Partagez | 
 

 Leanne Remoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Leanne Remoire
« Marine »† Demoiselle de Fumée

« Marine »
† Demoiselle de Fumée
» Messages :
7

avatar


Sam 14 Juin - 19:50
Leanne Remoire

Identité
Nom & Prénom(s): Leanne Remoire
Âge: 19 ans
Surnom: Demoiselle de Fumée
FDD/Lame:  Moku Moku no Mi ou Fruit Fumigène: Permet d’avoir un corps fait de fumée et de créer et de manipuler la fumée à sa guise.
Camp: Marine
Race: Humaine
Haki: Pas pour le moment
CODE RÈGLEMENT: Ok by Akuma


Buts & Rêves
Voir le monde enfin purgé des pirates et autres vermines - Faire régner une justice idéale - Devenir Amirale - Venger ses frères - Visiter le monde entier.


Description Physique


Au sein de la Marine, Leanne est assez facilement remarquable, et ce pour plusieurs raisons. De par son sexe pour commencer, les femmes dans ce milieu étant bien moins présentes que leurs compagnons masculins (en particulier aux postes les plus hauts gradés, ce qui a tendance à inquiéter la demoiselle, qui se demande si elle pourra un jour accéder au rang d'Amiral, qu'elle espère occuper un jour), et de sa petite taille, tranchant souvent au milieu des rangs uniformes. Elle a beau se mettre sur la pointe des pieds lors de l'inspection, rien n'y fait. Il faut dire qu'avec son mètre cinquante-cinq, la jeune fille ne tient guère la comparaison face aux autres soldats. Ces deux facteurs sont devenus cependant un avantage, et non des moindres, les hommes ayant souvent tendance à la sous-estimer. Au départ vexée, la jeune fille a décidé d'en faire un avantage, jouant sur cette faiblesse apparente pour mieux surprendre ses ennemis. Tout en gardant à l'esprit qu'avec le temps, et en tombant sur des adversaires sans cesse plus formidables, cette ruse deviendra bien inutile et qu'elle ne pourra alors plus que compter sur ses propres capacités.

La demoiselle nage le plus souvent dans son uniforme, n'étant pas bien grosse en plus d'être petite. Lorsqu'elle avait intégré la Marine, elle avait essayé de manger bien plus, mais a fini par arrêter, craignant de devenir plus grosse que forte au final. Cela aurait fortement réduit son efficacité (imaginez donc une boule de gras poursuivre des pirates, puis s'arrêter quelques mètres plus loin, essoufflée), tout en rendant la demoiselle repoussante. Si bien qu'elle avait préféré continuer à s'entraîner sans rien changer à ses habitudes alimentaires. Leanne est donc assez musclée et endurante, même si elle sait pertinemment qu'au corps à corps elle ne vaut pas grand chose sans son fruit. Celui-ci lui a d'ailleurs bien des fois sauvé la mise, si bien que son aversion du départ s'est transformée en reconnaissance envers cet étrange pouvoir.

Leanne a de longs, très longs cheveux d'un noir d'encre, qui descendent jusqu'à ses reins. Elle a pensé à les couper plusieurs fois, sans jamais trop s'y résoudre. Sans doute parce que lorsqu'elle était jeune, ils étaient condamnés à rester courts et ébouriffés. Lors de certaines missions, cela a failli lui coûter la vie. Une fuite, la main d'un adversaire qui parvient à lui saisir une natte, et la voici stoppée dans son élan. Sans son fruit, oui, elle les aurait sans doute coupés. Mais celui-ci lui permettant de devenir insaisissable, la demoiselle préfère les garder ainsi. La plupart du temps, ils sont attachés en une simple tresse, afin de ne pas la gêner si elle venait à devoir se battre ou courser quelqu'un. Un conseil de la part d'une lieutenante plus gradée, que la jeune fille a décidé dès son arrivée de mettre en pratique. Elle les laisse libre de temps en temps, lors des trajets en navire par exemple, appréciant le vent qui joue alors avec sa longue chevelure, formant deux grandes ailes noires autour de son visage. Une partie de ses cheveux viennent lui manger son grand front, léchant ses yeux et lui cachant parfois la vue. Cette frange improvisée est parfois mise de côté à l'aide de petites barrettes colorées, venant apporter un brin de fantaisie à sa tenue bien formelle.

Malgré les nombreuses heures passées sur un bateau ou à l'extérieur, la jeune fille garde un teint assez pâle, si bien qu'elle garde souvent un grand chapeau afin de ne pas attraper coups de soleils et autres joyeusetés. Ses yeux gris clairs sont eux aussi incommodés par la lumière, ce qui explique pourquoi la demoiselle préfère les temps pluvieux ou sombre, où il fait alors bien meilleur. Elle a des traits encore enfantins, allant tout à fait avec sa frêle carrure. Son petit nez fin, ses lèvres roses et ses joues rondes viennent renforcer cette impression, si bien qu'on sous-estime souvent l'âge réel de la demoiselle. Cela, tout comme sa taille, ne la vexe plus, et elle préfère s'en amuser plutôt que de s'en vexer.

Avec son entraînement quotidien au sein de la Marine, la demoiselle est devenue bien plus apte à faire régner la justice partout dans le monde. Alors qu'elle était mince et fragile étant plus jeune, elle est désormais bien plus musclée, et un peu plus grande. Son cou est devenu plus fin, sa poitrine s'est développée, bien qu'étant trop petite au goût de la jeune fille, la trouvant digne d'une adolescente. Sa taille est fine, tout en étant musclée, ses hanches pas très larges, et ses jambes un peu courtes, si bien que Leanne, lorsqu'elle s'habille en civile - autant dire pas souvent, si ce n'est jamais - évite les jupes qui mettent en avant ce désavantage. Ses pieds sont plutôt petits, à l'image de sa personne.

La demoiselle, faisant partie de la Marine, ne se départit que rarement de son uniforme. Lors de son arrivée, elle en prenait grand soin, et cette attitude ne l'a pas quittée. Elle souhaite que les personnes rencontrées sachent dès le premier coup d'oeil qu'elle est du côté de la justice, qu'elle n'est non pas là pour apporter désordre et désolation comme le font de nombreux pirates, mais calme et sérénité. Leanne porte également souvent de grands chapeaux, agrémente sa tenue de petits bijoux et autres accessoires inutiles tels des pinces ou des bracelets, qu'elle enlève bien souvent lorsque les conflits commencent. La demoiselle ne se maquille point, trouvant cela inutile - une vraie perte de temps selon elle, profitable aux vraies dames qui n'ont que peu de choses à faire de leurs journées - et n'aimant pas se mettre particulièrement en valeur. On la voit toujours avec son hallebarde lorsqu'elle est en mission, prête à se battre si nécessaire.



