Partagez | 
 

 Je suis un révolutionnaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Ollikut Dia
« Révolutionnaire »

« Révolutionnaire »
» Messages :
94

avatar


Lun 9 Juin - 17:53
Je suis un révolutionnaire

Identité
Nom & Prénom(s):Ollikut Dia
Âge: 17
Surnom: Sanguinaire
FDD/Lame: un sabre ancestral
Camp: Révolution
Race: Humain
Haki: aucun pour l'instant
CODE RÈGLEMENT: Validé par Nivi ♫


Buts & Rêves
Un seul but pour la révolution: Détruire le Gouvernement Mondial et refaire le monde.    L'Utopie de certain révolutionnaires n'est pas crédible pour Ollikut, il ne croit pas à l'egalité parfaite mais rêve d'un monde plus juste!


Description Physique
Ollikut est un personnage discret (normal pour un révolutionnaire). Il mesure un mètre soixante-quinze et pèse 70 kilogrammes. Il a un visage assez fin Ses yeux sont bleus. Il a des cheveux blancs qui tirent vers le gris. Il est ambidextre mais préfère sa main gauche. Il n'a aucune anomalie corporelle mis à part une cicatrice sur le torse, au niveau de la clavicule droite, elle mesure environ dix centimètres sur son torse et deux centimètres sur son dos(son père l'a entraîné sans retenir ses coups). Sur le point de vue sensoriel, rappelons que c'est un scientifique: ses sens sont donc très important, ils les entretient en permanence. Sa vue est très précise et surtout, il se concentre sur les détails. Son odorat connait un nombre presque infini d'odeur tandis que son ouïe entend les bruits les plus discrets.

De haut en bas,  il porte un large chapeau de toile noire (seulement en mission), un veston rouge, une ceinture en écharpe (partant de son épaule gauche qui descend jusqu'à sa Hanche droite) qui porte son sabre au fourreau noir, une deuxième ceinture à la taille maintenant son pantalon noir. IL est chaussé de grande bottes écarlates.

Son chapeau noir d'un rayon de trente centimètres le protège des regards curieux et des intempéries, Il porte les initiales  "M. D. D" gravées en rouge en hommage au fondateur de la révolution Monkey D. Dragon. Son costume reste "classique", une chemisette blanche pour le haut un  pantalon noir pour le bas.  attire l'attention malgré lui,( on le lui reproche souvent chez les révolutionnaires ). Ses bottes lui permettent de marcher longtemps sans souffrir, ces bottes écarlates  attire l'attention malgré lui,( on le lui reproche souvent chez les révolutionnaires ).Il porte aussi une grande cape noire pour masquer son identité en mission.

Son sabre est un sabre qui n'a aucune renommée particulière, il est juste dans sa famille depuis cent générations.La garde est noire, la poignée porte un rubis a son extrémité. C'est une lame courbe de un mètre cinquante qu'il porte toujours (même en dormant). Le fourreau est rouge et laqué (un autre artefact que le quartier général lui reproche ). Des runes dorées y sont gravées dans une langue très ancienne que l'on ne parle plus. Elle était originaire de cet île et les Dia en sont les derniers utilisateurs. Ollikut sait les lire car la signification est transmise de génération en génération."La science est mère de savoir", voici la signification des runes sur cette lame. Ollikut manie son sabre de la main gauche le plus souvent mais il peut très bien le manier à deux mains ou seulement avec la main droite.

Bref, c'est un homme discret malgré son pantalon rouge! Il dort beaucoup (un peu moins de 10 heures par jours), de ce fait il était capable de s'endormir en plein combat, un problème résolu par son père: sa blessure sur le torse infligée par son père à l'entraînement la "guérie" de cette somnolence.



Description Psychologique
Ollikut est un homme respectueux, il reconnait la sagesse, l'âge, les connaissances et les croyances. C'est un homme impassible, d'un calme absolu, il est à certains moments presque froid tellement son calme est trompeur. Le calme est sa clé, il lui permet d' anticiper la plupart des problèmes sans grandes difficultés. C'est un homme qui garde tout pour lui et ne partage que avec très peu ses sentiments. Seuls quelques rares amis connaisse ses passions et ses problèmes.

