Partagez | 
 

 Un marine avec sa propre vision des choses fait son apparition.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Saizou Yukimura
« Marine »† Le Chapelier Rouge

« Marine »
† Le Chapelier Rouge
» Messages :
132

avatar


Jeu 3 Juil - 9:30
Saizou Yukimura

Identité
Nom & Prénom(s): Yukimura Saizou
Âge: 21 ans
Surnom: Le chapelier rouge
FDD/Lame: Magu Magu no Mi si je peux.
Camp: Marine
Race: Humain
Haki: Réponse
CODE RÈGLEMENT: Validé par Nivi ♥


Buts & Rêves
Pouvoir mettre en place sa propre justice, trouver un adversaire de taille. Je pense que c'est tous.


Description Physique
Bon, il faut parler un peu du physique de mon héros non ? Et bien déjà, il a vingt et un an, même s'il semble en avoir plutôt trente. Il fait environ deux mètres trente au niveau de la taille. Pour ce qui est du poids, il doit faire environ une centaine de kilos.

Maintenant que le général est fait, je peux passer au visage. Il a des yeux de couleur jaunes qui virent presque au rouge. À cause de ça, on ne peut pas savoir complètement la couleur de ses yeux. Il porte sur ses yeux et son nez des lunettes, des lunettes rondes. Elles sont jaunes orangés. Il possède un long nez. Certain ce moque de son nez. Mais ceux qui se moquent se font attaquer, il ne faut pas le critiquer. Il a aussi de longs cheveux noirs qui lui tombent dans le cou jusqu'à ses épaules. Il y à toujours un sourire qui s'affiche sur son visage. Celui-ci montre surtout ses dents blanches et on remarque aussi ses canines qui sont bien pointues, alors, faites attention, il peut vous mordre jusqu'au sang. Ses oreilles, on les voit très peu avec la chevelure qu'il possède, mais sinon elles sont fines et ne ressortent pas de trop. Sur sa tête trône un chapeau rouge avec un bandeau un peu moins rouge dessus.

Bon passons à son accoutrement. Il porte une chemise blanche. Par-dessus un nœud super mal fait rouge. Il a un petit costard noir et un pantalon noir. Il essaye quand même d'être bien habillé. Il porte de longue botte noire, elles remontent jusqu'à ses genoux, en plus c'est une grande pointure, alors, s'il vous met un coup de pied, vous risquez d'avoir mal. Par-dessus tout ça, il porte une grande veste rouge, qui s'arrête un peu au dessus de ses chevilles. À ses mains, il porte des gants blancs avec une étoile dans un cercle rond dedans. Sous tous ses vêtements, il porte un collier avec une croix, il a l'habitude de la mordre. Ça l'amuse de la mordre, ça lui évite aussi de mordre une vraie personne. Oui, il ne porte pas l'accoutrement du marine, il n'aime pas leur habit, il préfère adopter son propre style.



Description Psychologique
Saizou n'est pas une personne chaleureuse, dès le premier coup d'œil, on dirait un fou. Vérité ou mensonge à vous de choisir ! Il faut faire attention à lui, car il est très solitaire et n'aime pas qu'on s'occupe de ses affaires. Si quelqu'un vient s'en occuper, il lui dira d'aller faire autre chose et si la personne continue et bien là, il va essayer de la frapper voir de la tuer. Alors, si vous voulez garder la vie sauve ou rester sans une égratignure, ne vous occupez pas des affaires de Sai'.

Il possède aussi sa propre vision de la justice, c'est-à-dire s'en prendre à tous ceux qui s'attaquent à lui. Pour le moment, il n'a trouvé personne qui pourra le raisonner sur ce point-là, cette personne existe peut-être. Elle pourrait lui ouvrir les yeux sur le monde, et lui montrer que soit la marine à raison soit les pirates ont raison. Vous voulez le convaincre ? Et bien lancer vous !