Description Psychologique


Une véritable enfant, voilà comment est définie bien souvent Leanne. La jeune fille a encore une vision très manichéenne des choses, très enfantine, ce qui influence bien souvent son jugement. Pour elle, les choses sont simples: le monde est soit tout blanc, soit tout noir. D'un côté, il y a la Marine, fière et gardienne de la paix, qui doit être à tout prix préservée afin de conserver un certain sens de la justice. De l'autre, il y a le reste, ce qui comprend les pirates, les révolutionnaires et autres organisations peu légales. Ceux-ci n'apportent rien au monde, se contentant de semer le chaos et la désolation, afin d'acquérir plus de richesses, de gloire, de pouvoirs. Tout ceci n'intéresse guère la demoiselle. Certes, elle aimerait être connue, mais pour ses bonnes actions plutôt que pour ses mauvaises. Elle aimerait voir un monde semblable à celui des contes de fées, où les innocents pourraient vivre calmement, sans s'inquiéter sans cesse du lendemain et de ce qu'il risque de leur arriver.

Ayant baigné dans l'univers des contes étant plus jeune, Leanne a une vision bien chevaleresque de ce qu'effectue la Marine. Elle se voit comme une sorte de chevalier, devant défendre la veuve et l'orphelin, avec une morale à tout épreuve et une gentillesse sans égale. Dans les faits, il est vrai que la jeune fille n'est pas foncièrement méchante: jamais elle n'attaquerait quelqu'un sans raison, ne tenterait de voler ou de tuer quelqu'un qu'elle vient à peine de rencontrer. Mais elle nourrit une réelle haine envers les pirates, qu'elle exècre au plus haut point et qu'elle préférerait voir morts qu'emprisonnés. Cette attitude n'est pas tout à fait la même pour les révolutionnaires et pour Romance Works. Elle considère ces personnes comme étant perdues et insatisfaites, à raison ou non, de leur mode de vie actuel, et devant retrouver le droit chemin. Elle préférera alors tenter de discuter avec eux, afin de les raisonner, avant d'entreprendre la moindre action hostile. Chacun à le droit de faire des erreurs et est éligible au pardon.

Ne ménageant pas ses efforts, la demoiselle est perfectionniste. Trop même. Elle aimerait que tout soit droit et carré, que rien ne dépasse et que les choses se passent toujours parfaitement, sans le moindre accroc. Aussi a-t-elle tendance à être agacée lorsque quelque chose ne se passe pas comme prévu, lorsque quelque chose vient briser l'harmonie qu'elle s'était imaginée. Cet agacement peut rapidement se muer en colère, la jeune fille n'étant pas très patiente et voulant que les choses aillent vite. Elle tente le plus souvent de se maîtriser, mais on la verra alors se ronger les ongles ou jouer avec ses longs cheveux sans réellement s'en rendre compte. Peu sûre d'elle, Leanne hésite souvent à donner son avis ou à se montrer ferme, ne voulant pas passer pour une idiote ou que l'on se moque d'elle, même si le plus souvent, les autres n'en ont que faire. Elle a du mal avec le regard des gens qui l'entourent et se montre particulièrement gentille afin d'obtenir leurs faveurs. Souvent, on abuse alors de sa confiance, et lorsque la demoiselle s'en rend compte elle ne dit le plus souvent rien, préférant penser que cela ne se reproduira pas. Bien entendu, son caractère trop coulant lui vaut souvent d'être considérée comme étant une bonne poire que l'on peut facilement manipuler. La demoiselle n'est pas toujours dupe, mais ne dira rien, voulant être bien vue.

Leanne n'a pas perdu la curiosité de son enfance et aime savoir de nouvelles choses, explorer de nouveaux endroits et arriver sur de nouvelles îles. Tout ceci s'apparente presque à un jeu pour la jeune fille, qui se demande ce qu'elle va bien pouvoir observer de neuf afin de le consigner dans de longues lettres qu'elle envoie ensuite à ses parents. Ceux-ci sont toujours importants à ses yeux, manquant parfois à la demoiselle, sans qu'elle n'en regrette pour autant son choix de vie. Elle souhaite les voir fiers d'elle et surveille tout particulièrement ses actes, se demandant si ce qu'elle effectue serait à leur goût ou non. Si un jour ils devaient entendre parler d'elle, Leanne souhaiterait que ce soit dans un journal, à la première page, afin qu'ils sachent qu'elle s'est conduite de façon exemplaire ou qu'elle a participé à une mission de grande envergure. Bien entendu, cela est encore bien loin d'arriver, mais la jeune fille ne désespère pas, bien qu'elle sache que la plupart des personnes s'engageant dans la Marine ne dépassent que rarement le stade de simple anonyme ayant donné sa vie pour la paix du monde.

La jeune fille obéit facilement aux ordres venant de ses supérieurs. Quand quelqu'un d'autre lui demande quelque chose, elle a tendance à peser le pour et le contre et finit souvent par accepter, espérant qu'en retour cette personne fera de même lorsqu'elle aura besoin d'aide. Même si, de toute façon, la jeune fille ne demande que peu de services, préférant se débrouiller seule et ne voulant avoir de comptes à rendre à personne. Assez indépendante, elle ne veut pas devoir quelque chose à quelqu'un, sachant pertinemment que cela pourrait se retourner contre elle ou lui attirer des ennuis. Aimant la tranquillité et le calme, il lui arrive de s'isoler, afin de lire ou de dessiner. Elle ne montre pas un grand talent dans cette dernière activité, mais cela l'amuse et lui suffit largement. Elle songe parfois à s'essayer à de nouvelles activités, la cuisine ainsi que la peinture l'intéressant, mais elle n'est pas particulièrement douée avec ses mains - pour ne pas dire franchement maladroite - et préfère donc s'en abstenir pour le moment. Elle ne refuse cependant jamais un bon petit plat, même si elle trouve que la cantine des différentes bases de la Marine est bien meilleure qu'elle ne l'avait pensé.

La jeune fille a donc des idéaux assez simplistes, correspondants bien à ce que la Marine demande d'elle pour le moment. Cependant, avec des missions de plus en plus dangereuses et de nouvelles rencontres avec des personnes aux mentalités bien différentes des siennes, il semble difficile de prédire si la demoiselle restera toujours dans le droit chemin, ou si elle finira par appliquer une justice bien différente de l'actuelle.