Malgré son calme plat, c'est un homme de réflexion qui use de ses méninges dès que possible. Il est capable d'analyser une situation comme une personne en très peu de temps. IL cherche le point faible de l'adversaire mais y recours seulement dans la détresse. IL est loyal mais solitaire, il réalise ses missions seul, et demande secours uniquement si sa vie est en jeu ( il préfère avoir à se reposer longuement après une mission en solitaire plutôt que de la faire en groupe et de moins souffrir après) non pas qu'il aime particulièrement la solitude mais il se sent coupable lorsqu'il agit en groupe et que l'un des membres est prit par la Marine.

 C'est quand même un homme heureux de vivre et qui partage sa pensée et sa vision du monde avec ses compagnons d'armes et d'idées, il est enthousiaste à l'idée de retourner au quartier général après ses missions et de pouvoir festoyer. Il tient à ses amis plus que tout et préfère manquer une mission plutôt que de les laisser dans les mains de la Marine ou celles du gouvernement mondial.

 Cet homme calme apprécie beaucoup ses amis ( des scientifiques pour la plupart) et partage sa vision du monde avec eux pour aquérir toujours plus de connaissances et de sagesse. Il n'est pas religieux et croit uniquement au progrès scientifique. La science est la clé de son savoir et de son calme, il essaye de trouver une explication rationnelle à chaque événement qui ne le paraît pas. La recherche est une activité importante pour lui, il prend part à toute les recherches qu'il peut faire, il pense comme son sabre: que le monde a une origine scientifique, que c'est aux hommes de résoudre ce problème, que c'est la science qui sera à l'origine des progrès du monde de demain. D'après lui (enfin c'est aussi mon avis), tout progrès est important pour l'avenir du monde, qu'il soit: petit ou grand, important ou inutile, quotidien ou militaire. Un progrès reste un progrès et est donc important.



HISTOIRE
Notre histoire commença à West Blue dans une petite cité-état du nom de Ecogéra, c'était une ville côtière d'un millier d'habitants environ. Les navires commerciaux assurait grâce au port la liaison avec le royaume des environs: "le royaume de Goa". L'activité principale de la ville étant le commerce de vivres, le port était très grand et les vaisseaux nombreux. Les champs au alentours de la villes, et même ceux de l'île (c'était une petite île, donc il ni y avait qu'une ville d'où le nom de cité-état) avaient un rendement très important, cette cité était la source principale de nourritures du royaumes de Goa qui ne s'auto-suffisait pas. Ce royaume d'où est originaire le fondateur de la révolution avait des dirigeants décadents qui se livrait à d'incéssantes fêtes, ruinant ainsi le peuple.

C'est dans cette cité que naquît Ollikut Dia, fils unique d'un grand propriétaire terrien de l'île. Sanada Dia (le père d'Ollikut) ne cultivait pas les terres de la famille, trop importantes pour un seul homme et faisait appel aux agriculteurs les plus renommés pour s'occuper du domaine. Il consacrait son temps à son fils de 15 ans, aux travers des cours particuliers qu'il lui donnait mais aussi des entraînement au sabre qui durait au moins deux heures par jour. Chaque jour depuis l'âge de cinq ans, Ollikut apprenait pendant trois heures les origines de son monde,les différentes lois mathématiques, physiques et d'autres choses encore ( un vrai écolier tout simplement), à quinze ans, il connaissait tout le nécessaire de la médecine, de la science des matières (la chimie), il commençait à avoir une culture très importante grâce aux richesses de son père (surtout grâce à sa bibliothèque). Sanada Dia consacrait aussi beaucoup de temps à la vente des produits du domaine mais surtout à son poste de maire (le chef de la ville). Les Dia avaient leurs propres bateaux, et envoyait chaque jour leur flotte de dix navires à Goa ou sur les autres îles environnantes. Cette flottes peut paraître très importantes mais cinq des dix vaisseaux était des bateaux plus léger, des navires d'escorte.

Ecogéra est une cité-état dirigé par ses citoyens, un gouvernement élu pour trois ans s'occupe de gérer la ville. La démocratie contente tous les citoyens car les campagnes d'éléction étaient presque entièrement financées par la ville pour permettre à tous de pouvoir être élu et représenté ses concitoyens lors du conseil. Ce conseil se tiens pendant deux heures chaque jour, il est composé de sept membres élu séparément. Les membres choisissent celui qui dirigera les débats parmi eux: le maire. Il n'a aucun pouvoir supplémentaire et n'est pas mieux rémunérer. Chaque membre a une fonction particulière qui lui est attribuer lors du premier conseil où tous expose leur volonté durant ce mandat. Un élu doit attendre qu'un autre mendat s'écoule avant de pouvoir se représenter.