Cet homme ne compte pas sur la défense, pour lui ça n'existe pas. Il aime foncer dans le tas et se battre à fond. Il veut aussi trouver un ennemi puissant. Quelqu'un qui lui permettrait de se surpasser et peut-être de suivre les ordres qu'on lui donne. Ce qu'il aime dans ce monde, rien, il n'aime pas beaucoup de choses, il y a le combat. Les femmes peut-être, même s'il n'en a pas vu beaucoup ou plutôt il n'a pas parlé beaucoup avec. Ce qu'il n'aime pas sur cette planète, les gens qui ne s'occupent pas de leurs affaires, ceux qui veulent lui venir en aide, il aime bien se débrouiller tout seul. Et par-dessus tout, ceux qui essaye d'entraver sa propre justice, alors ceux-là, il ne peut pas les encadrés, donc il veut les faire mourir en premier et instaurer sa propre justice. C'est peut-être une dictature qu'il veut mettre en place.



HISTOIRE
Une histoire sympathique commence toujours par une accroche sympathique pour mettre à l'aise le lecteur. Mais bon, je n'en ai pas, désolé. Je vais directement passer à l'histoire ça ira beaucoup plus vite. Pour ce faire notre gentil héros est né il y a une vingtaine d'années.

Enfance :

La naissance de Saizou se fit en plein clair de lune. Sa famille ne vivait pas trop dans une maison, comme la plus part des personnes de sa tribu. Sa mère avait accouché sur la stèle sacrée du village. Cette stèle avait un pouvoir. Celui qui naissait dessus allait être porté par une certaine chance tout au long de sa vie. Mais si une personne accouche dessus, elle meurt après l'accouchement pour apporter la chance à l'enfant qui vient de naître. Mais bon passons. L'enfant venait de naître. Il ressemblait déjà plus à son père qu'à sa mère. Allait-il avoir la même destinée que lui ? Son père est le chef de la tribu. Il était le Yukimura pour le moment. C'était lui qui allait éduquer son fils.

Les trois premières années, le père de Sai' apprit au petit jeune homme à parler, à marcher et surtout à tuer. Il savait où se trouvaient les moyens de battre un homme plus facilement. Pour un homme, tu tapes en premier dans ses bijoux de famille puis après tu lui coup l'artère qui se trouve dans le coup. Ou sinon, tu lui coupes l'artère fémorale. C'était les meilleurs moyens pour tuer un homme. Une femme, c'est un peu plus compliquer, mais c'est environ la même chose. Pour les tuer, il faut utiliser des objets tranchants, c'est le plus efficace. Maintenant qu'il savait ça, il allait pouvoir devenir le fier fils de son père. Les personnes vivant dans la tribu mangeait des choses pas comme tout le monde. Ils se nourrissaient d'animaux quand ils n'avaient pas leur aliment favori sous la dent. Cet aliment était un humain. Ils aimaient les humains. Ils ont une chair tendre et savoureuse, pour le moment aucun animal à su les surpasser. Mais bon, ils trouveront un jour un animal les surpassant. Peut-être un poisson, un roi des mers surtout. Saizou continua son éducation auprès de son père. Il était tout le temps avec, pour voir ce qu'un chef doit savoir faire. Normal non ? Puisqu'il est le futur successeur de son père et futur chef de ce clan.

Adolescence :

Saizou restait toujours avec son père. Il était mort quand celui-ci avait sept ans. À partir de ce moment-là, il devint le chef du clan. Il fit quelque changement, il instaura une certaine hiérarchie. Il voulait que les femmes s'occupent des enfants, de la cuisine et tout, non pas parce qu'elle sont obliger de le faire, mais surtout car certaines sont moins forte que certains hommes. Les hommes et les femmes de talents partaient à la chasse. S'ils ne revenaient pas avec au moins un truc à manger, la sanction était dure. Il choisissait une personne au hasard du groupe et c'est cette personne qui servait de repas, il ne faut pas oublier que la tribu est cannibale. Il instaura un nouveau truc. Pour avoir un peu plus de pudeurs pour quand les enfants grandissent et pour ne pas qu'il voit de personnes nues dès le départ, il instaura le port de l'habit. Il avait eu cette idée en allant sur une île. Cette île était Logue Town. Une île qui se trouve très proche de la sienne. Tous ces changements furent faits en quatre ans. Quand ils finirent d'être exécutés, le village était un peu plus civilisé que du temps de son père. Il pouvait être fier de lui.

