FORUM RÉOUVERT DANS LA MÊME OPTIQUE QUE CELUI-CI !
BONUS OFFERTS POUR LES ANCIENS QUI REVIENNENT
CLIQUEZ-ICI POUR ALLER SUR LE NOUVEAU FORUM !
http://www.onepiece-apocalypse.net/

Partagez | 
 

 Un joueur de carte dans la revolution [en cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Furu Nowaru

» Messages : 37
avatar


Mar 26 Aoû - 11:47
Furu Nowaru

Identité
Nom & Prénom(s): Furu Nowaru
Âge: 23 ans et des brouettes
Surnom: Le joueur
FDD/Lame: Aucune
Camp: Révolutionnaire
Race: Humain
Haki: Pas pour l'instant
code règlement: Validé par Nivi ♫


Buts & Rêves


Description Physique


Furu a une vingtaine d'années .De taille moyenne, environ un mètre soixante-cinq, il est extrêmement léger et peu musclé, plutôt bronzé naturellement.

Ce que l'on  remarque tout de suite chez lui, c'est son tatouage sur le front, des petites croix les unes à côté des autres, puis ses yeux jaunes, une couleur plutôt inhabituelle. Il a un nez fin une bouche qui ne lui sert qu'à sourire et à manger. Ses cheveux sont de couleur noire et sont tirés en arrière ou relâchés selon ses humeurs.

Furu est toujours habillé richement et avec élégance, ce qui est dû à sa profession de joueur professionnel de poker, mais il affectionne aussi d'autres jeux tels  le Black Jack ou la roulette. Il possède des chaussures bien cirées en cuir de couleur noire un pantalon de soie noir, une ceinture noire, un veston noir avec dessous une chemise blanche ! Il affectionne beaucoup les cravates noires bien entendu, mais dans ce monde de dingue,  il existe des casinos exclusivement réservés aux porteurs de nœud papillon noir évidemment. Donc il s'oblige à en porter dans de rares occasions. Il a aussi un haut de forme (je passe sur la couleur).

Furu ne quitte  ses gants de couleur blanche que lorsqu'il sait qu'il va se salir les mains.

Vu comment il est habillé, on ne pense pas qu'il puisse avoir le moindre tatouage sur le corps  mis à part sur  son front. Pourtant il a  cinq cartes dans le dos : trois sept et deux as. Un full, son tout premier.
Il a aussi un numéro tatoué sur le poignet souvenir de  son séjour en prison.

Quand il se bat, il enlève tout : veste, veston et gants puis il déboutonne les manchettes de sa chemise, retire sa cravate et défait deux boutons de sa chemise.



Description Psychologique




 



HISTOIRE

                                                               
chapitre 1
La partie de carte n'en finissait pas, les deux joueurs enchaînaient victoire sur victoire si bien que les autres participants avaient été éliminés dès la huitième manche. De nombreux spectateurs s'étaient rassemblés pour voir cette extraordinaire partie de cartes. Autour de la table, on pouvait remarquer les têtes les plus connues de l’île et quelques mafieux du coin. Dans cet attroupement de personnes toutes atypiques et bizarres, une sortait du lot. Une personne avec des cheveux blancs ,des yeux bleus qui avait un visage assez fin et portait un pantalon noire ainsi qu'une chemise blanche avec brodées au fil rouge les initiales M.D.D ; Ce personnage intriguait beaucoup notre jeune héros car tout le monde évitait soigneusement de le toucher et de le regarder, mais il n'avait pas le temps de se concentrer là-dessus, il devait jouer.

Les deux joueurs trichaient habilement, tous les spectateurs n'y voyaient que du feu. Ils jouaient à coup de bluff, de petits tours de passe passe, de subtilisation de cartes et autres subterfuges. Les deux adversaires n’avaient jamais rencontré de joueur aussi fort que eux.