C'était cette cité qu'un célèbre pirate avait choisi comme port d'attache dans son périple sur West Blue, ce malfrat du nom de Lucky Bird avait une prime de vingt millions de Berrys pour sa tête. Il promit à la ville qu'il ne la pillerait pas en échange, il exigea qu'on lui vende un entrepot et une place dans le port. Il acheta des vivres, sur le marché et commença ses divers expéditions. Au début tout le monde se plaignit du tapage nocturne causé par ses pirates à leur retour, mais au fur et à mesure, la population y trouva son compte car c'etait peu de choses, les pirates blessés finissait dans l' hopital de la ville, plus besoins de faire acheminer à Goa autant de marchandises que avant, et donc une escorte plus petite pour notre famille. Ces moribonds faisaient tourner à plein régimes les tavernes de la villes.

Goa s'inquiéta alors, le royaume ne connaissait pas l'origine de cette soudaine perte de rendement dans leurs ports, il y avait moins de marchandises qui arrivaient. Dans un premier temps le royaume ne s'inquiéta pas, ils avaient suffisament de réserves. Mais peu à peu, les Lucky Bird prirent de l'ampleur, leurs expéditions réussissaient, ils enrôlaient de nouveaux membres et donc consommèrent plus de vivres. Plus le temps passait, plus les ressources envoyées à Goa faiblissaient, plus la prime de Lucky Bird augmentait. De vingt millions il passa à vingt-cinq,puis à trente,et enfin à quarante. A ce moment là, deux ans c'était écoulés depuis l'arrivée du pirates, seuls deux de nos bateaux étaient envoyés à Goa. Le royaume s'inquiétait sérieusement parce que ses réserves avaient été utilisées. Le roi demanda à la base navale de la Marine d'aller voir l'origine du problème. Le colonel en faction envoya donc un navire d'une vingtaine d'hommes à Ecogera.

Lorsque les Marins arrivèrent, il virent le navire des Lucky Bird dans le port et comprirent que les pirates utilisaient la plupart des ressources de la ville. S'apercevant de la présence de la Marine, les pirates attaquèrent le navire et décidèrent de  tuer tout les soldats. Un combat s'engagea alors dans le port entre la Marine et les Lucky Bird . Au cours du combat, un   compagnon des pirates tomba à l'eau, ses camarades trop occupés à se battre ne pouvaient aller le repêché, lui qui ne savait pas nager. C'est alors qu'Ollikut revenant de Goa avec la flotte des Dia vit le combat engagé dans le port. En s'approchant, il s'aperçut qu'un homme tombait à l'eau. Sans hésiter, il se jeta dans la mer pour sauver le bandit. Les Lucky Bird prirent le dessus et tuèrent tous les soldats. Ollikut quand à lui, ramena l' enclume sur la berge. Là le l'homme le remercia et lui demanda de venir le voir le lendemain.

Le lendemain, le demanda des nouvelles de ses soldats par excargophone, mais personne ne repondit. Inquiet, le prépara deux bateaux et leur donna l'ordre de se rendre sur l'île de Ecogera. Pendant ce temps0, Ollikut eût l'autorisation de monter sur le navire des Lucky Bird, un deux mats de 37 mètres de long sur 14 de large, et même d'entrer dans la cabine de leur capitaine. Là il découvrit l'homme qu'il avait sauvé: le capitaine des Lucky Bird. Il discuta avec lui pendant un certain temps, il parlèrent de la mer, de la liberté et des pirates. Il repartit ensuite et raconta s'endormit sous un cerisier pendant les heures chaudes de l'après-midi.