Deux ans plus tard. Un jour, un incident arriva. La terre tremblait. Tout le village s'était réuni. Il fallait protéger le chef au cas où. Mais au bout de quelques minutes, la terre avait arrêté de trembler. Saizou était sous tous ses villageois. Il ne pouvait plus rien faire, il ne pouvait plus bouger. Il avait une jambe et un bras de casser. Il resta deux mois sous les corps. Il se nourrissait de la chair humaine qui se trouvait au-dessus de lui. Par la suite quand son bras et sa jambe allaient mieux, il put bouger. Il sortit de tout ce tas d'humains. Il marcha dans le village en ruine. « Y a-t-il quelqu'un ? » Il criait cette phrase pendant une semaine, personne ne lui répondait. Il se mit à pleurer pendant plusieurs jours, il devenait complètement fou. Il allait se sentir seul maintenant. Comment allait-il s'en sortir sans adulte ? Il savait qu'il allait pouvoir manger avec tous ces morts, mais il n'avait plus d'amis.

Au jour de ses douze ans, un bateau accosta sur son île. Un enfin d'environs douze ans aussi en sortit. Il tomba dans les pommes une fois le pied posa sur la terre ferme. Saizou accourut vers lui, le remmena dans le village en ruine. Il avait fait une maison avec quelques parpaings et un toit avec des feuilles. Ça le protégeait sans cesse de la pluie. Il pleuvait depuis une semaine et Sai' était content de pouvoir se protéger. Le garçon se réveilla deux jours plus tard. Notre héros lui avait ramené des fruits, il n'avait plus d'humains à manger, il les avait tous bouffés. Ensuite, les deux garçons firent connaissance. Il se nommait Tsuki. Ils faisaient connaissance et ils devinrent amis rapidement. Lui aussi avait vécu l'enfer, plus personne de son île natale était vivant, son île avait même coulé. Maintenant, Sai' pouvait grandir avec quelqu'un ! Il se nourrissait de fruit ou d'animaux qui passaient par le village en ruine ou des poissons qu'ils péchaient. Ils se sont presque fait une communauté à eux deux, sachant ce que l'un devait faire et que l'autre devait faire autre chose. Le seul hic, c'est qu'aucun des deux ne savait cuisiner. Donc ils mangeaient souvent froid et cru. Ils pouvaient faire du feu en frottant deux pierres l'une contre l'autre, mais cela servait simplement à se réchauffer. Ils vivaient comme ça pendant quatre ans. Après ces quatre ans, un événement inattendu allait arriver, aucun des deux garçons ne pouvait penser ce qui allait se passer.

Adulte :

Quand les deux garçons avaient seize ans, plusieurs navires accostèrent sur les bords de l'île. Ils étaient bleus et sur leur drapeau, il y avait écrit marine. Ils ne savaient pas qui ils étaient. Ils sont donc partis se réfugier dans la forêt. Mais les personnes habiller de blanc et de bleu était encore là au bout d'une semaine. Il ne pouvait plus se cacher. Saizou attaqua un des marines qui allait détruire la tombe de son père. Il l'attrapa sous les bars et le souleva.

« Nous en tenons un ! Un jeune garçon d'environ quinze ou peut-être un peu plus. Il a dû réussir à survivre à ce qu'à fait César. »

« Ta gueule ! Lâche fois connard ou je te bouffe ! »

« Chef, que dois-je faire ? Il me provoque, j'ai le droit de le tuer ? »

« Non, tu le gardes en vie, il ferra une bonne recrue, nous avons besoin de nouvelles personnes dans nos rangs. »

Le chef du marine lui donna un coup de crosse dans le crâne. Il tomba directement dans les pommes. Avant de tomber dans les pommes, il entendit Tsuki crier lui aussi, mais ils ne vont rien lui faire, ils ont besoin de recrue. Quand ils virent qu'ils étaient les deux seuls survivants, les marines partirent de l'île. Bien sûr en partant, ils envoyaient une pluie de boulets de canon. Cette attaque se nomme le buster call. Ils ont rasé l'île, car elle était vieille et qu'ils avaient retrouvé des manuscrits retranscrivant les horreurs qu'à fait le peuple de Saizou. Les marines savaient que le petit garçon allait être une personne dure, descendant d'un cannibale, il voudra revenir à son état d'origine.

