de froncer les sourcils, dans l'espoir d'au moins distinguer d'où provenait le bruit, de façon à se moquer de la personne qui venait de se faire remarquer. Quel ne fût pas sa surprise quand il vît le mat de son transport s'enfoncer dans l'eau bleuté, un plus grand navire ayant pris sa place. D'abord ses lunettes, maintenant son seul moyen de partir, cela n'était vraiment pas ce qui pouvait calmer la colère grandissante du bleu. Les gens regardaient le navire avec crainte, reculant et se dirigeant vers les différentes maisons comme pour se cacher d'une menace.

« La brigade des Lapins est là ! »

« ... La brigade des quoi ? ... »


Des hommes sortirent alors du bateau, montrant ainsi une tenu sombre, en cuir et aux extrémités en touffe blanche au niveau des manches. Leur pantalon était en jean bleu foncé, et se terminant avec des bottes noires de motard. Une tenue vraiment extravagante pour un groupe qui semblait donner un sentiment de peur. Les visages de ces gens de mauvais goûts montraient une sorte de fierté, mais aussi donnaient l'impression de ne pas être de gentils marins. Ils avaient tous des têtes, couleurs et formes différents, mais une chose les caractérisées tous : Leur coupe de cheveux qui prenaient la forme d'oreille de lapin... Ils étaient humains, et ne semblait pas être des hybrides, ne donnant pas de raison apparent d'avoir ce genre de cheveux. Yu n'arrive pas à prendre au sérieux ce qu'il voyait en face de lui, se demandant si les villageois n'en faisaient pas trop en paniquant autant ?

« Oh ! Les rongeurs ! C'était mon bateau ça ! »

Les lapins regardèrent en direction du pirate, avant d'éclater de rire de ce qu'ils venaient d'entendre. L'un d'eux prit la parole, expliquant qu'il ne semblait pas de la région et qu'il avait devant lui l'illustre Brigade des Lapins, groupe de dangereux brigands qui faisait trembler les différents villages de l'île. Le bleu se moqua à sa tour, demandant une indemnité pour la destruction de l'un de ses biens, étant aussi son seul moyen de transport. A la fin de sa phrase, les hommes se dirigèrent en courant vers lui, comme si ce qu'il avait dit était un top-départ pour leur assaut. Comprenant que la discussion n'était plus d'actualité, il sortit lentement et calmement son Katana, le soleil accentuant les reflets bleus de cette dernière. Il compta rapidement le nombre d'ennemis qui se trouvaient devant lui... Un... Deux... Quatre... Neuf ! Ils étaient neuf, ne comptant pas le reste de la bande qui semblait ne pas s'intéresser à l'événement qui se produisait. Le sourire du Tsuboi s'afficha. Il pouvait enfin mettre son fruit du démon à l'épreuve, après avoir passé son temps à s'entraîner dès qu'il pouvait se reposer sur une terre. Sa main libre se plaça devant lui, la paume dirigeait vers l'avant, doigts écartés. Un petit halo de couleur bleue clair se forma au centre de sa main.

« Territory. »

Le halo s'ouvrit alors pour former un dôme de même couleur d'assez grande taille, de quoi englober son lanceur et les hommes qui étaient arrivés à une quinzaine de mètres de lui. Les attaquants s'étaient arrêtés de surprise, ne comprenant pas ce que pouvait bien faire cette zone, laissant le temps au jeune Yu se lancer une attaque horizontale en direction de ces derniers. La lame était bien entendue trop courte pour les atteindre, frappant ainsi dans le vide. Pourtant, la découpe avait atteint ses cibles, séparant la tête du tronc pour les plus petits, et coupant au niveau de la cage thoracique pour les autres. La panique fût presque instantané dans les rangs de ses adversaires, paniquant, au créant à la mort.