Le sergent-chef de la Marine arriva à Ecogera, Ollikut dormait encore. Le sergent-chef s'aperçut de la situation: des pirates qui utilisent les ressources de la ville et qui privent ainsi Goa des vivres dont elle manque tant. Les Marines tuèrent les pirates en garde de l'entrepôt et attendirent le retour des Lucky Bird. Ils firent aussi évacuer les quartiers du ports pour éviter tout problèmes avec les civils (otages, victimes...) car Lucky Bird vaut bien ses quarante millions de Berrys. Le avait prévu que l'ennemi puisse être aussi puissant et avait envoyés deux navires: celui de son sergent-chef et un autre plus petit, le deux mats du sergent-chef mesurait environ 30 mètres de long sur 12 de large, l'autre mesurait environ 24 mètres de long sur 10 de large. La Marine patientèrent jusqu'au retour des Lucky Bird sous le regard de la population d'Ecogera qui commençait à s'inquiéter à l'idée de voir s'affronter un pirates à quarante millions et un de la Marine.

Les Lucky Bird découvrirent à leur arrivée les navires de la Marine dans le port de la ville et comprirent la condition de leurs compagnons rester à terre. Ils décidèrent donc d'affronter les soldats coûte que coûte. Le vaisseau pirates entra dans la rade et ouvrit le feu sur les Marine, les soldats répliquèrent, s'ensuivit une grande bataille navale qui détruisit presque tout les embarcations restés dans la baie. Le prit le dessus grâce au nombre et obligea les pirates à débarquer pour ne pas se faire engloutir avec leur navire. Sur terre, la force du Sergent-chef et du capitaine pirate était tel qu'il commencèrent à détruire les ateliers sur le port. en effet les coups du Sergent-chef de la Marine, un bretteur renommé, était très puissant. Le chef des Lucky Bird, lui aussi très fort déviait chaque attaque du soldats aguerri. Les dégâts retombaient sur les bâtiments: chaque passe d'armes avaient pour conséquences la destruction d'une maison, d'un atelier ou d'un entrepôt. les citoyens prenaient peur en voyant autant de force déferler en un seul endroit, réduisant à néant le travail qu'ils accomplissaient tous les jours.  

Le combat de leur capitaine engagé, les pirates attaquèrent les soldats au nombres de cent. Eux pirates n'étaient qu'une soixantaine mais ils ne se laissaient pas faire. Les pertes étaient équivalentes, les soldats perdirent d'abord une dizaine de soldats comme les pirates, tous luttaient pour défendre leur vie. La Marine utilisa les canons de son navire encore à flots pour prendre le pas sur les pirates. Ils se replièrent dans un bâtiment, la mairie, échappant ainsi aux feux des canons. Là les pistolets prirent de l'importance: tous les Marine qui essayait d'entrer se faisaient tuer par les nombreux pistolets pirates. Les pertes des soldats triplèrent. Beaucoup mourraient dans des souffrances atroces, avec une balle dans le ventre ou dans la cuisse. Les pirates reprirent du poil de la bête. Il désidèrent de ressortir, une erreur fatale: les canons ouvrir le feu de nouveau, infligeant des pertes considérables aux pirates (environ quarante hommes).

De nouveau les pirates se replièrent dans la mairie. Les Marine rassurés par les ressentes pertes des Lucky Bird, prirent d'assaut la construction. Les pirates se ressaisirent et attendirent les soldats à l'intérieur. Une nouvelle fois les soldats rencontrèrent des difficultés contre ces pirates très tenaces, les pertes recommencèrent, mais cette fois moins nombreuses: une dizaine d'hommes car les pirates en moins grand nombre opposaient moins de résistance. Pendant ce temps le combat entre chefs continuait toujours, ni l'un ni l'autre ne parvenait à toucher son adversaire. Le Sergent-chef décida de porter une attaque décisive: il para le coup de son adversaire et lâcha le sabre dans sa main gauche pour donner un coup fatal à son adversaire. L'effet de surprise réussit et le capitaine des Lucky Bird eut le bras gauche tranché. L'issu du combat devenait certaine.

Durant tout le combat, les citoyens qui ne s'étaient pas enfuis soit une cinquantaine d'hommes avaient vu leur ville devenir cendres. La colère montait, il réfléchirent à la situation: les responsables de la destruction de la ville était les Marine! Voyant la mairie subir les désastres du combat, ils ne tinrent plus. Ils prirent les armes, ils n'étaient pas soldats mais ils prirent les armes, ils couraient vers la mort mais ils prirent les armes: leur villes valait plus que tout à leur yeux. Les Dia en tête, ils rejoignirent le centre-ville. Sanada Dia s'interposa entre le Sergent-chef et Lucky Bird, tandis que les autres citoyens demandaient aux Marine d'arrêter les exécutions de soldats blessés.