Le lendemain, les deux garçons se sont réveiller à l'infirmerie, on leur avait coupé les cheveux et on les avait lavés. Car ils puaient, c'était atroce pour les narines. Le jour où ils se sont réveillés, il fallait qu'ils apprennent rapidement comment se comportait un marine, sinon ils étaient corvées de cuisine. Saizou n'aimait pas la marine, mais il faisait ce qu'on lui demander, il avait été éduqué comme ça. Il voulait se barrer, mais à chaque fois qu'il le faisait, il se faisait rattraper et était de corvée de cuisine. Il avait épluché tellement de patates qu'il ne les comptait même plus. Ça ne servait à rien. Il faut qu'il devienne plus fort pour qu'on le laisse partir.

Un jour, il fit un acte tellement grave qu'il fut consigné dans une cellule pendant six mois. Puis pendant un an et demi, il était enchaîné en cuisine à éplucher des patates et à faire à manger. Vous voulez savoir l'acte qu'il avait fait ? Il avait tué de sang froid l'homme qui voulait détruire la tombe de son père. Il s'en souvenait et ne la jamais oublier. Il l'avait tué en lui enfonçant l'épluche patate dans l'œil puis dans le coup. Un marine l'avait retrouvé couvert de sang, lui rigolait et mordait dans le marine qu'il avait tué. Ses réflexes de cannibales refaisaient surface. Après les deux ans où il avait même appris à cuisiner de bons petits plats, il pouvait partir en mission, il avait juré de servir la marine. Pour lui, c'était des paroles en l'air. Il ne voulait même pas les aider, mais il avait quand même une dette envers eux, il avait été sauvé par ces mêmes marines.

Il commença à suivre un entraînement spécialement pour les marines. Il fallait savoir utiliser ses points, mais aussi une arme à feu. Il s'en foutait clairement de savoir se servir d'une arme. Ce qu'il voulait s'était simplement se battre. Il jetait son arme à chaque fois qu'on lui donnait une. Un jour, un marine, un peu plus haut gradé n'avait pas aimé ça. Un coup-de-poing arriva dans la mâchoire de Sai '.

« Bon, tu vas faire ce qu'on te dit maintenant ! C'est nous qui décidons de ce que tu vas manier ! »

« Tu crois que je vais t'écouter ? Tu me te mettre le doigt dans le cul jusqu'au coude ! Si je ne veux pas utiliser ton stupide pistolet, je ne le ferrais pas, point barre. »

« Tu es sûr de ça ? Tu veux que je te rappelle ton rang minable petit marine de merde ? »

« Et moi, tu veux que je te bouffe ? Je n'ai pas peur de toi ! »

Tsuki regardait Saizou se bouffer la gueule avec l'autre marine. Il fallait intervenir, il l'attrapa par les cheveux et le tira vers lui, il ne fallait pas qu'il se batte sinon hop en prison et cette fois-ci, il n'en sortira peut-être pas. L'autre marine aussi fut entraîné dans son coin. On lui avait remis un peu les idées en place avec des ultimatums. Les deux hommes se sont excusés et ils se sont fait une promesse, de ne jamais recommencer ça. Mais bon à partir de ce petit accrochement, notre héros ne sortait plus de sa chambre. Il ne voulait pas voir l'autre sinon il allait lui mettre son poing dans sa face. Il n'avait pas pu se venger donc il restait enfermer pour ne pas dépasser la limite. C'était Tsuki qui lui apportait à manger. Un jour alors que ça faisait un an que l'incident était passé et que le marine était parti en mission depuis sept mois. Des nouvelles de cette mission parvenaient à la marine. Tout le peloton de marine avait été décimé. Par une machine en plus. Cette machine avait été construite par César. Saizou en voulait à ce mec ! De un, il avait tué toute sa tribu, mais en plus, il avait fait assassiner le mec que lui-même voulait tuer. Il devenait un homme à abattre. De plus, il était devenu l'homme qu'il fallait retrouver.