« Vous n'êtes pas mort, ne vous inquiétez pas. Je dois encore tester pas mal de choses sur vous. »

Il commença alors à faire des tours avec son bras libre, faisant tourner peu à peu les différents corps flottants qui se trouvaient en face de lui. Il regarda enfin des différentes caisses présentent dans sa zone, essayant de se focaliser sur leurs dépassements. Les caisses commencèrent à être surélevé par rapport au sol. Il fût pourtant interrompu par un rire provenant du navire d'où venaient les victimes du Ope Ope no Mi. Un rire qui portait, faisant comme un écho dans les ruelles de la ville. C'est alors qu'un grand homme fît son apparition, déposant lentement pied sur le chemin de bois qui menait au village. Il pouvait facilement mesurer deux mètres de haut, d'une carrure qui faisait ressortir les formes de sa musculature digne d'athlète de culturisme. Il affichait sur le haut de son crâne les mêmes cheveux que les autres bandits, le nez étant remplacé par un museau de rongeurs, les dents de l'avant affichant une excroissance, les faisant dépasser de ses lèvres. Le visage de Yu afficha le dégoût, ne donnant plus vraiment l'envie de combattre. Le grand homme s'était rapproché du champ de bataille, gardant sur ses lèvres un sourire confiant, s'arrêtant à la limite de la zone et faisait en sorte de ne pas y mettre le pied. Il plaça rapidement sa jambe gauche en l'air, en position repliée vers lui.

« Fatal Stamp !! »

Il lança brutalement sa jambe vers l'avant, en direction du Pirate, et créant une vague d'air puissante qui entraîna sur son chemin les hommes encore divisés avant de heurter violemment le jeune homme. Ce dernier fût envoyé dans le décor accompagné de ses victimes, désactivant par la même occasion son territoire bleuté.

« Il n'y a pas que toi qui possède un fruit du démon gamin. Tu as devant toi Big Rabbit ! Meneur de la brigade et détenteur du Hapu Hapu no Mi, le fruit du lapin ! »

Le bleu s'était retrouvé encastré dans une maison en bois, s'extirpant tant bien que mal des débris et des corps coupés qui s'étaient accumulés sur lui. Les membres du Lapin touché par l'attaque semblaient inconscients... Enfin de retour sur la place de combat, le pirate affichait tout de même quelques égratignures sur le corps et une coupure à la lèvre inférieure qui avait laissé s'échapper un petit filet de sang. L'homme se trouvant en face de lui semblait tellement confiant de ses capacités qu'il s'attarda même à expliquer ce que son pouvoir lui donnait. Il semblerait que son fruit lui donne des jambes extrêmements puissantes et résistante, permettant ainsi des coups pouvant déplacer des vagues d'airs et des sauts inhumains, pouvant ainsi retomber sur ses jambes d'une grande hauteur sans pour autant prendre aucun dégât. Le pirate montra que le blabla du rongeur ne l'intéressait pas, expliquant qu'il veut faire payer la destruction de son navire. Sa phrase finit, il replaça sa main de nouveau en face de lui, créant encore une fois le Halo avant d'invoquer « Territory ». Le brigand ne semblait pas de cet avis, et il sautant vers l'avant, fonçant à une vitesse hallucinante vers son opposant malgré son imposante carrure, le frappant de plein fouet de son genou au niveau de l'abdomen. Le coup était tel qu'il envoya le Tsuboi en arrière, le faisant rouler sur lui-même plusieurs fois avant qu'il ne s'arrête, le dos collé au sol, bras et jambes en étoile.

* Je ne peux rien faire... Il est tout bonnement trop rapide... Il faut... Que je puisse contrer... Ses jambes... *

Il se releva avec difficulté. Il avait gardé son Katana fermement en main malgré les coups qu'il avait reçus. Il ressentait bien la douleur qui parcourait son corps, mais afficha tout de même son sourire, regardant l'homme-lapin de ses yeux de défis. Il ne pouvait pas se permettre d'y rester ici en tout cas, c'était clair. Il ferma les yeux, essayant pour une fois de se concentrer au lieu de foncer sans se préparer dans le combat. Il voulait puiser ce qu'il avait en lui, s'efforcer de ressentir ne serait-ce qu'une lueur qui lui permettrait de se rapprocher de son ennemi sans se mettre en danger. Le temps passait comme au ralentit pour lui, il pouvait ressentir quelque chose... Quelque chose qui commençait à le parcourir, recouvrir tout son corps comme une sorte d'armure ou de carapace. Il fallait qu'il mise sur cette chose, après tout, celui d'en face n'allait pas lui laisser ouvrir son dôme avec facilité. Il rouvrit les yeux, gardant sa détermination, et plaça encore une fois sa main pour activer la zone de Ope Ope no Mi. Voyant ça, le colosse aux oreilles de lapins s'était de nouveau placé pour s'élancer vers le Pirate pour ainsi l'empêcher de finir cette capacité. Le bleu réagit alors de suite, annulant son action pour placer sa main sur le pommeau de l'arme blanche. Ce qui arriva fût rapide. L'homme imposant était déjà dans son saut, le pied dirigé vers la tête de Yu. Ce dernier avait déjà levé sa lame, dans une position permettant de bloquer un coup, s'attendant à un attaque frontale. La lame s'enfonça alors dans le pied de son ennemi, laissant ce dernier continuer son avancement tout en laissant une énorme entaille le long de la jambe, permettant tout de même de dévier l'attaque.