Ollikut, qui avait été réveillé de sa sieste par le vacarme des combats s'étaient placé aux côtés de son père. le Sergent-chef vit à l'intervention des citoyens une entrave à la justice, il ordonna aux civils de se pousser pour qu'il puisse terminer son travail. Sanada implora la clémence du soldat, la mort n'était pas un châtiment acceptable. Le réédita sa demande. Sanada refusa de se pousser au nom des lois d' Ecogéra. Ollikut eu juste le temps de voir le coup d'épée s'abattre, que déjà son père avait dégainé le sabre ancestral de la famille. Mais Sanada n'était pas un combattant et il ne put échappé au second coup.Le maire succomba très vite à sa blessure létal. Sanada Dia, l'homme le plus puissant de Goa et des environs venait de mourir.  Ollikut entra dans une colère noire, son père venait de mourir, il se mis en face du soldat et lui dit:

"Je suis Ollikut Dia, et aujourd'hui tu va mourir au nom de ma famille"

Ollikut ramassa le sabre des Dia, il vit arriver le coup du et contra le coup avec le sabre familial. Il tua ensuite le sergent-chef  en quelques passes et enfin la majeure partie de ses soldats soldats. Ils furent passer sous la lame des Dia sauf une dizaine, les plus jeunes enrôlés dans les rangs des soldats du Gouvernement Mondial. Ollikut leur dit de parler de cette aventure à leur QG pour que la Marine sache que les Dia ferait parler d'eux.Ollikut brûla enfin les navires de la Marine pour mettre un terme à cette bataille.

Il fit enterré son père chez les Dia sous les cerisiers, là où lui et son père avaient passé tant d'heures à échanger, jouer, rire et s'affronter. Il resta sept jours après la mort de sonpère. Il laissa ensuite le domaine au contre-maître, un grand ami des Dia. Lucky Birdne survécut pas à ses blessures et les survivants son équipage se dispersèrent. Il offrit le cadavre de Lucky Bird à la ville pour qu'elle puisse se reconstruire sans problèmes ( avec sa prime). Il partit sans dirent où il allait :

"Ne vous inquiétez pas vous entendrez parler de moi"



Quelques mois plus tard


Dans une ruelle sombre de Goa, un homme vétu d'une cape noire :

"Alors te voici Ollikut Dia

-Oui mais qui es-tu? demanda notre personnage qui se faisait discret depuis son départ d'Ecogéra en attente d'une nouvelle occasion de se montrer.

-Je suis un révolutionnaire!"




Derrière l'écran
Prénom: Jacques
Âge: 15 ans
Tu veux l'accès à la zone hentai ? Non
Avatar (feat.): Qui est le personnage sur ton avatar ? Sanada Nobuyuki de Sengoku Musou
Comment as-tu connu le forum ? Vive les amis
Une question ? Non merci

© One Piece Apocalypse



Dernière édition par Ollikut Dia le Ven 20 Juin - 12:37, édité 27 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nivel Wantov
• ADMINISTRATEUR •« Second des Okami  »

• ADMINISTRATEUR •
« Second des Okami »
» Messages :
146

avatar


Lun 9 Juin - 17:57
Hoy !

Up ta présa quand tu as fini !

Sinon, tu peux pas avoir le Haki Royal dès la présa. Tu ferais mieux d'en demander un autre si t'en veux un.
Et sinon, "aversion" c'est avec un -s.

Voilààààà ♫

__________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ollikut Dia
« Révolutionnaire »

« Révolutionnaire »
» Messages :
94

avatar


Mer 18 Juin - 17:41
Up

Voila, voila! je me sépare de cette présentation où toutes mes idées s'embrouillaient. j'ai réussi à terminer. ENFIN!