Saizou prit conscience qu'il fallait s'entraîner. Il pouvait aller en mission avec son meilleur ami. Il avait sa justice. Tuer tous ceux qui s'opposent à lui, qu'il soit marine, pirate, révolutionnaire ou civil. Il tuait tout le monde, il s'en foutait ! Il voulait que sa mission soit finie rapidement et qu'elle soit surtout un succès. Un jour lors d'une mission durant laquelle il avait infiltré un gang de pirate avec Tsuki, il mangea un fruit. Se fruit était déguelasse, mais un peu moins que certains fruit de son île natale. Il faisait sa mission comme-ci de rien n'était. Ça faisait un an qu'ils étaient dans le gang. Mais ils se sont fait repérer. Ils avaient été vus avec des marines. Ce petit détail avait ruiné tous les plans. Un combat s'engagea dans le Qg du gang pirate. Le marine s'énerva et avait détruit tout le bâtiment d'un coup-de-poing. Ce coup-de-poing n'était pas normal, il ressemblait à de la lave, en fait, il avait mangé un fruit du démon. Par la suite, il combattait des pirates qui étaient encore vivants. Il utilisait beaucoup le pouvoir qu'il venait d'avoir. Il finit par gagner, mais il s'évanouissait ensuite. Il se réveilla le soir. Il pleuvait dehors. Il avait détruit un bâtiment, tuer tous les pirates, mais aussi Tsuki, son meilleur ami. Il criait et pleurait en regardant le ciel, il venait de tuer la personne qui lui était chère. Maintenant, il fera comme il veut lors des missions, sauf s'il trouve quelqu'un comme Tsuki qui peut l'aider. Il retourna au QG de la marine avec le corps de Tsuki dans les mains. Le lendemain, ils lui avaient rendu un grand hommage.

Il vivait maintenant seul dans sa chambre. Les nouveaux marines se prenaient des refus quand ils voulaient être en colocation avec le marine. Des fois, on pouvait l'entendre une personne parler. C'était Saizou, il avait l'impression de parler avec Tsuki, il le croyait des fois toujours en vie. Par la suite, il passa un an à s'entraîner à devenir plus fort et à essayer de contrôler son fruit du démon. Il grandit en même temps, il avait fait une poussée de croissance tardive. Après son année d'entraînement était finis, il allait pouvoir aller sur les mers pour y abattre sa propre justice, mais en temps que membre de la marine.



Derrière l'écran
Prénom: François.
Âge: 18 ans
Tu veux l'accès à la zone hentai ? Euh...ouais pourquoi pas, ça peut-être drôle de rp là-bas.
Avatar (feat.): Qui est le personnage sur ton avatar ? Alucard de Hellsing
Comment as-tu connu le forum ? Top-site, mais je suis venu après mettre décidé avec un pote.
Une question ? J'ai le droit de devenir le plus fort? XD

© One Piece Apocalypse



Dernière édition par Saizou Yukimura le Jeu 3 Juil - 11:35, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nivel Wantov
• ADMINISTRATEUR •« Second des Okami  »

• ADMINISTRATEUR •
« Second des Okami »
» Messages :
146

avatar


Jeu 3 Juil - 9:45
Hello !

Bon courage pour ta présentation (attention, j'ai remarqué quelques petites fautes qui traînaient par-ci par-là ...) !

Up quand tu as fini ♫

__________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saizou Yukimura
« Marine »† Le Chapelier Rouge

« Marine »
† Le Chapelier Rouge
» Messages :
132

avatar


Jeu 3 Juil - 9:57
Yo

Merci, il y a encore des fautes? D'accord je vais regarder ça et j'uperais quand j'aurais finis, merci bien de me l'avoir dit Nivel Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saizou Yukimura
« Marine »† Le Chapelier Rouge

« Marine »
† Le Chapelier Rouge
» Messages :
132

avatar


Jeu 3 Juil - 11:37
Désolé du double-post, mais je pense avoir finis, Nivel j'ai relu, mais je ne trouve pas de fautes, le français et moi c'est pas une grande histoire d'amour.

Bonne lecture à celui qui me noteras.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nivel Wantov
• ADMINISTRATEUR •« Second des Okami  »

• ADMINISTRATEUR •
« Second des Okami »
» Messages :
146

avatar


Jeu 3 Juil - 14:22
Hoyooo !