HISTOIRE


Leanne est née sur une petite île de West Blue. Le genre d'île tranquille, où la vie s'écoule lentement, parfois dérangée par de petits désagréments, tels des bandits ou des mauvaises récoltes, mais cela ne dure de toute façon pas bien longtemps. C'est sur l'une de ces îles banales que les parents de la petite demoiselle ont décidés de s'installer afin d'y passer le restant de leur vie. Son père était un riche marchand, qui avait passé sa jeunesse à parcourir les mers, cherchant sans cesse de nouveaux produits à vendre tout en ayant le flair nécessaire afin de deviner ce qui allait plaire à ses clients qui se montraient toujours plus difficiles. Dans ses pérégrinations, il avait rencontré sa mère, qui était alors navigatrice au sein d'une grande compagnie commerciale. D'abord en rivalité, les deux jeunes gens finirent par s'apprécier, et après des années de fréquentation ils décidèrent de se marier, puis de se retirer sur une petite île tranquille, tout en continuant leurs activités de marchands, en profitant pour s'associer. Avec l'argent emmagasiné depuis des années, ils purent s'offrir un petit manoir ainsi qu'une grande propriété, comptant profiter du clément climat de l'île et élever leurs futurs rejetons dans les meilleurs conditions possibles.

Leanne fut leur troisième enfant. Auparavant, deux garçons étaient nés, ce qui avait ravi leurs parents, tout en attristant un peu leur mère, qui souhaitait avoir une petite fille qu'elle pourrait chouchouter et habiller avec de belles robes de princesse. Aussi décida-t-elle de consulter une soit-disante voyante lors de sa troisième grossesse, espérant avoir ce qu'elle désirait. Cela fonctionna, sans que le charlatan précédemment rencontré n'y soit sans doute pour quelque chose, et Leanne fut dès lors couverte d'attention. L'enfant grandit entourée d'amour et fut calme pendant ses premières années, observant le monde de ses grands yeux gris. Ses frères étaient un peu jaloux d'elle au départ, se demandant même s'ils ne pouvaient pas se débarrasser d'elle ni vu ni connu, avant de commencer à l'apprécier réellement, jouant avec elle et développant un sentiment de protection envers cette petite chose fragile. Chose qui se révéla rapidement être une vraie gloutonne, avalant tout ce qui était à portée de ses petites mains potelées, évitant plusieurs fois de justesse l'étouffement. Elle fut donc constamment accompagnée d'un membre de sa famille, un peu surprotégée sans doute, mais aimait être ainsi au centre de l'attention et pouvoir recevoir autant de câlins qu'elle le souhaitait.

Les années passèrent, la fillette grandissant et explorant l'île, toujours accompagnée de ses deux aînés. Elle s'intéressait alors à tout, voulant tout explorer et voir, en particulier les animaux, qui la fascinaient. Chaque jour, la bête qu'elle préférait changeait: parfois, c'était un oiseau, une autre instant, un insecte, le lendemain, un félin quelconque. Ses ambitions elles aussi ne cessaient d'évoluer, l'enfant voulant être biologiste, marchande ou encore navigatrice, un peu comme ses parents qu'elle adulait. Ce qu'elle souhaitait avant tout, c'était un métier qui lui permettrait de voyager et de tout voir du monde. Sa petite île lui convenait pour le moment, étant trop jeune pour en faire le tour, mais elle savait que dans le monde, d'autres endroits étaient bien différents. Ses parents lui avaient déjà parlés d'îles de glaces aux températures mortelles, d'îles couvertes d'un sable brûlant, d'îles formées de nuages et qui flottaient, d'îles où vivaient des créatures étranges, n'ayant parfois jamais rencontrées d'hommes... Les rêves de la fillette étaient peuplés de ces étranges endroits, fascinants et effrayant à la fois, qu'elle se voyait explorer d'une façon ou d'une autre, en compagnie de ses deux frères adorés. Avec tant d'indécision, cela n'était pas gagné, mais elle finit par trouver sa voie d'une tout autre manière.

Dans ses souvenirs, ce jour-là lui apparaît comme flou, si bien que c'est sa famille qui lui a raconté la majeure partie de ce qu'il s'est alors passé. Elle jouait dans le jardin, en compagnie de ses deux frères. Celui-ci lui paraissait immense, parsemé d'arbres gigantesques, de petits buissons, de cachettes diverses. La fillette s'était éloignée de ses deux aînés, sans doute parce qu'ils lui avaient fait une quelconque remarque ou qu'elle poursuivait un papillon en riant. Un homme arriva alors, attrapant l'enfant trop surprise pour faire un mouvement, et commençant à fuir, sans même que ses frères n'aient pu réagir. La gamine tenta de se débattre, ne comprenant pas vraiment ce qu'il se produisait. On l'emmenait loin, loin de sa famille et de tout ce qu'elle connaissait, et elle avait peur. Elle ne sait trop ce qu'il c'est passé par la suite. Elle se trouvait dans une pièce sombre, froide, entourée de personnes qui lui étaient inconnues. Certaines criaient, d'autres pleuraient, tandis que de grandes silhouettes sombres lui donnaient parfois à manger, sans même lui adresser la parole. Elle était terrifiée, et n'avait osé tenter quelque chose afin de se libérer. Ses parents reçurent pendant ce temps une demande de rançon, et étaient prêts à payer lorsque la Marine intervint. Ils se chargèrent de retrouver les kidnappeurs, qui faisaient partis d'un vaste réseau sur lequel ils enquêtaient depuis plusieurs mois, d'organiser la libération de la fillette (qui était d'ailleurs enfermée en compagnie d'autres enfants de "privilégiés", certains y étant depuis plusieurs mois) et de la ramener à ses parents.

Leanne garda un seul souvenir très net de cette aventure: alors qu'elle attendait dans une petite pièce sombre, un grand bruit se fit entendre, et la porte s'ouvrit d'un seul coup. Une silhouette sombre se découpa dans la lumière. Il s'agissait de l'un des soldats de la Marine, encore tout jeune, venant à peine de rejoindre l'organisation. Il la souleva délicatement, sortit un bonbon qu'il lui tendit délicatement, tout en souriant. La fillette eut l'impression qu'il s'agissait alors d'un prince, comme ceux que l'on voit dans les contes de fées, qui était arrivé pour la sauver (elle fut d'ailleurs bien déçue de ne pas voir un cheval blanc lorsqu'ils sortirent). En rentrant chez elle, l'enfant se promit de suivre les traces de son nouveau héros. Se renseignant sur sa profession, et apprenant qu'il faisait parti de la Marine, Leanne décida d'intégrer elle aussi cet organisme, afin de devenir elle aussi une sorte de héros. Friande de contes de fées et autres récits fantastiques, cela lui apparaissait comme étant une évidence: elle devait devenir une sorte de prince elle aussi, sauver la veuve et l'orphelin, pour ensuite repartir au galop sur son fier destrier. C'est avec cette résolution en tête qu'elle entreprit de réaliser son but.