Sinon bonne lecture

__________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiragiku Hakujou
• ADMINISTRATEUR • † Le Chrysanthème Blanc

• ADMINISTRATEUR •
† Le Chrysanthème Blanc
» Messages :
95

avatar


Jeu 19 Juin - 11:59
Salut,

Je ne note pas de suite, d'abord j'aimerais que tu changes de fdd. Il m'est apparu en lisant ta présentation que tu n'avais pas une expérience suffisamment lourde pour prétendre utiliser un fruit logia durant le RP, par conséquent je te propose deux options :

1) Changer de fruit pour un Zoan/Paramecia
2) Changer ton fruit du sang en un Paramecia comme Ezekiel te l'avait proposé. Je delock ta demande de fruit

__________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ollikut Dia
« Révolutionnaire »

« Révolutionnaire »
» Messages :
94

avatar


Jeu 19 Juin - 15:38
de retour

Je propose autre chose : je modifie l'histoire et je mange le fruit plus tard (occasion pour un RP)

A vous de voir

__________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiragiku Hakujou
• ADMINISTRATEUR • † Le Chrysanthème Blanc

• ADMINISTRATEUR •
† Le Chrysanthème Blanc
» Messages :
95

avatar


Jeu 19 Juin - 20:56
Salut,

Après un entretien avec le staff à ton sujet, nous en sommes arrivés à la conclusion que nous pouvions te proposer une chose simple : On te réserve le fruit, on t'observera durant les prochains rp, quand on considèrera que le niveau est là, on te demandera de faire un RP particulier et de haut niveau, si le niveau est là, tu l'auras. Si nous considérons que nous ne voyons aucune progression, nous rendrons le fruit libre, je vais évidemment essayer de te donner des conseils et de prendre mon temps pour te corriger tout au long de cette séance de notation. Vu que je suis celui qui t'as refusé l'obtention du fruit, je te suivrai de près tout au long de tes RPs pour voir tes progrès ou pas.

   
QUALITÉ :

   Loin de moi, très loin de moi l'envie un peu pédagogiquement mal placée de vouloir te descendre mais ce que j'ai lu ne me donne pas envie et rend la longueur du texte longue. C'est le problème principal. On enchaîne les clichés narratifs et scénaristiques de la façon la plus banale qui soit à travers de toutes petites choses, phrases qui alourdissent monstrueusement l'ambiance. Je te donne quelques exemples ici : "Notre histoire commença à West Blue dans une petite cité-état du nom de Ecogéra, c'était une ville côtière d'un millier d'habitants environ." C'est bien de situer géographiquement le lieu etc. mais là c'est extrêmement maladroit. Les répliques du type "Je suis Ollikut Dia, et aujourd'hui tu va mourir au nom de l'honneur des Dia" ont été abrogées à la fin de l'ère Edo. Les idées que tu défends et essaye de nous vendre sont intéressantes mais les processus mis en oeuvre pour nous intéresser sont clairement ratés. C'est parce que je sens qu'il y a une envie derrière ton écriture qu'on te réserve ce fruit mais il faut vraiment apprendre à nous vendre ton texte, à casser la forme classique du récit et à essayer de rendre ça amusant en t'amusant en écrivant ce que t'as à nous raconter. La première source d'inspiration pour créer ton personnage ça doit être toi pour la psychologie, tu te connais non ? Alors décris toi, grossis les traits s'il le faut et montre nous quelque chose d'à la fois amusant et intéressant. Là je suis juste pas là, pas convaincu et je me suis pas amusé à la fin de ton texte même si je sais qu'il y a de la matière, la forme est loin. Et encore je dis qu'il y a de la matière, je parle de matière à travailler, parce que le fond... Un dernier point mais terminer par "A suivre", enfin voilà quoi... Une histoire est censée raconter un épisode, y a pas de "à suivre" moi je veux lire un produit fini, ici posé face à moi, le reste je le verrai irp oui c'est vrai mais je veux être contenté à ma lecture. Bref, c'est encore très cliché, on peut y arriver mais va falloir bosser ! Désolé mais tu l'auras compris c'est pas encore ça ce qui te donne 80 points.

   

LONGUEUR :


   3208 mots => x1.4

   C'est pas dégueulasse au niveau de la longueur et c'est une force, tu sais tenir un texte. Mais le problème c'est que la qualité est tellement peu là qu'on aurait aimé que ce soit plus cours. Le travail à partir de là va consister à nous donner envie que ça fasse 10.000 mots.


   

ORTHOGRAPHE :


   Y a des fautes qui piquent vraiment, je suis quand même tombé sur le mot "ogmentait" au lieu de augmentait... Je mets un Pas mal parce que c'est globalement pas dégueulasse ce qui te vaut x1.2.