QUALITÉ :
L'histoire est intéressante dans le fond, bien que la forme ait quelques problèmes. Cependant l'action reste plutôt "sympa". Un truc qui m'a dérangé est la partition de ton Histoire avec la solution - un pu facile à mon goût - de séparer chaque partie par "Enfance", "Adulte" etc ... Tu aurais pu t'en sortir en "style" RP. Attention aussi, ton style est parfois un peu trop familier. Cependant, quelques piques d'humour sont les bienvenues (le "Une histoire sympathique commence toujours par une accroche sympathique pour mettre à l'aise le lecteur. Mais bon, je n'en ai pas, désolé." m'a bien fait marrer). Cela te vaut 120 points.

LONGUEUR :
3055 mots => 1.4

J'ai été un peu déçu de la longueur des descriptions, mais elle ne rentre pas en compte dans l'évaluation. Je pense quand même que tu aurais pu détailler un peu plus le physique de ton perso. Quant à l'histoire elle a une longueur raisonnable. Rien de plus à dire sur ce point ♫

ORTHOGRAPHE :
Bon, tu le sais, c'est pas nickel. Tu fais surtout des fautes de concordance des temps et de conjugaison ("Allait-il avoir la même destinée que lui ? Son père est le chef de la tribu." Ce genre de phrase peut pas marcher. Si tu choisis de raconter ton texte au passé, tu ne peux pas te permettre de mettre du présent dans ce cas-là. Utilise plutôt de l'imparfait). Quelques erreurs également au niveau des homophones (à/a). Cependant, tu as l'air d'être de bonne volonté, donc je t'encourage avec un Pas mal, qui te rapporte 1.2.

BONUS :
T'as l'air d'être un nouveau bien sympa, et actif, donc tu as droit à un Bonus de niveau 1, qui te vaut 1.3.

120  X 1.4 X 1.2 X 1.3

Tu gagnes donc 262.08 points d'expérience.
Félicitations ♫
Passons à la réputation :
Je recense ici les actes positifs notables :

1) Engagement dans la Marine -> 30 points
2) Sauvetage d'un garçon -> 30 points
3) Mission -> 10 points

Réputation Positive : 70 points

Et je recense ici les actes négatifs notables :

1) Meurtre d'un soldat de la Marine -> 30 points

Réputation Négative : 30

Rang de départ : Caporal
Bon, dans l'ensemble, ça reste convenable. Cependant, je te mets en attente pour l'obtention de ton Fruit du Démon. Je pense qu'il requiert concertation de la part du Staff. Aussi, je valide ta présentation et te mets ta couleur, mais je te demanderai d'attendre un peu pour faire te Fiche Technique ♫

EDIT: Ajout des 35 pts d'Exp. (Bonus de Camp). Exp. finale: 278.36.
EDIT 2: Correction du coeff. de la longueur. Modification de l'expérience: 297.08 (bonus inclus).

__________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nivel Wantov
• ADMINISTRATEUR •« Second des Okami  »

• ADMINISTRATEUR •
« Second des Okami »
» Messages :
146

avatar


Ven 4 Juil - 11:34
Comme on s'est mis d'accords sur le Fruit du Bouddha, voilà ton test RP:

Test RP: a écrit:
En pleine séance d'entraînement, tu es appelé en urgence pour une mission. Des pirates prennent d'assaut un village. A toi de les arrêter en utilisant les pouvoirs de ton Fruit du Démon.


__________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saizou Yukimura
« Marine »† Le Chapelier Rouge

« Marine »
† Le Chapelier Rouge
» Messages :
132

avatar


Jeu 21 Aoû - 13:02
Oh j'ai oublier mon test alors que je rp :/ Je le poste dans la fin de semaine promis !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saizou Yukimura
« Marine »† Le Chapelier Rouge