Ses parents furent au départ surpris de sa décision, et espérèrent que ce n'était que l'une de ses envies du moment qui passerait quelques jours plus tard. Mais ce rêve ne lui passa pas, et ses frères décidèrent de l'aider à leur façon. Ils commencèrent par lui couper ses longs cheveux, qu'ils jugeaient bien trop féminins (et puis, fit l'un d'entre eux, tu as déjà vu un prince avec de longs cheveux ?), puis à lui donner un entraînement drastique, ce qui ne la découragea pas. Sa mère décida alors de lui enseigner ce qu'elle savait en navigation, voyant cela comme un plus dans son entrée dans la Marine, et étant fière que sa fille puisse suivre en partie ses traces. Elle avait finit par accepter le fait qu'elle ne serait jamais la petite princesse de ses rêves, qui aurait un grand mariage puis vivrait avec son mari dans une maison proche de la leur, et préférait donc l'encourager dans la voie qu'elle avait choisi. Son père était plus réticent, la voyant toujours comme sa petite fille et ne voulant pas la voir se faire tuer lors de l'exercice de ses fonctions. Cependant, au fil des années, il finit par se laisser gagner par sa motivation et espéra de tout cœur la voir réussir et devenir un jour peut être une amirale.

La fillette grandit, continuant son soi-disant entraînement, allant même jusqu'à visiter la base la plus proche, afin d'en voir le fonctionnement et de savoir ce qu'on allait attendre d'elle. Elle se rendit très vite compte qu'elle n'avait pas le niveau requis, malgré ses efforts, et tenta d'en faire encore plus. C'est alors que son père décida de lui faire un cadeau assez exceptionnel, obtenu grâce à sa fortune et ses nombreux contacts: un fruit du démon. Il avait eu bien du mal à l'obtenir, mais voulait montrer à sa fille qu'il croyait en elle et que sa famille la soutenait dans son entreprise. Il attendit les quinze ans de la demoiselle, alors qu'elle allait bientôt s'engager, avant de le lui offrir, non sans quelques recommandations. Personne ne savait exactement ce qu'offrait un fruit du démon: parfois il s'agissait d'extraordinaires pouvoirs, parfois de véritables malédictions qui ne vous offraient rien de bon. Sans compter le fait que la mer devenait alors un terrible ennemi. Heureusement que Leanne n'était pas particulièrement friande de baignades au bord de l'eau. La jeune fille pesa le pour et le contre, puis finit par le manger. Elle comptait sur sa chance pour une fois, et ne voulait pas que l'investissement de son père soit vain. Le goût fut épouvantable. Son père l'avait prévenu, mais elle ne s'était pas attendue à quelque chose d'aussi infect.  Et... rien ne sa passa. Du moins au début.

C'est ainsi que Leanne commença à apprendre à maîtriser son fruit. Cela commença par la découverte du pouvoir obtenu, qu'elle remarqua par hasard. La jeune fille jouait à la balle avec ses deux frères lorsque celle-ci, qui arrivait vers elle, la traversa. Le ventre de la demoiselle, qui aurait dû recevoir durement la sphère, était devenu de la fumée. Elle resta hébétée, sans trop savoir que faire, et ses frère souhaitèrent recommencer aussitôt. Cela ne fonctionna pas bien entendu à tous les coups, la jeune fille sortant de leur séance d'entraînement avec de nombreux bleus sur le ventre, ses aînés n'y allant pas de main morte afin d'endurcir leur soeur comme ils se plaisaient à le répéter. Mais au moins, elle avait identifié son fruit, ou du moins une partie de son pouvoir: elle était capable de transformer son corps en fumée, ce qui lui évitait alors d'être attaquée. Leanne fut au départ déçue de ce pouvoir, le trouvant inutile et ridicule. Elle aurait préféré quelque chose de voyant, d'offensif, capable de réduire ses ennemis en poussière, et cela en un clin d'oeil tout en continuant à boire une tasse de thé. Son père l'entendit se plaindre, et la réprimanda sévèrement. Peu de personnes avaient la chance d'avoir un tel pouvoir, et c'était désormais à elle de l'utiliser au mieux afin d'atteindre son rêve. Bougonnant, Leanne finit par l'accepter et fit de son mieux afin d'en explorer les différentes possibilités, bien que de nombreuses choses lui échappaient encore.

Enfin, le jour de son entrée à la Marine arriva. La demoiselle était alors âgée de dix-sept ans et pleine d'appréhension, se demandant si elle serait à la hauteur. On commença par lui faire passer plusieurs tests, afin de voir si elle avait les capacités physiques et la motivation nécessaires afin d'intégrer l'organisation. Leanne les réussit, parfois de façon exemplaire, parfois de justesse, tentant toujours de faire de son mieux et de se dire que ce n'était que le prélude des choses sérieuses. Le fait qu'elle ait ingéré un fruit du démon et qu'elle ait quelques notions en navigation pencha sans doute dans le choix de ses futurs supérieurs, et la demoiselle fut acceptée, rejoignant ainsi l'une des bases proches de chez elle. Les adieux à sa famille furent difficiles: ses parents étaient partagés entre la fierté et le déchirement, lui faisant de nombreuses recommandations et lui demandant de leur écrire aussi souvent que possible. Ses frères quand à eux lui annoncèrent qu'ils avaient l'intention de devenir chasseur de prime. Ils avaient eux aussi envie de faire régner la justice, mais ne supportaient pas la rigueur et l'ordre de la Marine. C'est pourquoi ils avaient choisis une voie quelque peu différente de la sienne, mais proche. Ils se promirent d'effectuer un jour ensemble la traque d'un pirate renommé, voir d'être en compétition, avant de se quitter avec un grand sourire aux lèvres.