La dix-neuvième manche allait se finir. Il était l'heure pour nos deux joueurs de poser leurs cartes. La tension était à son comble. L'homme en face de notre jeune héros transpirait à grosses gouttes, il avait peur, une crainte immense de perdre. Il montra ses cartes. Le maître du jeu déclara :

« full de deux par les rois »

Furu eut un petit sourire, il posa ses cartes. La foule qui s'était rassemblée  autour de la table devint complètement hystérique. Le maître du jeu dut hurler pour se faire entendre :

« full de rois par les as »

C'en fut trop pour l'autre arnaqueur, il se leva et renversa la table. Les spectateurs hurlèrent de frayeur. Deux des mafieux présents prirent Furu par les bras tandis qu'un autre le frappa de toutes ses forces à cinq reprises. Le perdant sortit alors un canif de sa poche et s’apprêta à poignarder le jeune homme qui se débattait en vain. Mais une ombre aux cheveux gris s'interposa, bloqua le coup de couteaux et dit:

« Iron Alpha »

En un instant l'arnaqueur fut projeté en arrière contre un mur. Le choc fut d'une telle violence qu'il se brisa. Tous les témoins de cette rixe quittèrent le bar de peur de se faire tuer, Furu pensait qu'il était sauvé, que l'autre joueur était mort. Mais la crapule se releva et s’écria plein de rage :

« Quel est ton nom,  jeune impudent, que je puisse le graver sur ta tombe »

-Mon nom, tu veux vraiment le savoir, très bien je me nomme Ollikut, Ollikut Dia !! »

La crapule perdit alors toute contenance et quitta son petit sourire. Il eut même un affreux rictus de peur sur le visage. A l'entente de ce nom le reste des mafieux quittèrent la pièce en courant laissant Furu étendu sur le sol.

Notre jeune héros tentait vainement de se relever mais il n'y parvenait pas. Son sauveur ramassa les gains et les partagea en deux.

« Voilà c'est ta part ,et cela c'est la mienne pour t'avoir sauvé.
-Qui vous dit que je voulais être sauvé ! .
-Donc tu voulais vraiment te faire tuer par ces brutes, tu as dû perdre quelqu'un toi. Tu as même dû faire de la prison.
-Comment savez-vous donc tout cela ? ?

-Tu es triste, très triste puis tu as un numéro tatoué sur ton poignet.
-Je voulais en finir, la marine a gâché ma vie ,elle m'a pris tout ce que j'avais, le jeu et puis elle …
-Bon essaie de te lever . »

Ollikut aida Furu à se remettre sur pied, puis ils se dirigèrent tous les deux vers le bar qui avait été déserté par tous les clients et par le barman lui-même. Dia chercha une bonne bouteille de rhum et en servit deux verres, Furu se questionnait sur l'origine de  cet homme.

« Vous êtes quoi ? Un officier de la marine?
-Tsss,  un officier de la marine ? Es-tu sérieux ?
-Oui pourquoi pas ?
-Non, je suis le contraire, un révolutionnaire. Tu m'as dit que la marine avait gâché ta vie ?
- Oui, et ?
- Raconte-moi donc tes aventures.



Chapitre 2
Furu fut retrouvé devant un orphelinat alors qu'il n'avait que quelques années de vie. Les prêtres lui donnèrent l'âge de cinq ans et une nouvelle date de naissance. Le pauvre enfant n'avait aucun souvenir de ce qu'il s'était passé avant, de qui l'avait déposé.

L'orphelinat s'étalait sur un grand terrain boueux en hiver et sec en été. Il était composé de quatre bâtiments, une bibliothèque, un dortoir, une vieille église complètement délabrée, c'était un miracle qu'elle tienne encore debout et un vieux moulin. Il y avait environ cinq cents orphelins d'âges divers. Les prêtres apprirent à Furu et aux autres garçons du même âge à lire, à écrire, à compter et aussi la géométrie, l'histoire... Leur éducation se faisait jusqu'à l'âge où ils étaient suffisamment forts pour travailler dans les champs ou au moulin. Ils exerçaient encore bien d'autres métiers divers. Furu fut confié à frère Painsel un gros prêtre chauve qui avait la réputation d'humilier les orphelins et de leur donner le bâton. Il était à la hauteur de sa réputation. Les garçons devaient se serrer les coudes le temps de ce dur labeur.