« Marine »
† Le Chapelier Rouge
» Messages :
132

avatar


Sam 23 Aoû - 14:14
Aujourd'hui est un beau jour. Vous voulez savoir pourquoi ? Et bien parce que je vais pouvoir faire ce que j'ai envie. On va m'assigner une mission en plein dans mon entraînement. Mais ça, j'en ai rien à foutre. Aujourd'hui, j'étais d'humeur massacrante. Et mes pouvoirs voulaient se déchainer sans m'en demander l'autorisation. J'allais les laisser bien sûr. Mais pour le moment, je n'avais même pas mon ordre de mission, normal puisque je suis en train de m'entrainer. Je m'entraine à l'art du combat sans besoin de mon fruit du démon. Il faut bien ça dans la vie. Parce que si on compte beaucoup trop sur son fruit du démon, on peut vite tomber dans les pommes pour utilisation abusive. Non, je n'ai pas peur de ça, je ne veux juste pas qu'en combat, je me retrouve encerclé par des pirates qui vont ensuite me faire utiliser mon pouvoir, qui par la suite me fera tomber dans les pommes. Ensuite, ils pourront me tuer facilement. Ça, c'est hors de question. Je mourrais en temps voulu, quand je serais au sommet de ma gloire et que j'aurais réussi à mettre en place ma propre vision de la justice. En aucun cas, je ne mourrais avant.

Bon, j'étais dans le camp d'entraînement de Logue Town. Cette ville à vu naître et mourir le plus grand des pirates. Gol D. Roger, il avait réussi à amasser tous les trésors de ce monde. Je me demande comment il a fait. Avec la marine omniprésente, les révolutionnaires, les chasseurs de primes et autres pirates. Il devait donc être certainement très fort pour avoir pu amasser tous les trésors du monde. J'aurais bien aimé le rencontrer voir comment il devait être fort. Il faudrait que j'arrive à remonter le temps et ensuite, je pourrais me battre contre lui. Ce serait hyper cool de voir ce que le seigneur des pirates valait en combat. Mais il m'aurait sans doute démoli comme une vulgaire allumette sans avoir besoin d'utiliser toute sa force. Bref, je me serais fait laminer quoi. Bon, je suis toujours à mon entraînement. Je faisais qu'alterner entre pompe, abdominaux et traction. Des fois quelque petite course pour faire bouger un peu mes jambes sinon rien de plus. Je m'étais aussi transformé en forme hybride. J'étais donc devenu un semi-homme semi-bouddha. Vous vous rendez un peu compte ? J'étais encore un humain de ma taille, mais j'étais d'une couleur dorée ! Je valais tout l'or du monde à moi tous seul ! Je devrais me vendre pour récolter tout les sous pour aller ensuite les mettre dans une banque pour les garder pour quand je serais vieux et avare !

En forme hybride, c'est cool, j'ai l'impression que mes exercices sont plus faciles. Donc bah je me donne encore plus de difficultés du genre les tractions et les pompes se font à une main etc... Bon, j'étais donc en train de m'entraîner quand le chef de la base est sorti sur son balcon et à commencer à beugler. Il devait avoir quelque chose d'important pour qu'il ouvre sa grosse bouche comme ça. Ce serait cool que ce soit pour du combat, j'ai une petite envie de me défouler sur des pirates-là et peut-être qu'avec ça, je pourrais monter en grade et le faire bouger de ses fonctions. Ouais j'aime pas ce gros porc qui se prend pour le chef, il va se prendre un jour mon poing dans sa gueule, il ne ferra plus le malin après ça !

« Oh le minable caporal Yukimura, il y a des pirates qui trainent dans Logue Town et qui foutent le bordel. Donc tu bouges ton cul et tu vas les chopper sinon j'te vire de la marine ! »

Bon, je vais être obligé d'y aller sinon je n'aurais plus d'endroit où dormir. Putain que c'est chiant de ne pas pouvoir dormir où on veut. S'il me vire de la marine et bien, je serais une âme errante à la recherche d'une bonne âme pour me laisser chez elle. Mais bon, je vais prendre de la place en plus, je suis grand. C'est un comble pour une personne d'être grande puisqu'on prend de la place. Bon assez causé, j'y vais. Je marchais donc dans la rue. Tout le monde me regardait bizarrement. Je me demandais ce qu'il se passait. J'étais pourtant bien habillé, certes pour une fois sous l'accoutrement de la marine, mais j'étais bien habillé. Ah oui, je vois, quand je marchais dans la rue et que je me suis vu dans une vitrine, j'ai tout de suite compris. J'avais oublié de ne pas utilisé mon pouvoir. J'étais donc toujours un homme en or. Mais bon, je n'allais pas enlever cette couche d'or que j'avais sur moi puisque j'arrivais près de l'endroit où les pirates faisaient du bordel. La grande place où il y a l'échafaud qui a servi à tuer le roi des pirates, je vais pouvoir m'en donner à cœur joie contre ces pirates.