Le meneur de la brigade, tomba à terre, criant de douleur, ne comprenant pas ce qui venait de se produire. La blessure semblait bien profonde, de quoi empêcher l'utilisation du membre en question.

« Co-comment est-ce possible ?! Ta lame devrait normalement être détruite au contact de ma jambe ! »

« ... Moi-même je ne peux pas encore l'expliquer... Je ne maîtrise pas encore très bien tout ça. »


Le bleu s'approcha alors de l'homme à terre et lança un regard vers les hommes de main, mais il ne semblait pas prêt à lancer un affrontement contre l'utilisateur du Ope Ope no Mi. Son regard se reposa sur le blessé, avant d'activer une dernière fois son Territory. Il lança le tranchant de son arme vers les jambes de son adversaire, les séparant ainsi du reste de son corps. Il lui expliqua rapidement que son règne n'était qu'illusion, qu'inspirer la peur à un petit village n'était rien du tout. Il continua en précisant qu'il prendrait possession du navire de son équipage comme payement pour la destruction du sien. Le jeune garçon tourna son dos à l'ennemi privé de ses jambes, marchant avec difficulté en direction du bateau qui était sous le contrôle des brigands. Arrivé devant, il remarqua qu'il était juste un peu plus grand que celui qu'il avait et dans un état un peu moins critique. Ce n'était toujours pas assez pour la grande aventure, mais c'était déjà mieux pour permettre la recherche du bâtiment qui lui permettra des étoiles dans les yeux.

« Ne le laissez pas prendre le navire ! »

Le cri provenait des subordonnés qui étaient restés à l'écart de combat, ces derniers fonçant vers Yu qui était complètement épuisé de son affrontement. Il n'avait plus la possibilité de lever son Katana, et n'allait pas pouvoir gérer autant de personnes en même temps. Les bandits furent arrêté dans leur course par les cris des villageois qui sortaient de leurs structures, harpon, chaînes, couteau, poil à frire, et tout autre objet pouvant servir d'arme, intimidant les derniers membres de la Brigade de Lapins, les faisant prendre leurs jambes à leur cou. Le pirate sourit en voyant la scène, avant de s'écrouler de fatigue sur le dos, lâchant une phrase alors qu'il était à terre.

« Ils ont enfin décidé de bouger, ces foutus villageois ? Haha... »

Son regard avait alors été attiré par quelque chose... Il voyait sur le pont du navire la fameuse mouette, toujours avec ses lunettes au bec, regardant l'homme au bord de l'évanouissement avec curiosité. Le bleu sortit quelques derniers mots avant de fermer les yeux et de se reposer comme il le méritait.

« Il était donc là... ce sale... piaf... Zzzz... »




(c)Kazu de C.G


__________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiragiku Hakujou
• ADMINISTRATEUR • † Le Chrysanthème Blanc

• ADMINISTRATEUR •
† Le Chrysanthème Blanc
» Messages :
95

avatar


Jeu 19 Juin - 11:45
Quelques fautes mais une écriture fluide, c'est validé.

__________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
 

The Blue Fury

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Summer Davis - Devil behind blue eyes
» San Jose Sharks && Columbus Blue Jackets (2)
» Blue max
» 03. Pink or blue, there the moment to know
» Oh Jhonny, si tu savais. [East Blue, rang C, Révolutionnaires, Aide & Elimination]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AAA ::  :: Gestion des Personnages :: Présentations :: Présentations Validées-