C'est au moulin que Furu rencontra Kurōbā, son ami d'enfance. Il avait quinze ans plutôt grand du haut de ses un mètre quatre-vingt, assez fort, des cheveux blonds, des yeux gris et une légère barbe blonde. Il était connu pour être un des caïds de l'orphelinat pourtant il avait pris Furu sous son aile.

A ce moment de notre histoire Furu était âgé de dix ans, très maigre, petit, timide, des cheveux cours.
Les prêtres disaient que Kuroba avait mauvaise influence sur lui et il avait raison. Furu se mit à tricher, mentir et même voler. Mais ce qu'ils ignoraient c'est qu'il ne volait jamais pour lui. Furu avait beaux être faible, il avait un grand cœur et s'occupait toujours des plus forts que lui.

A l'âge de 14 ans, son voisin de chambre un certain Tairu, était malade. Un vilain rhume qu'ils disaient. Furu se rendit dans le village du coin et essaya de voler une ou deux couvertures, mais le propriétaire de la maison le trouva en plein vol. Il lui donna le bâton et le ramena à l'orphelinat où il resta enfermé pendant cinq jours sous la surveillance de Painsel qui lui donna le fouet toutes les matinées en guise de punition.

Cela faisait quelques jours que Furu n'avait pas vu le soleil. Quand la porte s'ouvrit, il eut du mal à se réhabituer à la clarté qui régnait dans pièce. Quelqu'un lui chuchota une phrase à l'oreille, c'était Kuroba ! Il l'aida à se relever et l'amena à une chaise. Devant lui se trouvait un officier de la marine. Furu ne put pas s'empêcher de demander :

« Qu'es qui se passe ? »

L'officier caressait sa moustache, il semblait soucieux. Le père pris la parole pour combler le silence qui baignait dans la salle :

« Mes enfants, vous savez que l'orphelinat est plein et c'est aussi le cas pour tous ceux de east blue donc le gouvernement mondial a instauré une législation, comment vous dire une loi, voilà une loi qui fait que les orphelins qui ont du mal à s'adapter seront confiés à des petits criminels pour faire de la place»

Kuroba se leva de sa chaise il était scandalisé :

« Ils n'ont pas le droit ! Ils ne peuvent pas! Ils veulent nous donner tous les deux en pâture à des criminels »

Le colonel parla pour la première fois depuis que Furu l'avait vu. Il avait une voix grave et râpeuse :

« Un seul d'entre vous sera confié à un criminel »





Derrière l'écran
Prénom: FACULTATIF
Âge: 15 ans et beaucoup de brouette
Tu veux l'accès à la zone hentai ? yop pourquoi pas
Avatar (feat.): tyki mikk de d-gray man
Comment as-tu connu le forum ? nivel et ollikut
Une question ? non pas pour le moment Smile

©️ One Piece Apocalypse



Dernière édition par Furu Nowaru le Ven 29 Aoû - 14:19, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nivel Wantov
• ADMINISTRATEUR •« Second des Okami  »

• ADMINISTRATEUR •
« Second des Okami »
» Messages : 146
avatar


Mar 26 Aoû - 12:27
Bonjour et re-bienvenue ♫

Je te demanderai juste de bien faire attention à tes majuscules. Juste comme ça ...

Si tu as des questions, n'hésite paaaas ! Les portes du paradis Staff sont la pour ça. Oui, nous sommes des portes °°



__________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Furu Nowaru

» Messages : 37
avatar


Mar 26 Aoû - 12:48
Oups !!
Merci du conseil ,je vais taché de remédier à cela

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
 

Un joueur de carte dans la revolution [en cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dans une révolution, on doit triompher ou mourir.
» Numéro de Joueur qui joue dans la NHL
» Adieux aux amis du vieux Tom
» Un rat dans la cave ? [En cours]
» SHADOW ERA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AAA ::  :: Gestion des Personnages :: Présentations-