Je suis vraiment en plaine forme. À peine, j'arrive et déjà que deux pirates fonçaient sur moi. J'esquivais en faisais un petit salto avant et en me retournant, je décochais un uppercut du gauche et un direct du droit. Ne me demandez pas comment j'ai fait pour faire les deux en même temps, je ne sais même pas comment j'ai fait. Maintenant que j'avais mis ces deux hommes dans les pommes, il restait environ dix pirates qui s'amusaient à battre les villageois. Ils s'amusaient vraiment, bien, ils rigolaient et tout. Bref, un comportement peu acceptable pour un vrai marine. Mais moi, je m'en fous un peu vu qu'ils ne m'empêchent pas de faire ma propre justice, c'est plutôt la marine qui m'en empêche. Mais bon, je dois donc les arrêter sinon je n'ai plus de logements. J'aurais bien voulu les battre tous en même temps, mais je ne suis pas encore assez fort pour ça. Donc bah, je vais devoir faire en sorte de les battre au maximum en trois versus un.

« Bon, les pirates, je suis le marine qui est venu vous stopper ! »

Pourquoi cette phrase résonnait très mal dans ma tête ? Tant pis pour ça, je n'ai pas le temps de réfléchir. Les pirates foncèrent vers moi ! J'activais les pouvoirs de mon fruit du démon. Les trois premiers se sont vus enfermés dans une bulle puisque j'avais l'impression de les enfermer dans une bulle avec mes ondes de choc. Et donc ils ont donc été parcourus par des ondes de choc. Ces trois-là ont fini au sol sans vie puisqu'ils étaient assommés par mon coup. Mais bon, il en restait sept. Deux m'ont planté une dague dans les épaules. J'avais une dague dans chaque épaule. Merde ! Je vais avoir encore plus de mal pour les battre. Mais avant qu'il ne puisse faire autre chose, je leur donnais un gros coup de poing sur le haut du crâne qui les avait plaqués au sol dans les pommes. Bon plus que cinq, il faut que j'arrive à les battre en un seul coup. Pour ça, j'allais utiliser mes deux poings en même temps ! Je courrais donc vers eux, pendant qu'eux courraient vers moi. Quand j'étais plus qu'à quelques mètres, je balançais mes deux poings dans leur direction. Une bulle beaucoup plus grande que la première, car oui avec mes ondes de choc, on aurait dit qu'une bulle s'était formée autour des pirates. Elle avait réussi à prendre les cinq pirates dedans. Plusieurs ondes de choc ont touchées les pirates. J'étais content de mon coup et donc j'étais enfin le vainqueur. J'ai donc pris mon escargophone dorée, non ce n'est pas celui pour le buster call, c'est le mien, il est simplement dorée du fait que je sois un homme capable de se transformer en bouddha ! Maintenant, je redevenais un humain normal à la couleur normal et j'ai donc pris la route du QG. Là-bas, je fis un petit rapport avant de retourner à l'entraînement.

[HRP: Désolé d'avoir mis du temps j'avais zappé mon test et comme je rp ça ne se fait pas de ne pas l'avoir fait. J'espère que ça vous plaira et qu'il sera bon pour que j'ai mon fruit. Allez à plus !]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nivel Wantov
• ADMINISTRATEUR •« Second des Okami  »

• ADMINISTRATEUR •
« Second des Okami »
» Messages :
146

avatar


Dim 24 Aoû - 13:01
Test RP validé, tu peux utiliser ton FDD avec les restrictions que nous avons évoquées ensemble ♫

Bon jeu ♪

__________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
 

Un marine avec sa propre vision des choses fait son apparition.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Archive 2006] Le Samain, ma vision des choses
» Quelle est ta vision des choses? [PV Artaher Terendul] TERMINE
» Tribulations modélistiques chez les Goffs
» Une leçon X avec grand-père (Victor) (Attention sujet Hot)
» C'est moiii. Je suis comme je suis, à prendre ou à laisser. (Chacun sa vision des choses mais si tu veux la belle vie, c'est plutôt à laisser. :D)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AAA ::  :: Gestion des Personnages :: Présentations :: Présentations Validées-