Les premiers jours de Leanne à la base ne furent pas tout rose: la demoiselle dut prendre ses marques, s'habituer à la vie en communauté et aux ordres, s'entraîner durement afin d'être au niveau des autres soldats. Elle ne prit pas la mer avant plusieurs mois, passant d'abord par les traditionnelles corvées de nettoyage, de repassage des uniformes ou d'épluchage des légumes. Grâce à sa bonne humeur, son optimisme constant et sa vision du monde enfantine, elle se fit rapidement des amis et la vie loin des siens n'en fut que meilleure. Elle écrivait régulièrement à ses parents ainsi qu'à ses frères, leur envoyait parfois une partie de sa paie, tout en sachant pertinemment qu'avec l'argent qu'ils gagnaient en tant que marchands, cela ne leur était guère utile. Mais elle avait envie de les remercier autant que possible pour tout ce qu'ils avaient fait pour elle. En parallèle, la jeune fille appris à manier une arme. Jusqu'à maintenant, elle ne se battait qu'à mains nues, sans grande classe et un peu comme une chiffonnière, usant parfois de ses dents et de ses ongles. Elle dû d'abord essayer plusieurs types d'armes, entre le corps à corps ou le combat à distance, puis se décida à utiliser une hallebarde. Avec les capacités de son fruit du démon, elle trouvait que rester loin de ses adversaires était un gâchis, et qu'il valait mieux rester au plus fort de la mêlée tout en évitant les coups. Une arme exotique comme celle-ci lui permettrait de surprendre ses adversaires, tout en maintenant une certaines distances et en restant efficace. Elle avait conscience qu'utiliser une telle arme n'allait pas être simple au départ, en particulier pour gérer la longueur de l'arme, mais était motivée et commença alors à s'entraîner sous la supervision d'un entraîneur de la base. Au départ bien malhabile, la demoiselle s'améliora peu à peu, réussissant à battre d'autres novices, tout en mordant la poussière face à des guerriers plus expérimentés. Leanne se concentra également sur l'utilisation de son fruit du démon, tentant d'en découvrir les différentes possibilités et l'usage qu'elle pourrait en faire lors d'un combat. La demoiselle développa ainsi plusieurs techniques, trouvant avec peine des cobayes volontaires, qu'elle comptait utiliser dès que possible. Elle ne savait trop ce que valaient toutes ses idées lors d'un vrai combat, n'ayant jamais vraiment combattu, mis à part les entraînements qui étaient encore bon enfant. Cela lui faisait quelque peu peur. Arriverait-elle à être utile en plein milieu d'un combat ? A ne pas céder à la panique et à la peur de la mort ? La demoiselle décida d'écouter plusieurs témoignages de vétérans afin de se rassurer un peu, et prit conscience qu'elle ne devait pas faillir. Pour elle, mais aussi pour ses camarades.

Enfin, sa première mission arriva. La jeune fille était nerveuse, ne tenait pas en place, se demandant si elle serait à la hauteur des attentes de ses supérieurs. Sur le navire, elle prit sur elle afin de se tenir tranquille et de ne pas faire les cent pas sur le pont, ne voulant pas déranger les autres personnes. Les choses se passèrent finalement mieux que prévu, la demoiselle utilisant le pouvoir de son fruit afin de distraire les pirates ou de les stopper momentanément dans leur élan. Elle participa activement à leur capture et en fut félicitée. La demoiselle était heureuse, bien que fatiguée, car cela la rapprochait petit à petit de son but. Leanne participa ensuite à d'autres missions dans le genre, peu dangereuses au départ afin d'apprendre les ficelles du métier, étant encore une novice. Ces missions furent diverses: capture de pirates, arrestation de bandits, libération de villages entourés de hors-la-loi, aide aux civils... La jeune fille ne brilla pas particulièrement durant ses missions, tentant d'accomplir sa mission sans vraiment oser proposer une idée qui lui paraissait bonne ou de prendre des initiatives. Cependant, son attitude fut jugée satisfaisante pour une novice et on lui proposa d'intégrer un navire afin d'effectuer des patrouilles dans West Blue, ce qu'elle accepta avec joie. C'était là une belle occasion afin de découvrir de nouvelles îles tout en apprenant à devenir une navigatrice accomplie. Elle n'avait pas encore développé cet instinct particulier que possédaient certaines de ces personnes, en particulier sa mère, qui sentaient le temps changer ou une tempête approcher, et qui pouvaient alors changer immédiatement le cap du navire. Cependant, elle espérait pouvoir un jour mener à bien un vaisseau à destination, et cela dans les mers les plus dangereuses du globe.

Tout se passait donc pour le mieux, jusqu'à ce qu'elle reçoive une terrible missive de sa mère. Celle-ci lui annonça que l'un de ses frères s'était fait tué lors de la traque d'un dangereux pirate, tandis que l'autre était porté disparu. Leanne en fut effondrée. Une partie d'elle aurait souhaité partir aussitôt à la recherche de ce forban, bien qu'elle n'en ait encore ni les capacités ni le grade nécessaire. L'autre lui disait d'attendre, patiemment, de devenir plus forte et compétente puis d'attraper elle-même ce pirate. Même si cette fois-ci, elle ne se contenterait sans doute pas de le capturer pour le remettre ensuite à des geôliers. Cette fois-ci, elle aurait aimer le faire souffrir autant qu'il avait fait souffert sa famille, voir d'autres personnes, à en juger sa prime. C'était la première fois qu'elle ressentait une telle haine envers quelqu'un. Jusqu'à maintenant, elle voyait les pirates comme des personnes qui s'étaient égarées du droit chemin et qui méritaient donc d'être emprisonnés afin de réfléchir à leurs actes. C'était ainsi dans les histoires que lui racontaient ses frères. Mais d'un autre côté, dans les contes, les méchants étaient éliminés sans aucune pitié, afin qu'ils ne fassent plus jamais de mal aux innocents. Leanne se promit donc de venger ses frères, sans même un soupçon d'hésitation. Et d'appliquer sans doute la même justice aux autres pirates et bandits rencontrés. Le monde ne serait que meilleur sans eux, non ?

Deux ans ont désormais passé depuis que Leanne a intégré la Marine. La demoiselle enchaîne les petites missions, espérant tomber sur celle qui lui apportera suffisamment de pouvoir afin qu'elle puisse voler de ses propres ailes. Elle ne ménage pas sa peine, travaillant sans relâche, tout en faisait des recherches sur le pirate qui l'intéresse tout particulièrement. La jeune fille se prépare à une traque de longue haleine et attend patiemment son heure. Un jour, son rêve se réalisera. Un jour, la justice régnera.

Derrière l'écran
Prénom: Momo
Âge: 20 ans
Tu veux l'accès à la zone hentai ? Moui, pourquoi pas
Avatar (feat.): Grenat, Final Fantasy IX
Comment as-tu connu le forum ? L'un des Top-sites
Une question ? Qui veut des cookiiiies ?