BONUS :



   Tu es un membre agréable et je suis un modérateur gentil alors je te donne un bonus de niveau 1 qui te vaut un x1.3.

 

80  X 1.4 X 1.4 X 1.3

   Tu gagnes donc 174.72 points d'expérience.


   

Félicitations.



   

Passons à la réputation :



   

Je recense ici les actes positifs notables :
   
   Aucun, l'action se situe au fond peu sur Ollikut au niveau des actions et tu te dresses contre la marine.

   Réputation Positive : 0

   Et je recense ici les actes négatifs notables :

   1) Meurtre d'un Officier de la Marine => 50 points.
   2) Destruction de navires de la Marine => 40 points.

   Réputation Négative : 90 points

   Prime de départ : 2.225.000 B
   



   A partir de là, entre ma notation, ton expérience et le refus du staff pour ton fruit il va falloir éditer ton histoire pour corriger quelques incohérences avant qu'un administrateur te mette ta couleur. (Ce dont je n'ai pas le pouvoir, mon travail s'arrête donc là) Je veux en tout cas que tu :

- Baisse le niveau du Marine tué (Colonel c'est trop fort pour ton personnage, surtout sans fruit)
- Enleve tout passage attrayant à la possession/ingestion/utilisation du Chi Chi no Mi

En ce qui nous concerne, si tu veux que je t'aide à t'améliorer pour le fruit etc. je suis aussi là pour ça donc MP moi ton Skype et je pourrais essayer de te donner plus de conseils en détail pour essayer de gérer ton récit, ton intrigue en apportant des choses intéressantes, en gardant tes idées et simplement en essayant de mûrir tes capacités d'écriture.

Bon courage et préviens quand ton histoire est éditée !


__________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ollikut Dia
« Révolutionnaire »

« Révolutionnaire »
» Messages :
94

avatar


Ven 20 Juin - 12:44
Salut

J' ai modifié suivant la consigne. Si il reste des choses que je puisse améliorer sans tout refaire à vous de voir? Sinon je reconnais ma piètre qualité dans cette présentation qui n'est pas digne de moi je pense. Mais bon c'est fait et noté donc on s'améliorera avec les RP. Pardon pour le "A suivre ..." laissé par inattention. C'est vrai que la description morale est courte et merci pour le conseil d'inspiration. Donc un niveau médiocre à améliorer. Ton aide me sera sans doute utile je te ferai en temps voulu mais problèmes avec cet écrit.

__________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiragiku Hakujou
• ADMINISTRATEUR • † Le Chrysanthème Blanc

• ADMINISTRATEUR •
† Le Chrysanthème Blanc
» Messages :
95

avatar


Ven 20 Juin - 13:44
Je préfère dire moyen que médiocre !

Il manque le remplacement de certains passages de colonel à lieutenant, et tu peux encore le revoir à la baisse (à mon lvl je suis adjudant-chef, donc tu peux baisser en dessous de mon grade). Pour ne pas en rater, fais "Ctrl+F" et tape "Colonel" et remplace partout par un grade inférieur.

Préviens quand ce sera fait et j'enverrais un admin te mettre ta couleur !

Sinon, c'est tout bon

__________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ollikut Dia
« Révolutionnaire »

« Révolutionnaire »
» Messages :
94

avatar


Ven 20 Juin - 13:53
Re

mais le "Colonel laissé est volontaire, car ce n'est pas un lieutenant qui va avoir en charge une base entière. Je ne le rencontre pas c'est un personnage qu'il faut citer. Non ?

__________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nivel Wantov
• ADMINISTRATEUR •« Second des Okami  »

• ADMINISTRATEUR •
« Second des Okami »
» Messages :
146

avatar


Ven 20 Juin - 14:37
C'est bon, je déplace, verrouille, et mets la couleur ♫

__________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
 

Je suis un révolutionnaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Noob, je suis un noooob!
» ATTENTION K-PLIM JE SUIS CONTRE TOUT RECYCLAGE DE RENE CIVIL...JWET SE JWET ...
» Je suis folle. Et toi?
» Je suis démocrate !
» Lindsay River ♥« Je suis l'unique créatrice de mes Désirs »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Gestion des Personnages :: Présentations :: Présentations Validées-