© One Piece Apocalypse



Dernière édition par Leanne Remoire le Sam 21 Juin - 18:08, édité 17 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akuma Shinda
• FONDATEUR •« Second des Freedom Dragon »

• FONDATEUR •
« Second des Freedom Dragon »
» Messages :
115

avatar


Sam 14 Juin - 20:33
Bonsoir et bienvenue sur One Piece Apocalypse,
Si tu as des questions, n'hésite pas !

__________________________________________________



Merci Ryuu D. Rose Monkey Very Happy:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onepiece-apocalypse.forumactif.org
Leanne Remoire
« Marine »† Demoiselle de Fumée

« Marine »
† Demoiselle de Fumée
» Messages :
7

avatar


Sam 21 Juin - 17:59
Bonjour bonsoir o/

Ma fiche est terminée et prête pour la notation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akuma Shinda
• FONDATEUR •« Second des Freedom Dragon »

• FONDATEUR •
« Second des Freedom Dragon »
» Messages :
115

avatar


Sam 21 Juin - 18:41
QUALITÉ :
Coucou, je vais donc noter ta présentation, alors globalement j'ai pris beaucoup de plaisir à lire cette présentation, très bien soignée et bien écrite, je tenais à te dire bravo ^^. Je te donne donc un Très Bien qui t'offre 140 points. Ta note de puissance est de 975.

LONGUEUR :
5078 mots => Coefficient 1,6.

Une longueur convenable, pas courte mais pas non plus très longue, j'aime bien...


ORTHOGRAPHE :
Pour tout t'avouer, j'ai du lire deux fois la présentation car j'ai directement été plongé dedans... Je t'offre un Très Bien qui te donne un coefficient 1,6.


BONUS :
Tu viens d'arriver donc je ne peux pas vraiment te mettre un bonus...
Bonus de niveau 1 – respect des concordances, respect des membres : 1


140  X 1.6 X 1.6 X 1

Tu gagnes donc 358,4 points d'expérience. + 35 points d'expérience pour avoir pris marine.
Soit 393,4 points d'expérience !!
Félicitations.
Passons à la réputation :
Je recense ici les actes positifs notables :

1) Kidnapping (ça inspire de la pitié) => 40 points.
2) Engagement dans la Marine (c'est cool) => 20 points.
3) Ingestion d'un fruit du démon (car tu es dans la marine) => 30 points.

Réputation Positive : 90

Et je recense ici les actes négatifs notables :

1) Ingestion d'un fruit du démon (crainte) => 30 points.

Réputation Négative : 30

Grade de départ : Sergent-Chef
Bienvenue dans la marine ! Tu peux désormais faire ta fiche technique puis te lancer à la poursuite des pirates. Smile


__________________________________________________



Merci Ryuu D. Rose Monkey Very Happy:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onepiece-apocalypse.forumactif.org
Nivel Wantov
• ADMINISTRATEUR •« Second des Okami  »

• ADMINISTRATEUR •
« Second des Okami »
» Messages :
146

avatar


Sam 21 Juin - 19:40
Coucou !

Alors, c'est pas tout à fait fini.
Comme tu as demandé un FDD, on te donne un Test RP, que voici:
Citation :
Tu es envoyée en mission avec une dizaine d'hommes pour arrêter des brigands ayant pris le contrôle d'un village. La scène se déroule sur l'île de ton choix. Tu devras arrêter les malfrats avec les capacités de ton Fruit, évidemment ♫

Voilà, si le Test te convient, tu peux te lancer !

Bon courage ♪

__________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leanne Remoire
« Marine »† Demoiselle de Fumée

« Marine »
† Demoiselle de Fumée
» Messages :
7

avatar


Sam 21 Juin - 21:35
Huhu, du coup j'ai déjà posté ma fiche technique, n'ayant pas vu le test rp :3 Bref, le voici:


Baptême du feu

Leanne triturait nerveusement une mèche de cheveux, tout en fixant l'île, clignant à peine des yeux. Autour d'elle, les hommes qu'on avait placé sous sa responsabilité s'agitaient, préparant le débarquement sur l'île tout en surveillant les alentours, en quête d'une quelconque activité suspecte. C'était la première fois qu'on l'envoyait ainsi, tout en ayant la garde d'une dizaine d'hommes, aider des personnes en détresse. Une sorte de baptême du feu, pendant lequel elle allait devoir faire ses preuves. Il ne s'agissait plus d'une simulation, et personne n'était là afin de rattraper ses erreurs. Le danger était bien réel et la jeune fille ne voulait pas que quelqu'un soit blessé par sa faute. Ni un villageois, ni l'un des hommes qu'elle allait devoir diriger, bien à contre-coeur. Pourtant, si elle souhaitait un jour atteindre le grade d'amirale, il lui faudrait apprendre à s'imposer et à donner des ordres. Chose qui, pour le moment, lui semblait bien peu naturel, tant elle manquait de confiance dans ses décisions. Et pourtant, elle allait devoir surmonter cette difficulté. On le lui avait répété maintes et maintes fois. Si elle ne se montrait pas assez ferme, ses hommes risquaient de lui désobéir, faisant alors de mauvais choix et pouvant risquer leur vie et compromettre la mission. Une attitude bien dangereuse, et Leanne allait devoir prouver qu'elle était digne de confiance.

Enfin, ils approchèrent lentement des côtes. Leanne se mit elle aussi à observer les alentours, à la recherche du village. D'après les rapports qu'elle avait pu lire durant la traversée, il s'agissait d'un petit village composé essentiellement de pêcheurs, qui avait plusieurs fois envoyé des messages de détresse, indiquant qu'un petit groupe de bandits sévissait dans la région. Au départ, ils se contentaient d'intimider les villageois, passant dans les rues avec leurs armes bien en évidence, jetant des regards mauvais aux villageois. Puis les choses étaient allées crescendo: vols de marchandises, agressions gratuites, puis un meurtre, qui avait révolté les villageois. Ceux-ci avaient décidé de prendre les choses en mains, tentant de se défendre avec quelques armes et des outils. Bien entendu, ils n'avaient pas autant d'expérience que ces hors-la-loi, qui les avaient rapidement maîtrisés, puis avaient décrétés que désormais ils feraient eux-même la loi. L'un des villageois, un jeune garçon qui ne devait pas avoir plus de vingt ans, avait réussi à s'échapper et avait aussitôt pris la mer afin de rejoindre seul l'une des bases de la Marine. Il avait réussi, non sans mal, et l'organisation avait alors daignée se pencher sur le cas de cette île coupée du reste du monde. Leanne avait été ainsi choisie. Cela lui avait fait plaisir, puisqu'on devait ainsi estimer qu'elle avait les capacités nécessaires afin de mener cette mission à bien. Puis était venue la traditionnelle peur de l'échec et une conscience aiguë de ses responsabilités.

La jeune fille observa le villageois qui avait décidé de les accompagner, prêt à tout afin de libérer les siens. Grand et svelte, la peau marquée par le soleil et les cheveux sombres, il regardait lui aussi l'île sans un mot. Il ne s'était guère montré bavard, la demoiselle ayant saisi son prénom, Eija, préférant regarder l'horizon d'un air morne. Leanne espérait qu'il ne tenterait rien de téméraire, et que si c'était le cas, elle serait alors capable de maîtriser ses pulsions. Elle aurait préféré le voir rester dans une base proche jusqu'à ce que les choses se calment, mais il avait insisté, si bien que la demoiselle avait cédée. Elle ne pouvait le blâmer de vouloir sauver sa famille et ses proches, en particulier dans une telle situation. Ne voulait-elle pas faire la même chose ? Se venger ? Avec un soupir, Leanne attacha ses cheveux avec un long ruban couleur vermeil tandis que ses subordonnés jetaient l'encre dans une petite crique discrète, située non loin du village selon les dires du jeune homme. Elle décida de laisser deux hommes sur le navire, au cas où des bandits passeraient par ici et apercevraient l'embarcation, tout en leur recommandant bien de les appeler au moindre problème avec l'un des escargophones. Non sans appréhension, la jeune file et sa petite troupe commencèrent à avancer en direction du village.

Ils avancèrent lentement sur un petit sentier rocailleux, guettant les alentours et restant aussi silencieux que possible. Les hommes qui avaient été placés sous le commandement de Leanne étaient d'origine diverses, mélange de débutants et de vétérans, qui savaient ce qu'ils devaient faire. La jeune fille leur avait brièvement expliqué son plan, qui se révélait être assez basique: ils trouvaient le village, l'observaient afin de déterminer le nombre de bandits et les villageois présents, puis agissaient en conséquence. Leanne voulait éviter autant que possible un affrontement direct, craignant que des villageois soient alors pris pour cibles ou utilisés en tant qu'otages. Rien de bien compliqué et qui devraient - normalement - bien se passer. Ou du moins, c'était ce que la sergente-chef espérait de tout cœur.

Ils arrivèrent rapidement à portée du village et la jeune fille décida de ramper vers celui-ci, faisant signe à l'un de ses hommes de l'accompagner tandis que les autres resteraient en arrière. Pour le moment, il s'agissait d'observer, et la demoiselle sortit une longue-vue qu'elle déplia lentement, le soleil faisant ruisseler son front de petites gouttes de sueur. Elle regretta de ne pas avoir pris l'une des casquettes que l'on distribuait aux soldats de la Marine, mais craignait que celle-ci ne soit trop visible. Elle le regrettait bien amèrement. Collant son oeil contre l'objet, elle commença à faire lentement le tour du village. Ce qu'elle vit ne présageait rien de bon: quelques villageois étaient en train de décharger le produit de leur pêche quotidienne, sous la surveillance de quelques bandits. D'autres buvaient, assis autour d'une petite table en bois, des femmes étant obligées de les servir avec un regard craintif. Aucune trace d'enfants ou de vieillards et Leanne espéra qu'ils étaient sains et saufs.

Rangeant la longue-vue, la jeune fille ne fut pas étonnée de voir Eija qui l'avait rejointe, le visage crispé, les poings fermés et tremblants de rage. Voyant qu'elle avait fini son observation, il sembla être sur le point de se précipiter aussitôt vers les siens, commençant à se relever, mais Leanne intervint aussitôt: attrapant le jeune homme par la veste, elle le força à se rallonger, tout en formulant un "Non" silencieux. Agir ainsi, en se précipitant vers les bandits, était un coup à voir les villageois servir de martyrs. La sergente-chef voulait à tout prix éviter cela et retourna vers ses hommes, qui lui jetèrent un regard interrogateur. La jeune fille inspira lentement, tentant de calmer les battements de son coeur qui s'affolaient à chaque fois qu'elle devait prendre ainsi la parole, et fit:

- Un peu plus d'une dizaine. Une partie d'entre eux est en train de s'amuser, l'autre surveille le retour des pêcheurs. Il va nous falloir une diversion afin de permettre aux villageois de s'éloigner.
- Laissez moi m'en occuper, répondit immédiatement Eija.

Leanne leva ses yeux gris vers lui, peu surprise de sa réaction. Il était sans doute prêt à risquer sa vie pour aider son village, mais ce n'était pas son job. C'était celui de la Marine, en particulier celui de Leanne, qui allait devoir coordonner tout ce petit monde.

- Qu'est-ce que tu comptes faire, demanda l'un des hommes. Débouler au beau milieu du village, faire un petit speech tandis qu'on tentera de les prendre à revers ? Ces techniques, ça fonctionne pas. Ils vont forcément s'attendre à quelque chose.

La jeune fille était bien d'accord. Cela ne ferait selon elle qu'accroître la méfiance des bandits qui risquaient d'utiliser leurs armes plus tôt que prévu. Elle avait une autre idée dans la tête, qui lui était venu subitement, qui ne lui paraissait pas bien meilleure que celle proposée par le jeune homme, mais qu'elle se devait de proposer. Voir d'imposer. N'était-elle pas leur supérieure ?

- Je vais y aller, finit par dire la jeune fille. Lorsque vous verrez de la fumée, foncez et tentez de neutraliser ces canailles. Je ferais de mon mieux pour en attraper le plus grand nombre dès le départ, mais soyez tout de même sur vos gardes.

Eija eut un rictus d'incompréhension, tandis que les membres de la Marine la dévisagèrent un instant, considérant son pouvoir. Leanne se sentit mal à l'aise face à ces regards, et fut soulagée de voir que l'un d'entre eux hocha lentement la tête, suivit par un autre.

- C'est vous le patron, fit l'un de ses subordonnés. On reste à distance, faîtes de votre mieux.

La jeune fille acquiesça, puis se releva, partant en direction du village, non sans un dernier regard vers Eija. Celui-ci tenait à peine en place, se retenant de courir derrière elle, et Leanne espérait s'être montrée assez ferme. Même si elle n'en avait pas vraiment l'impression. Se mordant les lèvres, elle descendit la petite pente menant aux habitations. Les bandits levèrent aussitôt la tête, visiblement surpris de voir une petite femme descendre ainsi dans la direction, vêtue de l'uniforme de la Marine. Ils se regardèrent, indécis, puis l'un d'eux, attablé à la table, se leva, un verre de rhum à la main.

- La Marine ? C'est maintenant que vous intervenez ? En envoyant un petit bout de femme ?

Il se mit à rire, un rire peu agréable, tandis que Leanne s'avança de quelques pas encore, sans les quitter des yeux. Elle déglutit difficilement, se forçant à garder son calme. Si elle souhaitait les attraper, il fallait qu'elle se rapproche un peu plus. Elle n'était même pas sûre de pouvoir produire assez de fumée afin d'atteindre les crapules situées sur le quais, qui l'observaient avec méfiance.

- Où sont les autres ? M'étonnerait que le gouvernement n'envoie qu'une gamine pour libérer tout un village.

L'homme cracha par terre, s'approcha de quelques pas, tenant difficilement debout. Visiblement, la majorité d'entre eux étaient complètement saouls, ce qui arrangeait bien la jeune fille. Leurs réflexes seraient alors plus lents, laissant un peu plus de temps aux villageois afin de s'échapper. Leanne fit quelques pas en avant elle aussi, levant fièrement la tête, et répondit avec un ton railleur:

- Pourquoi ? On a peur de la gamine ? Peur que je vous botte le cul à vous tous ? Viens donc, à moins que je ne t'effraye ?

La demoiselle n'avait pas peur. Si il venait réellement à l'attaquer - et c'était là ce qu'elle espérait - elle était prête à utiliser les capacités de son fruit, si bien qu'elle ne se prendrait alors aucun coup. A moins qu'ils ne possèdent du granit marin, mais cela l'aurait étonnée. Prenant sa hallebarde qui était jusqu'alors attachée dans son dos, elle jeta un regard de défi au petit groupe de bandit, qui restait mitigé. Certains avaient l'air de vouloir se battre, d'autres scrutaient les environs, prêts à voir d'autres ennemis débarquer. L'homme qui avait jusqu'alors pris la parole grogna, sortir un long poignard de sa ceinture, et fit les quelques pas qui le séparaient de la jeune fille en courant. Celle-ci s'avança rapidement vers lui, puis se transforma en fumée. Avant même que l'un d'entre eux n'ait le temps de réagir, la demoiselle souffla, produisant un large écran d'une fumée blanche et opaque. La réaction des bandits ne se fit pas attendre: Leanne en entendit plusieurs crier, se relever brusquement, et espéra que les villageois en profitent pour se mettre à l'abri. Derrière elle, sa petite troupe dévala la pente et Leanne maintint le nuage aussi longtemps que possible afin de les laisser s'approcher suffisamment. Mais une brise marine dispersa la fumée, dévoilant alors les nouveaux venues. Leanne réagit immédiatement: elle courut vers les autres se trouvant près des quais, fit un grand mouvement de son bras gauche, qui se transforma en une longue bande blanche, qu'elle lança vers les malfrats qui avaient déjà sortis leurs armes et s'apprêtaient à engager le combat. Cette fumée se transforma alors en un grand filet blanc, qui s'abattit vers les hommes, devenant tout d'un coup solide. L'un d'eux, sans doute moins alcoolisé que les autres, eut le réflexe de faire un pas de côté, et la jeune fille lui fonça dessus, transformant le bas de son corps en fumée afin de se rapprocher plus rapidement. Lorsqu'elle fut à portée, elle lui asséna un grand coup à l'aide de son arme, le désarmant, puis lui donna un coup avec la hampe, le faisant tomber au sol. La demoiselle étendit le filet de fumée afin qu'il ne pose aucun problème par la suite, puis se retourna.

Ses hommes faisaient du bon boulot, ayant déjà maîtrisé une bonne partie des hors-la-loi. Deux ou trois malfrats avaient rejoint le combat, sortant sans doute de l'une des petites maisons, et l'un d'eux se battait avec Eija, qui faisait de son mieux pour se défendre à l'aide d'un long bâton en bois. La jeune fille ne réfléchit pas et alla l'aider, ses hommes, ayant plus d'expérience, se débrouillant bien mieux. Elle transforma à nouveau son bras gauche en une fumée blanche, qu'elle lança vers l'homme. En chemin, la fumée pris la forme d'un long serpent blanc qui attrapa l'homme au torse, l'empêchant ainsi de bouger, ce qui laissa le temps à Leanne de s'approcher par derrière et de le neutraliser lui aussi à l'aide d'un filet de fumée. Eija lui lança un regard reconnaissant, tandis que les autres bandits furent arrêtés par les soldats.

Les villageois commencèrent alors à sortit de leurs habitations, d'abord timidement, puis, voyant que tout danger était écarté, ils se massèrent autour de la petite troupe. Leanne, gênée, joua avec une mèche de cheveux tandis que plusieurs personnes vinrent lui serrer la main ou s'incliner devant elle. Elle répéta plusieurs fois qu'elle n'avait fait que son travail, comme n'importe quel personne faisant partie de la Marine, mais ne sut que dire pour stopper ces effusions de joie. Deux de ses hommes allèrent chercher le navire ainsi que ceux qui étaient restés de garde, permettant à la demoiselle de s'éclipser discrètement. Elle aurait aimé utiliser le pouvoir de son fruit, mais dirigeant cette mission cela était tout sauf convenable. Après d'autres acclamations, des promesses de poissons gratuits et quelques larmes, le navire put s'éloigner lentement, tandis que les villageois leur firent longuement leurs adieux. Leanne était bien contente d'avoir échapper au banquet qu'ils souhaitaient donner en leur honneur. Elle ne voulait pas abuser de leur générosité et préférait les laisser fêter la libération entre eux. Ils avaient emmenés les bandits avec eux, afin qu'ils soient jugés pour leurs actes. Ils dégoûtaient la jeune fille, qui, ayant elle même été enlevée dans sa jeunesse, ne supportaient pas ce genre de personnage. Elle tint cependant sa langue, fêtant la réussite de leur mission avec ses subordonnés, espérant que sa prochaine mission se passerait sans accrocs.     

© Nye-Hael sur Epicode

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nivel Wantov
• ADMINISTRATEUR •« Second des Okami  »

• ADMINISTRATEUR •
« Second des Okami »
» Messages :
146

avatar


Dim 22 Juin - 7:42
C'est OK !

On regarde la Fiche Technique ♫

__________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
 

Leanne Remoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Demande pour Leanne
» On en est où?Leanne.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AAA ::  :: Gestion des Personnages :: Présentations :: Présentations Validées-